• Humoristique 2017/2 "Le Sortilège" Patrice Chaillan Da-ros

     

    Auteur: Patrice Chaillan Da-ros

    Titre: Le Sortilège

    Auto-éditions

    Parution: 12 juin 2017

    Nombre de pages: 234

    ISBN: 978 152148 257 5

    Prix: 8,99€

    Pour l'acquérir c'est ICI

     

    Un grand merci à l'auteur pour sa confiance

    Synopsis:

    À la suite d’un pari stupide, Jean, le directeur d’une grosse société de voyance sur Internet, tombe amoureux de Mathilde, l’une de ses clientes. Par là même, il va créer malgré lui un scandale médiatique d’où il n’en sortira pas indemne.

     Mon avis:

    L'auteur nous offre un récit empli d'humour avec deux personnages principaux dont les caractères sont diamétralement opposés. J'ai adoré la présentation du texte sous forme de scénario. C'est original et très agréable à lire. Un récit où tout va très vite, où les évènements et rebondissements s'enchainent jusqu'à un final qui m'a totalement surprise. Une fin qui se révèle néanmoins parfaite, dans la continuité du récit.

    Qui est pris qui croyait prendre! Jean va se retrouver piéger dans un cercle infernal. Un simple pari, un sortilège vendu par sa propre société. Une histoire qui va beaucoup lui en coûter. Il est présenté comme un homme très imbu de sa personne, à qui tout est dû. Le genre d'homme que j'exècre parce qu'il ne pense qu'à lui. J'ai adoré voir comment les choses se retournent contre lui. Toute la poisse qui va lui tomber dessus. Son beau petit monde s'effondre et s'est extrêmement divertissant.

    Mathilde, elle, est une jeune femme très attachante dans son côté bohème mais aussi dans toute la naïveté qu'elle dégage. Elle m'a fait rire dans sa manière de croire dur comme fer à la voyance. Elle vit et exprime pleinement ses émotions. Ses pleurnicheries sont à l'extrême et on a souvent envie de la secouer. Dans cette histoire, ce sont les enfants qui feront preuve d'une véritable maturité. Comme si les rôles entre parents et enfants étaient inversés. Ce sont eux qui agissent et raisonnent leurs parents.

    L'humour est présent tout au long de l'histoire à la fois dans la suite de situations totalement rocambolesques mais aussi dans les attitudes des personnages.

    J'adorerais voir ce texte en pièce de théâtre.

     

    Ma note:    

     

     

     

     

    « Jeunesse 2017/21 "Le dernier train" Amélie Romarin

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :