• Fantastique 2017/11 "De l'autre côté des mondes" Mélanie De Coster

     

    Auteur: Mélanie De Coster

    Titre: De l'autre côté des mondes

    Auto-édition

    Parution: 22 février 2017

    Nombre de pages: 143

    ISBN: 978 15206 71901

    Prix: 9,50

     

    Un grand merci l'auteur et Livraddict pour

    ce partenariat

    Synopsis: 

     « Les temps changent » affirme l’Homme aux Noix. Les Bâclés ne le contrediront pas, eux les anciens rejetés de la classe, maintenant sauveurs de l’humanité. Ils ne sont pas très nombreux, cinq ou six, selon les versions. Mais ils sont attendus dans Laléa. Avant de rencontrer le Balafré, ils devront éviter des ombres armées de griffes, trouver des fermes invisibles, apprivoiser des êtres de légende... Apprendre, aussi, à reconnaître leurs amis. Laléa a besoin d’eux. Les Bâclés ont peut-être aussi besoin de Laléa. Merlin, leur professeur, sera leur guide dans leur traversée vers cet autre monde. Il sait que son aide ne sera pas suffisante. Et pourtant, il ignore encore qui hurle dans la nuit, et quels animaux se créent dans les secrets des châteaux.

    Les Bâclés avancent...

     Mon avis:

    Lorsque j'ai vu ce livre, j'ai tout de suite été attiré par son synopsis. J'adore les univers fantastiques et je trouvais ce dernier très alléchant. Malheureusement, cette lecture ne fût pas à la hauteur de mes attentes.

    J'ai d'abord était très surprise par le changement de couverture en recevant l'ouvrage. J'ai eu l'impression d'avoir un vieux livre entre les mains avec une présentation qui fait trop amateur. La photo représente bien l'histoire mais ne l'a met pas en valeur ce qui est dommage. Dans un présentoir parmi d'autres, je n'aurai pas été vers celui-ci. Une chose que l'auteur va, selon moi, devoir améliorer.

    La présentation du texte en lui-même ainsi que sa construction ne sont pas idéales. Très condensé sur chaque page, on a cette impression de ne pas avancer dans la lecture. Heureusement que les chapitres, eux, étaient assez courts. Une narration très descriptive sans beaucoup de dialogue. Un autre frein au bon déroulement de la lecture. Surtout que, malgré l'abondance de descriptions, j'ai eu l'impression d'en manquer. Ce qui est important est resté bien trop en surface. Des personnages clés (Merlin, l'homme aux noix par ex.) dont on ne sait que trop peu et qui n'ont pas toujours été bien intégrés au récit. Ils sont là tout d'un coup et on ne comprend pas pourquoi. Trop de questions également qui restent sans réponse. J'ai également ressenti une gêne dans la construction de certaines phrases. Je devais parfois les relire pour bien en comprendre le sens.

    L'idée principale du récit est très bonne. Un univers fantastique original où l'intégration des handicapés l'est également. J'ai adoré le fait que leurs voyages leur permettent de sortir de leur coquille, de s'ouvrir. Que grâce à cela, ils puissent se sentir comme des héros et que, même dans leur quotidien, ça leur donne plus d'assurance. Mais surtout qu'ils puissent marcher et faire tout un tas d'activités dont ils ne pouvaient que rêver. Ce que j'ai le plus aimé, ce sont les "Schlirbs" totalement imprononçable mais tellement mignons.

    La fin de l'histoire m'a choqué, je ne l'ai pas du tout appréciée. Je n'ai pas compris où était l'intérêt à un tel malheur qui n'était, de plus, pas nécessaire à l'histoire. Bien au contraire, elle nous fait détester des personnes que l'on aurait pourtant dû apprécier.

    Un récit avec une bonne idée de départ, une belle intégration des handicapés mais mal exploitée et mal construite. Je suis restée étrangère au récit et n'est pas pu m'attacher aux différents protagonistes.

     

    Ma note:

     

     

     

    « C'est lundi... que lisez-vous? 2017/29 - Semaine du 17 juillet 2017Paranormal 2017/1 "La maison bleu horizon" Jean-Marc Dhainaut »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :