•  

    Auteur: Virginie Jouannet

    Titre: Cavale

    XO éditions

    Parution: 19 janvier 2017

    Nombre de pages: 413

    ISBN: 978 2 84563 864 8

    Prix: 19,90€

     

    Un grand merci XO éditions et Livraddict

    pour ce partenariat.

     

    Synopsis:

    " Minuit doit être passé depuis longtemps. Les voisins ont dû se réveiller, il faudrait être sourd pour ignorer le va-et-vient dans les escaliers, les éclats des gyrophares qui clignotent inlassablement. Un mauvais rêve. Elle a beau lutter, le sentiment d'irréalité la paralyse. Respire. Ça va revenir. Respire... "

    Jeanne a oublié deux heures de sa vie.
    Deux heures pendant lesquelles son compagnon a été poignardé.
    À l'arrivée de la police, elle se souvient seulement s'être réveillée à ses côtés, dans une mare de sang.
    Avant cela, rien.
    Jeanne doit retrouver la mémoire.
    Vite.
    Quand commencent les appels anonymes, elle n'a plus le choix. Elle s'enfuit.
    Au cours de sa folle cavale, il lui faudra dénouer les fils de son passé et faire face à une culpabilité d'enfance qui ne cesse de la ronger.

     Mon avis:

    Jeanne reprend conscience auprès d'un cadavre, celui de son fiancée. Pleine de son sang, elle ne comprend pas comment elle est arrivée là, ce qui s'est passé. Elle est amnésique! On va vivre avec elle l'horreur de ne pas savoir si oui ou non elle est l'assassin. Sa relation n'était pas dès plus simple mais de là à tuer! Ça la ronge de ne pas savoir.

    Puis, il y a le harcèlement qui commence. Celui qu'elle nommera Marcel ne lui laissera plus de répit. Le danger plane, elle va être contrainte de fuir en prenant l'identité de sa soeur. Fuite face à l'inculpation d'un homicide, fuite face à Marcel qui la traque, quête de vérité sur ce qui s'est vraiment passé pendant ce laps de temps où elle a perdu la mémoire.

    Elle va trouvé refuge dans un petit hôtel. Plus présente que jamais, sa paranoïa la poussera à se méfier de tous, à analyser le comportement de chacun pour vérifier si oui ou non il peut s'agir de Marcel. Elle fera également la connaissance de Emil, le gardien de nuit, avec lequel elle va très vite se lier. Au départ un moyen pour elle de se sentir protégé, ses sentiments vont vite évoluer. Il lui sera d'une grande aide pour retrouver qui elle est vraiment. Une touche de romance qui m'a beaucoup plu.

    Durant cette cavale, on va en apprendre beaucoup sur le passé de Jeanne. D'abord le plus récent avec David. Une relation bancale où elle était plus soumise que aimé. Un type exécrable. On va également remonter plus loin dans le passé et découvrir qu'elle a toujours eu l'art de s'enticher des mauvais garçons. Elle sait ce qu'est les coups!

    Mais il y a autre chose qui ronge Jeanne au plus profond d'elle-même. Chose que l'on découvrira à travers ses réminiscences sur sa famille, son enfance pas toujours évidente. Relations compliquées avec sa jumelle, l'arrivée d'un frère handicapé et des parents incapable de tout assumer. Jeanne n'a jamais eu la vie facile.

    Alors qu'elle s'y ait toujours refusée, elle va décidé de consulter un psychiatre. Ce dernier l'aidera en lui donnant des clefs. Jeanne n'est plus que l'ombre d'elle-même et semble proche de la folie.

    Ce livre est une véritable quête de vérité, quête d'identité. Un récit comportant très peu de dialogues (ce qui m'a un peu dérangé). Tout se passe principalement dans la tête de Jeanne, dans ses souvenirs.

    Vers la fin, la tension va très vite monter. Une dernière partie palpitante ou on prend peur pour elle. Durant tout le récit, l'auteur a l'art de garder le mystère. Beaucoup d'évènements son relatés, les faits sous-entendus pour n'être dévoilés que sur la fin. L'intrigue est très bien construite. Il laisse au lecteur le loisir de s'imaginer les choses avant de nous les expliquer.

    Une quête de vérité où se mêlent intrigue, danger et romance.

    Ma note:   

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

    Pour voter pour ma prochaine lecture

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Frédéric Beigbeder

    Titre: L'amour dure trois ans

    Editions Le Livre de Poche

    Parution: 2011

    Nombre de pages: 185

    ISBN: 978 2 253 16686 3

    Prix: 5,90€

     

     

    Synopsis:

    " La troisième année, il y a une bonne et une mauvaise nouvelle.
    La bonne nouvelle : dégoûtée, votre femme vous quitte. La mauvaise nouvelle : vous commencez un nouveau livre. "

     Mon avis:

    Alors que le titre de l'ouvrage est plutôt accrocheur, le récit ne l'est pas le moins du monde.

    Je ne suis pas parvenu à aimer la plume de l'auteur et son personnage principal des plus antipathique et pathétique. Une suite de chapitres plus déprimants les uns que les autres. Une manière sinistre de voir les choses. La grande romantique que je suis ne pouvais clairement pas adhérer à ce genre de point de vue.

    Un récit dont je ne comprends pas le succès. Je ne vois d'ailleurs pas où est l'histoire. J'ose d'ailleurs espérer (pour une fois) que le film qui en ressort s'éloigne suffisamment de la trame principale pour être plaisant à voir.

    Un livre que je ne conseillerais même pas à mon pire ennemi.

    Ma note:

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

    Pour voter pour ma prochaine lecture

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteure: Angélique Barbérat

    Titre: Bertrand et Lola

    Editions Michel Lafon

    Parution: 26 février 2015

    Nombre de pages: 493

    ISBN: 978 2 7499 2406 9

    Prix: 18,95€

     

     

    Synopsis:

    Pourquoi Lola a-t-elle sonné à cette porte ? Pourquoi Bertrand a-t-il ouvert à cette inconnue ? Comment peut-on tomber fou amoureux de quelqu’un en dix secondes ?
    Ce jour chaud du mois de juin va tout changer. Durant quelques heures de bonheur et d’insouciance, Bertrand et Lola oublient tout : elle, qu’elle va se marier dans une semaine ; lui, qu’il est reporter-photographe et ne supporte aucune attache.

    Malgré cette passion inattendue, tous deux prennent la plus sage et la pire des décisions : continuer leurs chemins respectifs et retourner à leur vie d’avant. Lola se marie et reprend son métier d’hôtesse de l’air. Bertrand s’envole pour un pays lointain… Mais chacun demeure prisonnier de cet amour fou. Même s’ils ont voulu vivre l’un sans l’autre, le hasard semble prendre un malin plaisir à les faire se croiser. Et puis… et puis Bertrand est capturé, pris en otage par un groupe armé lors d’un de ses reportages en Afrique.

    Auront-ils la moindre chance de se retrouver un jour ?

     Mon avis:

    Un livre dont j'ai beaucoup entendu parlé avant de l'acquérir. Pour beaucoup, un coup de coeur et pour beaucoup d'autres, un déception. Le genre de livre qu'on aime ou pas et ça m'a fait peur. Peur d'être déçue par cette lecture dont le synopsis m'attirait pourtant beaucoup! J'ai achevé cette lecture enchantée. Pas un coup de coeur mais j'y ai pris énormément de plaisir et je la recommanderais sans hésitation.

    Souvent, je lis mes livres lorsque ma petite famille est présente, qu'elle regarde la télé. Et bien là, j'ai eu besoin d'être isolée pour bien apprécier et appréhender cette histoire. Il s'y passe beaucoup de choses et elle se déroule sur plusieurs années. D'abord la fameuse rencontre et la manière dont Bertrand et Lola vont tomber amoureux l'un de l'autre avec un simple regard. Lui n'est pas du genre à s'attacher ou se poser. Photographe, il est souvent parti de longs mois en reportage. Elle, qui doit se marier dans peu de temps. Pourtant, sans se poser de question, ils vont décider de profiter un maximum des heures qui leurs sont offertes. Une rencontre qui bouleversera leur vie car, même s'ils le veulent, ils ne pourront pas oublier l'autre et reprendre leur vie où ils l'avaient laissée. Après, c'est à des années d'intervalle qu'on le retrouvera. Avec toujours des obstacles à leur histoire et pourtant toujours ce lien indéfectible.

    Alors que je ne suis pas du tout pour l'adultère, je dois avouer que, dans cette histoire, cela ne m'a jamais gênée. La manière dont l'auteure nous relate cette histoire y joue pour beaucoup. Cet amour, ce lien, est tellement puissant. Au point que, même s'ils le veulent, ils ne peuvent reprendre leur ancienne vie. Comme si, ils n'en étaient pas vraiment responsable.

    Autour d'eux gravitent beaucoup d'autres protagonistes. Leurs familles respectives et plus particulièrement le mari de Lola, Franck. J'ai eu énormément de mal avec ce dernier et n'ai jamais eu pitié ce qui lui arrivait. Je le trouvais très égoïste vis à vis de Lola. Il ne pense qu'à lui, à sa carrière. Il s'imagine agir pour le bien de sa femme mais ne lui demande pas son avis. Les choses lui sont imposées. Situation encore plus terrible lorsqu'on sait que la soeur de Lola, Elsa, est handicapée. Cette dernière par contre, je l'ai trouvé terriblement attachante. Une personne exceptionnelle et magnifique.

    J'ai adoré découvrir les paysages à travers l'objectif de Bertrand. L'auteure a réussi, à travers sa plume, à nous fournir une foule de détails et descriptions, grâce auxquels j'ai eu l'impression de voir ces décors. Une belle finesse qui donne envie d'y être. Mais, malgré toute sa beauté, le métier de Bertrand est dangereux....

    Cette histoire m'a fait ressentir une foule d'émotions. L'amour, le ressentiment, la tristesse, la joie, le bonheur, la peur et j'en passe. L'auteure n'a pas épargné ses personnages dans les évènements qu'elle leur impose. L'ensemble étant terriblement réaliste.

    D'un bout à l'autre j'ai apprécié ma lecture. Et alors qu'il aurait pu se suffire à lui-même, un second tome est paru il y a peu. Je l'ai acquis lors d'une rencontre avec l'auteure. J'ai hâte d'y plonger et en même temps, peur que ce soit trop.

    Ma note:   

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

    Pour voter pour ma prochaine lecture

     

     


    votre commentaire
  • Auteure: Tatiana de Rosnay

    Titre: Le Voisin

    Editions Le Livre de Poche

    Parution: 2011

    Nombre de pages: 282

    ISBN: 978 2 25312773 4

    Prix: 6,60€

    Synopsis:

    Un mari souvent absent. Un métier qui ne l'épanouit guère. Un quotidien banal. Colombe Barou est une femme sans histoires. Une de ces femmes auxquelles il n'arrive jamais rien. Comment imaginer ce qui l'attend dans le charmant appartement où elle vient d'emménager ? A l'étage supérieur, un inconnu lui a déclaré la guerre. Seule l'épaisseur d'un plancher la sépare désormais de son pire ennemi... Quel prix est-elle prête â payer pour retrouver sommeil et sérénité ?

    Mon avis:

    Mon avis est en deux teintes. Avec tout d'abord le début du roman que j'ai trouvé trop long, pas grand chose ne se passe (abandon!?). Et puis, la seconde moitié où j'ai vraiment pu plonger dans l'histoire car, enfin, les choses sérieuses commencent.

    On fait la rencontre de Colombe, mère de famille dont le mari est quasiment toujours absent, et qui vient de trouver l'appartement de ses rêves. Mais voilà, un rêve qui va vite se transformer en cauchemar avec son voisin du dessus qui détruit son sommeil. Les choses se passent uniquement lorsque Colombe est seule. Du coup, personne ne la croit! On l'a voit dépérir, changer, perdre de sa joie de vivre.

    Ensuite, Colombe va enfin décider de prendre les choses en mains et de faire payer à son voisin. Là, les choses sérieuses commencent. Le récit prend un côté thriller psychologique que j'ai adoré. Alors même que Colombe croit être enfin maître de la situation, il n'en est rien. Le "Jeu" d'un homme fou.

    Mais cette sombre histoire n'aura pas que des mauvais côtés car la situation va pousser Colombe à ouvrir les yeux sur ce qu'est sa vie, son couple. Un cauchemar qui va finalement lui permettre de réaliser ses rêves!

    Malgré les début trop lent, j'ai réussi à apprécier cette lecture et la plume de l'auteure. J'ai trouvé le scénario très bien élaboré et j'ai adoré la fin.

    Ma note:   

     

     

    Me suivre 

     

      Me suivre...

     

    Pour voter pour ma prochaine lecture

     

     


    votre commentaire
  • Auteure: Karen Merran

    Titre: Il était une fois dans le métro

    Editions Michel Lafon

    Parution: 4 juin 2015

    Nombre de pages: 288

    ISBN: 978 2 7499 2600 1

    Prix: 16,95€

    Synopsis:

    Ce que Maya préfère dans son « métro, boulot, dodo » quotidien, c’est le métro. Elle aime observer les gens et imaginer leur vie. Chef de produits capillaires au sein du service marketing de Beauty Corporation, c’est aussi dans le métro qu’elle trouve les idées les plus innovantes. Un matin, à la station Saint-Lazare, elle fait la connaissance de Roger, un SDF qui gagne sa vie dans le métro. Elle décide de l'aider en élaborant une stratégie marketing. L'objectif qu'elle s'est fixée: trouver une idée originale pour que les gens choisissent de lui donner de l’argent à lui plutôt qu'à d'autres.

    Mon avis:

    Ce qui m'a d'abord attiré dans ce livre, c'est sa couverture. Je dois dire qu'elle et le titre m'ont vraiment intrigués. On se demande sur quoi on va tomber. Le "Il était une fois" faisant penser aux comtes de fées, on se demande s'il va parler d'amour ou de tout autre chose.

    On fait la connaissance de Maya une jeune femme que j'ai tout de suite adorée. Je l'ai trouvé très rafraîchissante, très naturelle. J'ai adoré sa manière de voir les choses. Très attachante, on l'a voit affronter son quotidien, puis l'instant d'après, elle commence à se faire des films, partir dans des fabulations. Et tout cela avec une grosse dose d'humour.

    Ce n'est, dans un premier temps,pas l'amour qu'elle va rencontrer dans le métro mais un SDF, Roger, alors même qu'il vient de tenter d'arrêter la personne qui lui a volé son portable. Une rencontre qui va bouleverser leurs vie et qui, sans cet incident, n'aurait probablement jamais eu lieu.

    Dès que Maya va faire la connaissance de Roger, elle va se décider à tout faire pour l'aider à s'en sortir. Elle va se mettre à imaginer une foule de solutions pour l'aider à gagner plus d'argent. Il y aura du bon et du moins bon. C'est très drôle de voir Maya totalement prise dans ses idées et Roger tout faire pour l'en dissuader. Très vite, un lien unique va se créer entre nos deux acolytes.

    Mais bien sur, ce livre parle aussi d'amour. Car Maya va aussi faire une rencontre dans le métro. Mais y a-t-il seulement un avenir possible à cette relation? Tout parait tellement bien, trop beau même que Maya se pose beaucoup de question! Une chouette histoire à suivre même si j'avoue avoir eu beaucoup de mal à apprécier Nathan. Il ne m'inspirait pas du tout confiance!

    J'ai beaucoup aimé cette histoire pleine d'humanité. Après l'avoir lu, on réfléchi plus à la vie des SDF. Car, je l'avoue, ils ont tendance à me faire peur.

    J'ai trouvé ce livre très bien écrit. On entre facilement dans l'histoire. Il est juste comme il faut, ni trop gros, ni trop petit, pour nous faire passer le message et nous faire apprécier ce récit.

    J'ai beaucoup aimé la fin même si, contrairement au reste du récit qui reste assez réaliste, elle est très à l'eau de rose. C'est le seule moment où tout d'un coup, tout va très, trop vite.

    Ma note:   

     

     

    Me suivre 

     

      Me suivre...

     

    Pour voter pour ma prochaine lecture

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique