•  

    Auteur: Jérôme Loubry

    Titre : Les chiens de détroit

    Editions Calmann-Lévy Noir

    Parution: 11 octobre 2017

    Nombre de pages: 300

    ISBN: 978 2 7021 6170 8

    Prix: 18,90€

    Pour l'acquérir c'est ICI

      

    Synopsis:

    Une plongée suffocante dans les entrailles pourrissantes de Détroit, devenue cimetière de buildings Novembre 1998. Le corps du petit Peter est découvert dans un buisson de Palmer Park. Il a été enlevé, étranglé puis déposé là par un homme dont la taille, d’après les rares indices récoltés, dépasse de loin celle du commun des mortels. L’enquête est confiée à l’inspecteur Stan Mitchell, alias « le Molosse », un flic violent banni de Washington et exilé à Détroit, cette cité géante autrefois gloire de l’industrie automobile devenue capitale du crime et qui, chaque jour, sombre un peu plus dans la décrépitude. Bientôt, les enlèvements se multiplient et la presse commence à parler du « Géant de brume », croquemitaine terrifiant dévoreur d’enfants décrit par un témoin anonyme. Et tandis que la police patine, que Détroit se vide de ses habitants, Mitchell s’enfonce toujours un peu plus dans l’alcool et la solitude… L’affaire lui est retirée puis, avec le temps, à l’image des maisons de Détroit, abandonnée et oubliée. Quinze ans plus tard, les disparitions recommencent. Mitchell qui a réussi à arrêter la spirale de sa déchéance est à nouveau sur le coup, épaulé par une jeune inspectrice récemment arrivée en ville, Sarah Berkhamp. Grâce à eux, le tueur, un géant placide nommé Simon Duggan, est enfin arrêté. Deux enfants n’ont toujours pas été retrouvés et sont peut-être encore en vie. Mais Duggan refuse de coopérer. Il ne veut parler qu’à Sarah. Pour sauver les enfants, la jeune femme va devoir écouter les fantômes du passé…

    Mon avis:

    La couverture annonce la couleur. C'est dans un décor très sombre que l'on plonge. Détroit devenu ville fantôme. L'auteur y dénonce la misère des personnes qui y vivent encore. La tragédie des expulsions. Le fait d'être le dernier habitant d'une rue qui a pris des allures de cimetière. Un environnement lugubre où des enfants vont commencer à disparaître.

    Une intrigue très bien construite qui nous fait voyager dans le temps. D'un chapitre à l'autre on bascule entre présent, passé récent et un passé beaucoup plus éloigné. Une histoire qui commence par l'arrestation du coupable et bien qu'on se dise que tout est dit, qu'il n'y a plus rien à découvrir sinon l'endroit où se trouvent les enfants, l'auteur va nous réserver de beaux rebondissements. On va voir le travail des policiers pour faire avouer le coupable avec un retour en arrière sur les investigations qu'ils ont menées pour le coincer. Une affaire ayant des similitudes troublantes avec une ancienne enquête, un tueur en série ayant semé des cadavres d'enfants et qui n'a jamais été arrêté. On va y vivre le désarroi des policiers, les séquelles que cette ancienne enquête a laissées. Encore plus parce que les victimes sont des enfants, les flics ont en eux une profonde hargne, une envie d'en découvre. Tout en les comprenant, j'ai parfois été choquée par leur manière d'agir.

    J'ai adoré le changement constant dans la chronologie. Ce qui donne du rythme. On s'immerge totalement dans l'affaire et on tente de comprendre, de déceler les indices. On sent qu'il y a quelque chose, un point qui nous échappe, sur lequel on ne parvient pas à mettre le doigt. C'est perturbant et en même temps divin pour le lecteur. Un récit qui captive et qu'il devient très vite difficile de lâcher. Une plume captivante et addictive avec un rythme prenant qui s'accélère sur le final. Se moment où tout s'éclaire et où tu as envie de crier aux personnages de faire attention. On espère toujours une fin heureuse pour les enfants.

    Deux flics comme principaux protagonistes, Stan et Sarah, qui incarnent des personnages torturés par leurs vécus. Surtout pour Sarah, l'auteur est allé très loin dans l'aspect psychologique. Le mal dont elle souffre nous intrigue tout en nous donnant peur pour elle. Elle est pleine de mystères et réserve de sacrés révélations.

    Une fin très bien faite et qui amène une foule de sentiments plutôt contradictoires. Une impression d'injustice dans l'attitude des policiers tout en étant capable de comprendre. Parce qu'on apprend à connaître le suspect et que je n'ai pu m'empêcher de ressentir une forme d'empathie, de peine pour lui. Au point d'éprouver un sentiment de compassion totalement inattendu. De la joie mais également de la tristesse avec des émotions fortes. Une conclusion qui me laisse également un petit goût d'inachevé.

    Un joli coup de coeur pour ce livre dont l'intrigue est superbe, la psychologie des protagonistes complexe, les révélations surprenantes et la fin totalement inattendue.

     

    Ma note:     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Kim Newman

    Titre : Moriarty - Le chien des d'Urberville

    Editions Le livre de Poche

    Parution: 20 septembre 2017

    Nombre de pages: 704

    ISBN: 978 2 253 0832 83

    Prix: 8,90€

     

     

    Un grand merci aux éditions Le Livre de Poche

    Synopsis:

     Imaginez les jumeaux maléfiques de Sherlock Holmes et du docteur Watson, et vous obtiendrez le redoutable duo formé par le professeur James Moriarty, serpent rusé d’une intelligence remarquable, aussi cruel qu’imprévisible, et le colonel Moran, violent et libertin. Ensemble, ils règnent sur Londres en maîtres du crime, défiant police et hors-la-loi. Quelle que soit leur mission, du meurtre au cambriolage de haut vol, Moriarty et Moran accueillent un flot de visiteurs malfaisants, dont une certaine Irène Adler…

     Mon avis:

    J’aime les aventures qui se passent dans le Londres du XIXe siècle et je suis friande des enquêtes telles que celles de Sherlock Holmes. En découvrant cette ouvrage, j’ai de suite été séduite par l’objet livre mais aussi par l’idée d’en apprendre plus sur le fameux « Moriarty ».

    Mais cela n’était malheureusement que poudre aux yeux [...]

    La suite de l'article est disponible sur le site EMaginarock (lien en cliquant sur le logo ci-dessous)

     

    Ma note:

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Elan Mastai

    Titre : Tous nos contretemps

    Editions Bragelonne

    Parution: 20 septembre 2017

    Nombre de pages: 475

    ISBN: 979 10 281 0370 5

    Prix: 18,20€

     

     

    Un grand merci aux éditions Bragelonne

    Synopsis:

     Dans le monde de Tom Barren la technologie a mis fin aux maux de l’humanité : il n’y a plus ni guerre, ni pauvreté et les avocats sont toujours mûrs à point. Mais Tom n’est pas heureux. Il a perdu la fille de ses rêves. Et que fait-on quand on a le cœur brisé et qu’on dispose d’une machine à voyager dans le temps ? Une connerie monumentale. Tom est désormais piégé dans un monde terrifiant… qui n’est autre que notre époque, et cherche désespérément à réparer son erreur et à rentrer chez lui. Jusqu’à ce qu’il découvre les autres versions de sa famille, de sa carrière et de la femme de sa vie, qui se révèlent plus plaisantes. Terrible dilemme : Tom doit-il revenir à son existence parfaite mais solitaire, ou bien rester dans notre réalité chaotique auprès de son âme sœur ?

     Mon avis:

    L’auteur nous offre un récit logique et très intelligent sur le voyage temporel. C’est d’une plume fluide, très agréable et teintée d’humour qu’il va nous narrer l’histoire comme s’il s’agissait de mémoires. L’acteur principal du récit, Tom, va nous raconter la formidable (enfin pas toujours) aventure qu’il a vécu. Une épopée pleine d’action, de rebondissements mais également de sentiments [...]

    La suite de l'article est disponible sur le site EMaginarock (lien en cliquant sur le logo ci-dessous)

     

    Ma note:    

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur : Laurence Marino

    Titre: 9 mois ou presque

    Editions Yaka Books

    Parution: 31 juillet 2017

    Nombre de pages: 148

    ISBN: 978 2 377630 19 6

    Prix: 2€

    Pour l'acquérir c'est ICI

     

    Synopsis:

     Tombons-nous un jour enceinte ? Est-on enceinte ou le devient-on ? Comment devenir mère lorsque l’on en a été privée ? Au fi l des pages et des jours, on part à la découverte de ces mois pendant lesquels se fabrique une maman. Dans un véritable dialogue entre le dedans et le dehors, l’héroïne embarque le lecteur dans la plus jolie des aventures humaines.

     Mon avis:

    Une histoire présentée sous la forme d’un journal de bord. Celui d’une jeune femme qui nous relate son quotidien du moment où elle apprend sa grossesse aux minutes qui précèdent son accouchement. L’auteure y aborde les passages importants de la vie d’une femme enceinte. Une héroïne un peu délurée et attachante qui partage ses émotions, ses bonheurs, ses interrogations et ses doutes.

    Ce qui va rendre ce récit d’autant plus réaliste est le fait qu’il n’y ait pas que les bons moments qui sont évoqués. On se retrouve confronté à nombres de difficultés qui sont malheureusement liées au fait d’être enceinte. Attention tout de même à ne pas prendre ce récit au pied de la lettre car chaque grossesse est différente. Et chaque femme vit les évènements de manière différente. Certains points sont d’ailleurs assez délicats et peuvent, je pense, faire peur à des femmes qui n’ont pas encore eu la chance de porter un enfant.

    J’ai aimé voir que, malgré des passages où son morale n’est pas au beau fixe, notre héroïne profite pleinement de chaque instant sans se laisser abattre par les difficultés. Mais ce qui m’a le plus touché et fait repensé à ma propre grossesse, c’est de voir l’amour qui devient chaque jour plus grand pour ce petit être qui n’a pas encore vu le jour. Le lien qui unit une mère à l’enfant qu’elle porte et très fort et j’ai trouvé qu’il était ici dépeint avec justesse.

    On voit également que le quotidien des parents change. Que  certains passages plus difficiles peuvent avoir des répercussions sur le couple. Mais aussi tous ce qu’ils doivent prévoir, les nombreux changements à apporter. Un  petit bout qui n’a pas encore pointé le bout de son nez mais qui, déjà, fait pleinement partie de la vie de ses parents.

    Une narration très agréable où le petit côté déganté de la future maman apporte de jolies touches d’humour. Un récit touchant pendant lequel j’ai, de nombreuses fois, pu m’identifier à la future maman dans ses craintes et ses interrogations. Mais également dans certaines difficultés abordées. Ma propre grossesse n’a pas été évidente et c’est ce qui m’a d’autant plus fait apprécier la justesse de cette histoire.

     

    Ma note:    

     

     

     


    votre commentaire
  • Rendez-vous initié par Mallou et repris par Galleane.

     

    Ce que j'ai lu et terminé ?

     

       

    "Sous ses yeux" un récit qui ne mérite pas ses nombreux avis négatifs car j'ai, pour ma part, été conquise.

    "Shouna" un conte poétique et fantastique qui nous fait découvrir les us et coutumes de l'Afrique aux côtés d'un petit être exceptionnel.

    "9 mois ou presque" le journal de bord d'une jeune femme quelque peu délurée mais surtout très touchante du moment où elle apprend sa grossesse aux minutes qui précèdent l'accouchement.

     

    Les derniers articles/chroniques en cliquant sur le titre....

     

        

    "Empathie - T1 - Primus" V.I. Prates

    "L'Empire des Chimères" Philippe Aurèle Leroux

    "L'infidèle - S1 - Le temps des doutes" Florence Dauphin

    "Sous ses yeux" Ross Armstrong

    "Shouna" Amélie Diack

     

      Mes chroniques à venir....

       

            

     

    "Tous nos contretemps" Elan Mastai

     "Moriarty - Le chien des d'Urberville" Kim Newman

     "Les chiens de détroit" Jérôme Loubry

    "9 mois ou presque" Laurence Marino

     

     Ma lecture en cours? 

     

    "URGENCE ABSOLUE"

    (Christian Jacq)

     

    La Machine règne sur le monde. Créée par les humains eux-mêmes, elle les contrôle dans tous les domaines.

    Qui la dirige ? Personne.
    Elle s'autoalimente, réduisant, au nom du progrès, tous les espaces de liberté.
    Spirale infernale de l'intelligence artificielle.

    Seule une poignée d'alchimistes, héritiers de la sagesse des anciens d'Égypte, ont osé l'affronter.
    La Machine les a éliminés les uns après les autres.
    Tous, sauf un : John Patmos, le gardien d'un temple perdu dans une oasis égyptienne qui, sous la menace, a pris la fuite.

    Unique soldat d'une armée réduite à lui-même, Patmos est le seul, avec ses pouvoirs de chaman, à pouvoir terrasser la Machine.

    Pour le journaliste écossais Bruce Reuchlin, une urgence absolue : retrouver celui qui représente le dernier espoir de l'humanité.

    De la Sibérie à New York, une terrifiante course contre la montre.

     

    Ma(es) lecture(s) en attente (PAL prioritaire)?

     

         

     

    Je vous souhaite à tous une belle semaine

    et n'hésitez pas à me dire qu'elle est votre lecture en commentaire

     

     


    10 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires