• Drame 2017/3 "Albédo" Sébastien Fritsch

     

    Auteur: Sébastien Fritsch

    Titre: Albédo

    Parution: 11 juin 2016

    Nombre de pages: 310

    Auto-édition (Fin mars début avril)

    ISBN: 978 2 953 76778 0

    Prix: 18€

     

     

    Un grand merci à l'auteur pour sa confiance

    Synopsis:

    L'amitié est ce qui reste quand on a tout perdu. Alors Nil n'hésite pas : dès que Mock le contacte, il accepte de le suivre. Même s'ils ne se sont pas dit un mot depuis quinze ans. Même si c'est pour convoyer une urne funéraire. Et même si la destination n'est autre que Ti-Gwern, cette grande maison où, quelque vingt ans plus tôt, ils étaient une poignée à partager leur jeunesse.
    Nil sait pourtant qu'on n'efface pas le temps en remontant une vieille route : les rires et la musique, les vins parfumés, les regards, les désirs qui animaient tous leurs séjours dans ce lieu hors du monde, sont désormais bien loin... sans même parler de Maud.
    Alors, est-ce l'amitié ou la nostalgie qui le motive à faire le voyage ? Ou devinerait-il, sans vraiment se l'avouer, que rien n'est vraiment fini tant qu'on ne s'y résigne pas ?

     Mon avis:

    L'auteur nous offre ici, malgré le drame, une très belle surprise.  Au départ, il prend son temps pour présenter les lieux et les protagonistes. Pourtant, on ressent déjà l'attrait grâce à l'intrigue qui se met en place. Ce qui se passe n'est pas normal et on a envie d'en savoir plus. Nil ou Mock, l'un des deux est-il fou? On ne sait pas trop où l'auteur veut en venir mais on est déjà captivé.

    La plume de l'auteur, très agréable, nous plonge dans une histoire où les souvenirs du passé vont resurgir et vont avoir une influence sur le présent. Un passé heureux qui s'est terminé de manière brutale sans la moindre explication. A travers ses réminiscences, Nil va se souvenir de son amour pour Maud. Elle qui est toujours resté indifférente au jeune homme va aujourd'hui lui demander son aide. Des explications vont être données, des moments durs vont être partagés. Et, même si les choses ne seront jamais comme Nil les avait rêvées, lui et Maud n'auront jamais été aussi proches.

    Cette histoire, c'est la recherche d'un homme, Mock. Il a disparu sans laisser de trace. Tous sont habitués à son côté voyageur mais là les choses sont différentes et bien plus inquiétantes. Une intrigue prenante qui apporte de la tension et de la peur pour cette personne dont on ne connait que ce que les autres en disent mais pour laquelle on a déjà développé une sorte d'attachement. L'auteur a également l'art de conclure ses chapitres sur des notes de mystères. Le genre d'ouvrage où on ne peut pas dire "après ce chapitre j'arrête!". Il tient son lecteur et ne le lâche pas avant la dernière ligne.

    Ce n'est que vers la toute fin que l'on va comprendre la signification du titre et toute la beauté du récit. Un récit sur l'amitié, sur l'amour mais également un drame qui, si certaines vérités avaient été dites, aurait pu être évité. C'est l'histoire d'un homme, un ami merveilleux, celui qui trouve toujours le bon surnom. Celui qui, même avec un verre dans le nez, va trouver les bons mots pour pousser ses proches à avancer tout en donnant le meilleur d'eux-mêmes. 

    Un texte magnifique qui m'aura ému. Un coup de coeur.

    Ma note:     

     

     

     

     

    « Fantastique 2017/12 "Les nécroparieurs" AlickContemporain 2017/11 "La chambre de mamie" Dany Boutigny »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :