• Auteure: Christine Féret-Fleury

    Saga: Les Intrigantes

    T1 - Rivales

    Editions Hachette

    Parution: Mai 2015

    Nombre de pages: 220

    ISBN: 978 2 01 203877 6

    Prix: 15,90€

    Synopsis:

    Versailles est en émoi! Versailles se pâme!
    Une nouvelle venue défraie la chronique: c'est une magnifique rousse flamboyante, qui se fait appeler Rouge et dont nul ne sait rien.
    Le célèbre couturier Claude de Chinelle la prend sous son aile, il en fait son modèle, sa muse.
    Les jalousies se déchaînent, les rivalités se déclarent: Rouge attise toutes les passions.
    Ni la belle Élise de la Valle, ni le ténébreux Philippe de Saint-Agrève ne parviennent à percer son secret.
    L'une la déteste, l'autre l'adore, mais Rouge demeure insaissable...

    Bienvenue dans les coulisses de Versailles. Laissez-vous initier aux plus sulfureux secrets d'alcôves. Piquantes, insolentes, sensuelles: les intrigues de la cour du Roi-Soleil comme vous ne les avez jamais lues...

    Mon avis:

    Ce qui m'a d'abord plu c'est la couverture du roman. Et encore, vous ne voyez là qu'un seul côté. Sur chaque face la photo d'une intrigante que l'on fini par identifier comme étant Rouge et Elise.

    J'ai pris beaucoup de plaisir à plonger dans le monde de Versailles. Surtout que la plume de l'auteure est en parfaite concordance avec l'époque.

    Je dois d'ailleurs avouer que j'avais parfois du mal à comprendre les réflexions (si je peux les appeler ainsi) qui ponctuent le récit entre les chapitres.

    Versailles est un endroit où la bourgeoisie veut se montrer, où les jeunes femmes, les intrigantes, cherchent un bon parti à épouser tout en prenant du bon temps.

    Des femmes qui ne veulent pas de concurrence lorsqu'elles convoitent et qui ont des secrets.

    Ce premier tome lance une grosse intrigue. Pas le moins du monde élucidée à la fin du récit, ce qui est très frustrant. Surtout lorsque l'on a pas encore la moindre idée de ce qu'il en est.

    Outre le fait que l'on y fait la connaissance des différents personnages, on y vit aussi une aventure. Rouge et Elise vont être embarquées dans un défit. Défit qui devient personnel pour les deux jeunes femmes. Mais pas forcément pour la même raison.

    Elles ont toutes deux un passé commun mais on ne sait pas encore de quoi il en retourne. Surtout qu'elles ne se connaissent pas.

    J'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir ce premier tome et j'ai hâte que la suite sorte.

    Ma note:   

    Me suivre 

     

      Me suivre...

     

    Pour voter pour ma prochaine lecture

     

     


    votre commentaire
  • Auteur: Anouar Benmalek

    Titre: Fils du Shéol

    Editions: Calmann-Lévy

    Parution: 19 aout 2015

    Nombre pages: 392

    ISBN: 978 2 7021 0000 0

    Prix: 20€

    Synopsis:

    Trois histoires d'amour pour remonter à l'origine du mal?
    Trois générations, deux génocides.
     
    Tout commence dans la touffeur ignoble d'un wagon à bestiaux. Le jeune Karl y fait la connaissance d'Helena, son bref et unique amour le temps du voyage. À son arrivée en Pologne, le gamin juif est gazé.
    Dès lors, depuis un étrange séjour des morts, le Shéol, il est condamné à regarder évoluer les siens et à tenter d'éviter désespérément la catastrophe.
     
    Ainsi retrouve-t-il son père, devenu Sonderkommando. Dans la noirceur de sa condition, ce dernier rêve à sa lumineuse Élisa, la mère de Karl, rencontrée et épousée en Algérie des années auparavant. Poursuivant son effroyable voyage à rebours, Karl croise Ludwig, son grand-père, qui au début du siècle a servi dans l'armée allemande du Sud-Ouest africain. Et le secret que l'aïeul n'a jamais pu raconter de son vivant ? sans doute la clé de leur destinée à tous ?, son petit-fils finit par l'apprendre depuis sa nouvelle demeure : celui de l'existence d'Hitjiverwe, une jeune femme héréro passionnément aimée, victime avec son peuple d'une barbarie oubliée, terrible avertissement aux générations futures.

    Mon avis:

    Je ne lis que très rarement des romans historique sur les guerres. Les période Hitler a été une période que je savais horrible et je dois dire que j'avais un peu peur d'y être confrontée.

    Finalement, je me suis très facilement laissée prendre par le récit. J'ai trouvé original qu'au fil du récit, on fasse machine arrière plutôt que d'avancer dans l'avenir. Que Karl est une mémoire telle qu'il lui ai possible de voir des périodes de l'histoire qu'il n'a même pas vécu.

    Bien sur, vu le sujet principal de ce livre, certaines scènes sont assez dures. Je pense notamment au bébé mourant sous les coups de fouet à la fin du récit. Je suis maman et ça m'a vraiment choquée.

    J'ai trouvé cet ouvrage très réaliste et cela a du demander à l'auteur beaucoup de documentations.

    J'ai aimé que de belles histoires d'amour y soient relatées. Sans cela, le récit aurait été trop lourd, voir insupportable vu les horreurs de l'époque.

    J'ai beaucoup aimé cet ouvrage dont la principale qualité est pour moi d'arriver à captiver le lecteur malgré les horreurs relatées.

    Ma note: ♥♥♥

     

    Lecture dans le cadre du comité de lecture Cultura de la rentrée littéraire 2015.

     

     Pour participer au choix de ma prochaine lecture ....

     

    Me suivre....

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique