• Contemporain 2017/6 "Le secret de Grayson" Ami Polonsky

     

    Auteur: Ami Polonsky

    Titre: Le secret de Grayson

    Editions Albin Michel jeunesse Litt'

    Parution: 2016

    Nombre de pages: 334

    ISBN: 978 2 226 31891 6

    Prix: 15,90€

     

    Un grand merci au Comité de lecture

    Cultura pour cette découverte

    Synopsis:

     Grayson n’est pas confortable dans sa peau. Pas à l’aise avec les autres. Un solitaire. Parce qu’il sait, même s’il ne peut le dire : le miroir, s’il le souhaite assez fort, lui renvoie l’image de ce qu’il aimerait être. Une fille.

     Mon avis:

    Un récit dont la trame principale est un sujet fort et très peu abordé. Où toute la difficulté, outre le fait que l'histoire soit prenante, est qu'elle colle à la réalité. C'est du moins ce que, moi, je recherche dans ce genre d'ouvrage. Encore plus lorsqu'il est destiné à la jeunesse! Un point que l'auteur a, selon moi, bien travaillé et bien présenté mais qui n'est pas à 100% parfait.

    Au niveau du protagoniste principal, Grayson, je l'ai trouvé excessivement touchant et vrai dans ses sentiments, sa souffrance, son mal-être et son repli sur lui-même. Il aurait préféré être une fille et aime à s'imaginer en tant que telle. Il va jusqu'à choisir ses vêtements en fonction de ceux qui, dans son imagination, se transformeront le mieux en jupe ou robe. Il a toujours été très renfermé. Jusqu'au jour où il va passer une audition pour un rôle féminin. Et surtout, un 1er rôle pour lequel il va être choisi. Une décision qui va changer sa vie et le regard des autres à son égard.

    Il va se faire des amis au sein de la troupe, il va enfin se sentir excepté et prendre de plus en plus confiance en lui. Par petites touches pas forcément visibles, il va faire comme s'il était une fille. C'est très beau mais un chouia trop simple à mon sens.  

    Tous de l'accepteront pas. Il sera sujet aux brimades de certains camarades. Ce qui va apporter une touche de tension dans le récit. On a sans cesse le sentiment que les choses vont s'aggraver et que la persécution dont il est victime va prendre un tournant dramatique. Jusqu'à la dernière partie, j'ai trouvé que l'ensemble resté assez soft. L'auteur aurait pu aller plus loin car, dans la réalité, la méchanceté humaine aurait commis bien plus d'injustices à l'égard d'un garçon comme Grayson.

    Enfin, il y a l'aspect familial. En plus d'être une personne à part, il vit avec le chagrin d'avoir perdu ses parents lorsqu'il était petit. On va vivre avec lui la découverte de qui il était lorsqu'il vivait encore avec eux, de tout l'amour que ses parents lui portaient. Au point de pleinement accepter cette différence déjà présente chez leur fils. Un point magnifique. Mais il vit chez sa tante et son oncle qui ont eux-mêmes des enfants et là, les choses ne sont pas aussi simples. Son cousin du même âge à peur de ce que lui va subir comme répercussion. Un sentiment que l'on comprend aisément. Et puis sa tante qui, alors qu'elle pense bien faire, va produire un sentiment de rejet. Elle ne parvient pas à accepter et, quand bien même elle pensera faire au mieux pour le protéger, va compliquer plus encore la situation. Ici aussi, tout reste parfaitement crédible.

    Une histoire touchante, prenante et bien écrite mais dans laquelle il manque un peu de réalisme. J'ai passé un très bon moment.

     

    Ma note:  

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

     

    « Jeunesse 2017/16 "Rage" Orianne CharpentierMythes et légendes 2017/1 "La mythologie viking" Neil Gaiman »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :