• Drame 2017/2 "Je suis passée plusieurs fois par la porte des enfers..." Justine Obs

     

    Auteur: Justine Obs

    Je suis passée plusieurs fois par la porte des enfers...

    Parution: 16 avril 2017

    Nombre de pages: 195

    Auto-édition

     

     

    Un grand merci à l'auteur pour sa confiance

    Synopsis:

    L’histoire d’une relation affective, émotionnelle et déchirée d’une enfant face à une mère peu responsable, « borderline », et à un père violent alternant amour et rejet.
    C’est le récit d'une vie, une vie chaotique menée avec brio par une jeune fille plus forte qu'elle ne le pense...
    Laissez-vous guider dans le tourbillon noir de son existence...

     Mon avis:

    Raconter son histoire n'est jamais simple et cela est autant plus compliqué lorsqu'elle est synonyme d'enfer. Je suis admirative devant le courage qu'a eu Justine de mettre en page son histoire, son vécu, son enfance au sein d'une famille qui n'en porte que le nom. Un récit poignant sur ses 18 premières années, sur les drames vécus, sur l'enfer subit mais aussi sur le courage qu'elle a eu à y faire face. 

    Un récit qui n'a rien d'un roman. J'ai trouvé la plume de l'auteur assez brute, elle nous raconte son histoire sans chercher à broder autour. On sent qu'écrire ces lignes était une manière pour elle de se libérer et aussi de prendre conscience de ce qu'elle a vécu. On y voit une enfant qui par sa naïveté va accepter beaucoup. Qui, malgré tout le mal qu'ils lui font, ressentira toujours le besoin de revenir vers ses parents. J'ai vite développé une profonde empathie pour elle et ressentie une rage profonde envers ses géniteurs qui n'ont rien de véritables parents. Au fur et à mesure que le temps passe, que Justine grandit, elle va devenir bien plus adulte qu'eux.

    Justine a du caractère et se rebellera toujours à sa manière. En étant une enfant difficile, en aimant pousser les gens à bout, en n'ayant pas toujours de bonnes fréquentations. Mais, même si son milieu de vie ne lui a pas donné toutes les cartes pour bien réussir sa vie, elle va trouver la force de passer outre. On a bon espoir de la voir se sortir définitivement de cet enfer et se construire une vie saine.

    En plus de son quotidien, elle va aussi revenir bien plus loin en arrière. Jusqu'à l'enfance, la rencontre de ses parents. Elle nous donne toutes les clés pour comprendre comment ils ont pu devenir ce qu'ils sont. Sa mère aurait pu avoir une belle vie et ne doit sa situation actuelle qu'à elle seule. Son père, lui, a aussi vécu l'enfer lorsqu'il était petit et n'en ai pas ressorti indemne. Cela n'excuse en rien ce qu'il a lui-même fait, sa violence, mais il est difficile de vivre autrement lorsqu'on a jamais rien connu d'autre. Deux personnes profondément perturbées. Je pense que Justine a eu la chance d'avoir dans son entourage des personnes qui ont pu lui apporter, sur de courtes périodes, un peu de stabilité, de normalité.

    Alors oui, c'est vrai, parfois on doute un peu sur la véracité des évènements relatés. Surtout lorsqu'elle parle des faits ayant eu lieu alors qu'elle n'était qu'un bébé où un enfant en bas âge. On ne peut se souvenir de ce qu'on a vécu alors qu'on était si petit mais les gens sont bien souvent là pour le raconter.

    Une autobiographie à laquelle on ne peut rester insensible.

    Ma note:   

     

     

     

     

    « Contemporain 2017/9 "Un été invincible" Alice AdamsFantasy 2017/4 "Au royaume de Kitoln - T1 - L'éleveur de dragons" Laurence Puzenat »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :