•  

    Auteur: Lucie Brasseur

    Titre: Il était une fois la fée Chabada

    Auto-éditions

    Parution: 21 octobre 2016

    Nombre de pages: 294

    ISBN: 978 2955 8763 05

    Prix: 14,90€

     

    Synopsis:

    Maryline, prostituée la nuit, écrit le jour des contes pour enfants. Un soir, elle est arrêtée par les Mœurs. En garde à vue, une cartomancienne lui prédit « la rencontre qui changera sa vie ». Incarcérée et accusée de meurtre, elle clame pourtant son innocence. Pour rendre supportable la détention, elle se met à écrire le conte Des Poupées Géantes et de la Poussière de Joie. PRÉLUDE : À défaut d’être l’héroïne d’un conte de fées, Maryline était fille de joie. Les paillettes de ses robes n’illuminaient aucun bal féerique, n’aveuglaient aucun prétendant intrépide virevoltant. Accompagnant savamment la cambrure de ses reins, elles se limitaient à aiguiser les rêves lubriques de porcs libidineux abandonnant quelques biftons après s’être persuadés d’avoir été heureux. Cette histoire ne sera donc pas, à proprement parler, un conte de fées. N’y évolueront ni chevalier valeureux, ni sorcières au nez crochu ; pas même de gros dégueulasse s’effaçant sous les traits d’un crapaud coassant au clair des néons blafards d’un motel bon marché. Et pourtant…

     Mon avis:

    Une lecture contemporaine qui nous raconte un passage de la vie de Maryline. Celui qui marquera un grand tournant dans son existence. Une jeune femme très attachante qui mène son quotidien comme elle l'entend et de manière plutôt particulière. Prostituée la nuit. La journée, elle s'adonne à l'écriture des comtes de la fée Chabada. Jusqu'au jour où elle est arrêtée et se retrouve entre les murs d'une prison.

    Un récit qui mêle habilement plusieurs genres. D'abord un gros côté policier avec une excellente intrigue. Une vraie enquête à mener afin de savoir pourquoi elle est en prison et aussi si elle est coupable de ce dont on l'accuse. Une belle suite d'évènements, de rebondissements. Parfois on en vient même à douter des capacités mentales de Maryline. Une sombre machination qui se dévoile peu à peu. Le tout très bien mené par l'auteur.

    Maryline a pour passion l'écriture. Plus que cela même un besoin vital de mettre par écrit les histoires de ses songes. J'ai adoré la manière dont l'auteur nous présente "l'écriture", comme un moyen d'évasion, de vivre ses rêves. De donner du bonheur aux autres. Un point que Maryline rempli à merveille pour les enfants dont les parents n'ont pas les moyens d'acheter des livres. Mais également d'une toute autre manière en aidant ses codétenues à écrire à leurs proches et une de ses geôlière à raconter son histoire.

    Un côté fantastique également de part le comte de la Fée Chabada qui semble prédire les évènements de la vie de Maryline.  Pour une fois, une histoire qui se dévoile à elle par une suite de rêves et dont elle ne connait pas d'avance le dénouement parce que la vit en même temps qu'elle l'écrit.

    Une petite touche de romance totalement inattendue. De quoi une nouvelle fois donner le sourire au lecteur.

    Une foule de personnages secondaires qui ne seront pas toujours ce qu'ils semblent être. Des rebondissements inattendus, de sacrés retournements de situation.

    Une histoire présentée comme un comte de fée qui, malgré son côté roman noir, pourrait bien en être un.

     

    Ma note:   

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Daniel Cole

    Titre : Ragdoll

    Parution: 9 mars 2017

    Nombre de pages: 464

    Editions La Bête noire

    ISBN: 978 2 221 197 721

    Prix: 21€

     

      

    Synopsis:

    Un corps. Six victimes. Aucun fil rouge. Votre nom figure sur la liste du tueur. La date de votre mort aussi… Pour une fois, fiez-vous aux apparences : déjà vendu dans 34 pays, Ragdoll est LE thriller de l’année ! « À vous couper le souffle. Si vous avez aimé “Seven”, vous adorerez ! » M.J. Arlidge, auteur du best-seller Am Stram Gram La police découvre un cadavre composé de six victimes démembrées, assemblées entre elles par des points de suture telle une marionnette, et que la presse va rebaptiser Ragdoll, la poupée de chiffon. L’inspecteur Fawkes, qui vient juste d’être réintégré à la Metropolitan Police de Londres, dirige l’enquête sur cette épouvantable affaire, aidé par son ancienne coéquipière, l’inspecteur Baxter. Le tueur nargue la police en diffusant via les médias une liste de six noms, et en précisant les dates auxquelles il compte les assassiner. Fawkes et Baxter réussiront-ils à sauver ces six personnes, quand le monde entier garde les yeux braqués sur chacun de leurs mouvements ?

     Mon avis:

    Un corps composé de six victimes différentes. Une poupée humaine comme énigme. Il va falloir trouver qui a été tué pour mettre en scène ce sombre tableau. Une liste de six nouvelles victimes avec la date à laquelle le tueur prévoit de commettre leur meurtre. La dernière étant le policier chargé de l'enquête, Wolf. Une enquête compliquée. Très vite, les policiers vont comprendre que cette affaire à un lien avec celle du tueur crématiste. Une affaire vieille de plusieurs années!

    Une intrigue bien construite, prenante et haletante. Un beau panel de flics pour mener les investigations. Tous différents avec des personnalités profondes. C'est principalement autour de Wolf que le récit sera centré. Lui qui a été profondément marqué par le tueur crématiste. Au point de devoir passer un séjour en hôpital psychiatrique. Plusieurs fois au court du récit, on vit des moments passés au sein de cet hôpital. Des passages nécessaires pour comprendre pourquoi!

    Une course contre la montre pour parvenir à garder les cibles en vie. Un objectif qui semble impossible tant les morts s'enchainent. Le tueur a t'il une intelligence hors norme ou est-il aidé de l'extérieur? Les flics auront beaucoup de mal à y voir clair. Ou alors une légende urbaine qui se révèlerait vraie!

    J'ai adoré la manière dont les évènements s'enchainent, comment les investigations sont menées. Pleine de rebondissements, d'action et de sacrés retournements de situations. Au point que même le lecteur en vient à douter.

    Un récit que j'ai adoré d'un bout à l'autre.

    Ma note:   

     

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Bernard Minier

    Titre : Martin Servaz

    T1 - Glacé

    Parution: 2016

    Nombre de pages: 730

    Editions Pocket

    ISBN: 978 2 286 26919 3

    Prix: 9€

     

      

    Synopsis:

    Décembre 2008, dans une vallée encaissée des Pyrénées. Au petit matin, les ouvriers d’une centrale hydroélectrique découvrent le cadavre d’un cheval sans tête, accroché à la falaise glacée. Le même jour, une jeune psychologue prend son premier poste dans le centre psychiatrique de haute sécurité qui surplombe la vallée. Le commandant Servaz, 40 ans, flic hypocondriaque et intuitif, se voit confier cette enquête, la plus étrange de toute sa carrière. Pourquoi avoir tué ce cheval à 2 000 mètres d’altitude ? Serait-ce, pour Servaz, le début du cauchemar ? Une atmosphère oppressante, une intrigue tendue à l’extrême, une plongée implacable dans nos peurs les plus secrètes, ce premier roman est une révélation !

     Mon avis:

    L'auteur nous offre ici un thriller avec une intrigue efficace et des personnages principaux attachants. Le tout dans un décors très sombre et angoissant.

    Une intrigue que l'on va suivre sur deux fronts. Principalement du côté de Martin Servaz, commandant de police. Et puis, du côté de Diane Berg, psychologue qui vient de prendre ses fonctions à l'Institut Wargnier. Ce dernier, unique en son genre, à pour patients les psychopathes les plus redoutables, ceux qui restent totalement insensibles face aux traitements médicaux.

    Au départ, la découverte d'un cheval mort assassiné qui, de part le propriétaire de ce dernier, va réunir les meilleurs agents pour élucider son meurtre. Une enquête particulière qui va se révéler plus compliquée encore lorsque la nouvelle scène de crime concerne un homme n'ayant aucun point commun avec le cheval sinon la mise en scène elle-même. Des investigations qui vont les amener à rouvrir un dossier très ancien.

    Une intrigue qui se compose d'une foule d'éléments qui ne semblent pas concorder. Les enquêteurs auront bien du mal à faire que toutes les pièces s'emboitent. Le lecteur appréhendera les évènements d'une manière différente parce qu'il a en plus les éléments découverts par Diane. Ces derniers aideront à mieux faire le point sans pour autant découvrir de quoi il en retourne vraiment avant que l'auteur l'ait voulu. Il faut attendre la dernière partie du récit pour que les faits deviennent plus clairs, que les précisions de fassent et qu'il devienne possible d'élaborer des hypothèses concrètes.

    La plume de l'auteur est très agréable. Malgré les 730 pages, on ne voit pas le temps passer et la lecture se fait rapide, sans encombre. Un petit bémol néanmoins pour la quantité de descriptions. On sent que l'auteur souhaite l'immersion totale du lecteur dans son décors. Et, bien que totalement efficace, c'était parfois un peu trop à mon goût.

    On a droit à de belles scènes de crimes, des mises en scènes macabres nourrient par la vengeance. Difficile de croire qu'un seul individu soit apte à les réaliser. Et lorsqu'on comprend le coeur de la motivation, de plus en plus de suspects sont possibles. L'intrigue et l'enchainement des évènements sont parfaitement orchestrés. De jolis rebondissements et des moments de danger qui tiennent le lecteur en haleine.

    Une fin qui n'en ait pas totalement une car le danger rôde toujours. Un danger bien pire celui qu'ils viennent d'affronter. J'ai hâte de suivre d'autres enquêtes aux côtés de Martin Servaz.

    Ma note:   

     

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

    Pour voter pour ma prochaine lecture

     

     


    votre commentaire
  • Rendez-vous initié par Mallou et repris par Galleane.

     

    Ce que j'ai lu et terminé la semaine passée?

     

           

     

    Les derniers articles/chroniques en cliquant sur le titre....

     

    "L'interphone ne fonctionne toujours pas - Partie 1" Pierre-Etienne Bram (3/5)

    "Calendar Girl - T3 - Mars" Audrey Carlan (5/5)

     

    Mes chroniques à venir....

     

     "Glacé" Bernard Minier

     "Il était une fois la fée Chabada" Lucie Brasseur

     "Ragdoll" Daniel Cole

    "Le Piège de l'innocence" Kelley York

     

     Ma lecture en cours? 

     

    REBECCA KEAN - T6 - Origines

    (Cassandra O'Donnell)

    Une bande d'illuminés et de créatures magiques fanatiques ont discrètement envahi mon territoire, ma meilleure amie est tombée enceinte (on ne sait comment) de son amant muteur, ma fille est en train de se transformer en "ange de la mort" et je m’apprête à entamer l'un des voyages les plus terrifiants de ma vie.... pas de doute : cette fois, j'ai vraiment besoin de vacances.

     

    Ma(es) lecture(s) en attente (PAL prioritaire)?

     

    Vous y trouvez une partie de livres achetés en 2017 et pas encore lus. Oui... il va falloir que je me calme!  Surtout que ceux achetés la semaine dernière n'y sont pas (+20!)

     

           

     

     

     Si vous voulez me suivre, c'est par ici ;-) 

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...


    10 commentaires
  •  

    Auteur: Audrey Carlan

    Saga: Calendar Girl

    T3 - Mars

    Editions Hugo New Romance

    Parution: 2 mars 2017

    Nombre de pages: 155

    ISBN: 978 2 298 123074

     

     

    Synopsis:

    Avant de s’envoler vers sa prochaine mission, Mia fait un petit séjour à Las Vegas où elle retrouve sa soeur et sa meilleure amie. Elle en profite pour aller rendre visite à son père qui est toujours dans le coma. Elle a rendez-vous avec son usurier pour lui remettre le deuxième versement, et cette rencontre n’est pas des plus sympathiques ! Mais la voilà à nouveau dans un avion, direction Chicago, pour y retrouver le bel Anthony Fasano, propriétaire d’un restaurant italien.

    Mon avis:

    Au départ de cette nouvelle aventure, on a enfin le plaisir de faire un peu plus ample connaissance avec la soeur et la meilleure de amie de Mia. Un court moment entre deux clients où elle va aller voir son père, un instant très touchant. Et puis également une remise en main propre du remboursement de la dette. Un passage court que j'ai beaucoup aimé, qui nous refait prendre conscience de l'enjeu de toute cette aventure. Car même si elle est promesse de moments merveilleux et intense en émotions, elle est également capitale pour la survie de sa famille.

    Puis, on commence les choses sérieuses avec son ou plutôt ses nouveaux clients. Un couple d'homosexuels contraints de cacher leur amour. Mia va devoir jouer la fiancée de Tony, héritier d'un grand empire et également seul fils d'une famille pleine de principes. Un poids qui repose sur ses épaules, il ne veut pas décevoir sa mère. Avec lui et Hector, son compagnon, l'auteur nous offre une magnifique romance autour d'un sujet malheureusement encore trop souvent tabou, l'homosexualité.

    Mais pas d'inquiétude, Mia ne sera pas en reste car l'auteur nous a concocté une fabuleuse surprise. Et qui dit Mia, dit de belles scènes d'érotismes....

    Je suis une nouvelle fois tombée sous le charme de la plume de l'auteure et de l'histoire qu'elle nous offre. Totalement différente des deux autres mais également une suite parfaite. Le sourire n'a que très peu, voir pas du tout, quitté mon visage pendant toute ma lecture. Une lecture divine qui m'a fait passer un superbe moment pour se conclure en me donnant les larmes aux yeux de bonheur.

    Un coup de coeur.

     

    Ma note:     

     

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

    Pour voter pour ma prochaine lecture

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires