• Fantastique 2017/7 "La Sirène" Kiera Cass

     

    Auteur: Kiera Cass

    La Sirène

    Editions Robert Laffont

    Parution: 22 septembre 2016

    Nombre de pages: 342

    ISBN: 978 2 221 19298 6

    Prix: 17,9€

     

    Un grand merci au Comité de lecture

    Cultura pour cette découverte

    Synopsis:

     Kahlen est une Sirène, vouée à servir son maître l'Océan en poussant les humains à la noyade. Pour cela, elle possède une voix fatale à qui a le malheur de l'entendre. Akinli, lui, est un beau et gentil jeune homme, qui incarne tout ce dont Kahlen a toujours rêvé. Tomber amoureux a beau leur faire courir un grave danger à tous les deux, Kahlen ne parvient pas à garder ses distances. Est-elle prête à tout risquer pour écouter son cœur ?

     Mon avis:

    Un récit qui m'a plu parce que j'ai beaucoup aimé la manière dont l'auteur revisite le mythe de la sirène. La manière dont il fait passer son histoire pour vrai en parlant des autres récits, tableaux, fictions qui y font référence. Un récit fantastique qui nous fait voir les sirènes comme des sortes de monstres, victimes eux aussi, qui vivent dans une prison dorée. Totalement maîtresse de leurs mouvements, de leurs voyages, elles ont pour contrainte de rester proche de l'océan pour répondre aux appels de la Mer. Celle qui a fait d'eux ce qu'elles sont pour 100 ans. Elle leur offre une nouvelle vie dans laquelle elles ne pourront plus parler à quiconque sous peine de tuer la personne à laquelle elles s'adressent. Parce que leur voix est l'instrument de mort de la Mer afin qu'elles la nourrissent.

    Une manière de voir le mythe qui, même si elles ont un bon fond, ne me donne pas envie d'aimer les sirènes. Je suis restée en totalement incompréhension face à la facilité avec laquelle elles acceptent cette nouvelle vie. Et surtout qu'elles puissent dire "aimer" cette Mer qu'elles en viennent à même considérer comme une mère de substitution. C'est vrai que leur vie d'avant n'était pas forcément belle, c'est vrai qu'elles risquent la mort en n'accomplissant pas leurs obligations, mais de là à être aussi dociles. Ce n'est pas vraiment crédible à mes yeux. J'aurais voulu plus de rébellion.

    Kahlen est la protagoniste sur laquelle le récit sera principalement concentré. Elle qui avait une belle vie avant, va être la plus docile, la plus proche de la Mer. Jusqu'au jour où elle rencontre Akinli pour qui elle va très vite développer des sentiments forts, un véritable coup de foudre. Une très belle romance, une sorte de contes de fées, qui aurait, à mes yeux, dû prendre plus d'importance par rapport au reste du récit. Le final est totalement prévisible et même si j'ai aimé les obstacles rencontrés, j'ai trouvé qu'à un moment on tournait un peu en rond. J'ai également trouvé que certains passages concernant les autres sirènes n'étaient pas vitales au récit, je n'ai pas compris le pourquoi de leur présence dans le texte si ce n'est montrer que les sirènes se rebellent enfin!

    Une lecture avec du bon et du moins bon mais qui m'a néanmoins fait passé un bon moment.

     

    Ma note:  

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

     

    « C'est lundi... que lisez-vous? 2017/23 - Semaine du 5 mai 2017Science-fiction 2017/3 "L'effet ricochet" Nadia Coste »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :