• Jeunesse 2015/6 "Revanche" Cat Clarke

    Auteur: Cat Clarke

    Titre: Revanche

    Editions Robert Laffont

    Parution: 2013

    Nombre de pages: 491

    ISBN: 978 2 221 13644 7

    Prix: 18,50€

    Synopsis:

    Kai et Jem sont inséparables. Jem aime secrètement son meilleur ami, qui serait l'homme idéal s'il ne préférait les garçons... À la fin d'une soirée d'ivresse chez des amis communs, Jem rentre seule chez elle, Kai demeurant étonnamment introuvable. C'est le lendemain que tout bascule : la jeune fille reçoit un email de la part de ce dernier, avec en pièce jointe une vidéo de lui en compagnie d'un garçon qu'il a trouvé postée sur Internet. Cette vidéo plus que compromettante est très vite partagée par tout le lycée et Kai reçoit une salve d'e-mails agressifs qu'il ne peut bientôt plus supporter. Lui qui n'avait pas encore fait son coming out finit par craquer et se suicide... À la suite de ce drame, Jem prend trois résolutions : découvrir la vérité, venger son ami et se suicider elle aussi. Alors qu'elle mène sa petite enquête, elle reçoit un jour une lettre anonyme contenant trois noms : ceux des responsables. Sans hésitation, Jem abandonne son look gothique et décide d'approcher ces garçons. Mais sont-ils réellement les coupables ?

    Mon avis:

    Cet ouvrage traite de sujets qui sont, malheureusement, beaucoup trop présents à l'heure actuelle. Il y a l'homosexualité et la cruauté dont les ados peuvent faire preuve. A quel point il est facile de détruire une personne jusqu'à la mener au suicide. 

    J'ai trouvé que ces sujets étaient très bien traités même si, pour l'homosexualité, c'est un peu trop sommaire.

    J'ai adoré régulièrement retrouver Kai au fil du récit. Il revient nous voir par le biais de lettres qu'il a écrites à Jem juste avant son suicide. J'ai adoré le personnage qu'il incarne et toute l'émotion contenue dans ses écrits. J'en ai parfois eu les larmes aux yeux.

    Je regrette néanmoins la sensation de perdre Kai sur la fin. Alors qu'au début, c'est lui le point central, lui qui a souffert, lui qu'il faut venger. Par la suite, on a l'impression qu'il n'est plus que secondaire.

    Par contre, pour Jem, j'ai un tout autre ressenti. Alors qu'au départ, je commençais à bien l'apprécier. Au fur et à mesure que le récit avance, elle m'horripile de plus en plus. Elle reçoit une lettre avec trois noms et elle fonce tête baissée. On dirait que le mot "vengeance" clignote sans cesse devant ses yeux. Alors qu'elle pourrait profiter de tout ce qui s'offre à elle, de belles amitiés et de l'amour. Elle se joue des gens et met tout en oeuvre pour les faire souffrir. Et ce, alors qu'elle n'est même pas certaine de qui a fait quoi.

    Pendant une grande partie du récit, je me suis sentie énervée. Je ne supportais plus du tout Jem. Surtout que j'en étais venue à beaucoup apprécier les autres protagonistes.

    Maintenant, je dois admettre que cela n'est en rien une chose à reprocher à l'auteure. Elle nous montre parfaitement à quel point une personne peut être cruelle, à quel point elle peut se jouer de faux semblants pour parvenir à ses fins.

    Même si j'ai aimé la manière dont se déroule la révélation, je regrette par contre d'avoir vite découvert qui étaient les vraies responsables dans cette histoire.

    Pour le dénouement, je me suis dit "M...E". Je ne pensais vraiment pas que ça se terminerait ainsi. Tout aurait pu être tellement différent.

    Un dernier mot pour la couverture qui est, pour moi, le miroir de l'histoire.

    Ma note:    

     

     Pour participer au choix de ma prochaine lecture ....

     

    Me suivre....

     

     

    « C'est lundi... que lisez-vous? 2015/32 - Semaine du 17 aout 2015Fantastique 2015/24 "Singulière - T1 - Lien du sang" Juliette Bonte »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 6 Septembre 2015 à 22:13

    J'ai de plus en plus envie de lire ce livre mais j'ai peur d'être vraiment trop dégoutée par Jem  arf

     Est-ce qu'elle t'as beaucoup rebuté dans ta lecture ou pas ?

    2
    Lundi 7 Septembre 2015 à 06:43

    Je pense que c'est aussi un peu le but de l'histoire qu'elle nous horripile. Le livre n'aurait pas eu la même morale sinon.

    3
    Lundi 7 Septembre 2015 à 19:19

    Ouais, ouais je comprends.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :