• In my mailbox #22: Semaine du 28 juin 2013

     Hello vous tous, 

    Cette semaine, en allant faire quelques courses, j'ai vu qu'à l'achat de 2 livres "J'ai Lu" on en avait un offert et lorsque j'ai vu qu'il y avait les 2 premiers tomes "Crossfire" je n'ai pu résister. Oh... que je suis faible ;-)

    "Elle vient d'arriver à New York, il est businessman. Elle est jeune, il est riche et sexy.

    Elle est séduite, il la désire. Ils se donnent rendez-vous. Et se revoient. Régulièrement.

    Elle est marquée par son passé, il dissimule des secrets.

    Une relation tumultueuse et sensuelle faite de plaisir assumé et d'une grande liberté."

     

     

     

    "Gideon Cross était l'incarnation de l'homme idéal, mais je n'étais pas dupe, moi qui savais désormais quels tourments cette perfection dissimulait.
    De son passé, j'ignorais pourtant presque tout. Son entêtement à le garder secret me blessait. En revanche, son refus obstiné de répondre à mes questions attisait ma jalousie et sapait la confiance qu'il exigeait de moi. Être ensemble était parfois douloureux. Ne pas l'être était pire.
    J'espérais que l'amour fou qui nous liait l'un à l'autre serait plus fort que tous les obstacles que la vie s'acharnait à dresser entre nous. Je n'imaginais pas à quel point..."

     

     

     

    Et le livre offert

     "Ça ne devrait pas être de la littérature, ça ne devrait même pas être un livre. Mais comme tout cela n’aurait pas dû arriver, un texte a été écrit, des lettres adressées à deux petites filles, deux étoiles filantes, aujourd’hui et depuis bientôt deux ans disparues.
    Fait divers atroce, disent les médias. Il n’y a pas de hiérarchie dans le malheur et, pourtant, en ce matin d’août 2008, la France entière se réveille sous le choc de la mort par incendie de deux enfants, moins de quatre ans à elles deux. On ne fait pas de livre avec ça, répétons-le, sauf si peu à peu le seul moyen de continuer à vivre consiste, grâce à des lettres d’une mère destinées à ses deux merveilles, à les réincarner jour après jour, à les faire précisément revivre. 
    Ce livre hors norme et hors catégorie est avant tout un livre d’amour pour ces deux princesses envolées, et pour leur père aimant, présent, auquel on va s’attacher page après page afin de comprendre l’incompréhensible : comment la force de ce couple aussi pur permet de se sauver. 
    Nos étoiles ont filé est un livre qui évite pathos et complaisance, qui hésite parfois entre rires et larmes, qui se distingue par son aspect unique, sinon ludique, et sa très saine incorrection. Pendant son écriture, un petit garçon est né du même amour. Le texte, cela n’étonnera personne, lui est dédié. Si la littérature ne sert à rien, elle aura au moins servi à cela."

    J'espère ne pas être déçue - qu'en dites-vous?

    Gros bisous à vous tous

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    « C'est lundi... que lisez-vous? #13 : Semaine du 24 juin 2013Bit-Lit #10: "Les chroniques de MacKayla Lane - T2 - Fièvre Rouge" Karen Marie Moning »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :