• Jeunesse 2015/1: "Panic - le jeu de la peur" Lauren Oliver

    Auteur: Lauren Oliver

    Titre: Panic

    Editions: Hachette Black Moon

    Parution: 11 juin 2014

    Nombre de pages: 364

    ISBN: 978 2 01 204230 8

    Prix: 18€

     

    Synopsis:

    « Les règles de Panic sont simples. Tout le monde peut participer. Mais il n’y aura qu’un seul vainqueur. » Carp, une petite ville minable de l’État de New York. Chaque été, tous ceux qui viennent de terminer le lycée peuvent participer à « Panic », une succession d’épreuves plus dangereuses les unes que les autres. L’enjeu est de taille : une cagnotte de plus de cinquante mille dollars. Personne ne sait qui a inventé ce jeu, ni qui en fixe les règles. Cet été, Heather entre dans la compétition par dépit amoureux, Elle pourrait, si elle gagne, quitter le mobile-home sordide où elle vit avec une mère paumée et droguée, et emmener avec elle sa sœur, Lily. Dodge, lui, a une autre raison de participer au Jeu de la Peur : venger sa sœur, qui a fini dans un fauteuil roulant, après une épreuve d’une précédente session de Panic. Manipulations, trahisons, révélations : cet été sera celui de tous les dangers.

    Mon avis:

    Lorsque j'ai débuté ce livre, on entrait directement dans le feu de l'action avec l'ouverture du jeu "Panic", j'ai trouvé ça super. On fait en même temps connaissance avec les différents personnages tout en comprenant vite quels seront les principaux.  Outre Haether et Dodge je veux dire. Car eux deux, ils seront nos narrateurs. Au fil des pages on suivra l'un puis l'autre. On comprendra le pourquoi ils se sont engagé dans le jeu. Car il faut vraiment avoir une bonne raison pour avoir envie de participer à un jeu pareil.

    Après, j'ai trouvé que le livre ralentissait quelque peu. On faisait plus ample connaissance avec personnages oui, mais je voulais de l'action.

    Et bien, on peut dire que c'était quelques chapitres de répit car après les différentes épreuves commencent vraiment et on peut dire que les "Juges" veulent exploiter les pires peurs de chacun pour pousser à abandonné. On peut dire que le jeu porte vraiment bien son nom.

    Avec les chapitres qui défilent, on se rend compte que la vie de nos deux protagonistes principaux est loin d'être très belle. Dodge à sa soeur qui est en fauteuil roulant depuis qu'elle a perdu l'usage de ses jambes. Et puis Haether dont la mère est toxico et alcoolique. Elle et sa soeur vivent dans une caravane et subissent au quotidien les divagations de leur mère.

    Je dois dire que j'ai que Dodge était un garçon très étrange. Par moment il peut être adorable mais il cache de sombres pensées. Haether, j'ai appris à l'apprécier au fur et à mesure des évènements. J'ai admiré la manière dont elle mène son combat au quotidien et ma manière dont elle dépasse ses peurs.

    Le style de l'auteur est agréable à lire et les pages défilent. J'ai aimé ne deviné que certaines choses au moment même où elles arrivent, où on fait certaines découvertes. J'ai adoré être choquée par la teneur de certaines épreuves.

    J'ai trouvé hallucinant que les adultes soient au courant, que les parents puissent laisser leurs enfants faire. Alors même qu'ils peuvent trouver la mort. Un jeu censé être un secret. Franchement, je doute que ce genre de jeu puisse vraiment rester secret.

    Ce que j'espère, c'est que les jeunes qui liront cet ouvrage auront assez de jugeote pour ne pas avoir l'idée de s'organiser le même genre d'épreuve.  

    J'ai donc beaucoup aimé cet ouvrage. Je regrette les chapitres un peu tout mou entre les premières épreuves. J'ai adoré avoir peur pour nos différents protagonistes.

    Ma note: ♥♥♥

    De cet auteur, j'ai également lu (chronique en cliquant sur l'image)

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    « Livres lus durant l'année 2014...Que dois-je lire ensuite? 2015/2 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :