• Jeunesse 2017/23 "Les disparus du pont de pierre" Jeanne Faivre d'Arcier

     

    Auteur: Jeanne Faivre d'Arcier

    Titre: Les disparus du pont de pierre

    Editions Castelmore

    Parution: 18 octobre 2017

    Nombre de pages: 410

    ISBN: 978 2 36231 3233

    Prix: 10,90€

    Pour l'acquérir c'est ICI

     
     

    Un grand merci aux éditions Castelmore

    et Livraddict pour ce partenariat

    Synopsis:

     "Rentrez chez vous, la mort est partout !" Cornélia ne s'est jamais remise de la mystérieuse disparition de sa mère, quelques années plus tôt. Est-elle seulement encore en vie ? Alors qu'elle interroge des gens qui pourraient la renseigner, la jeune fille fait la connaissance de Romain, seize ans, qui vend ses croquis dans la rue. Lorsque le garçon disparaît à son tour, l'enquête de Cornélia et de Niko, son frère jumeau, prend un tour étrange qui va les mener bien plus loin qu'ils ne l'avaient imaginé : au-delà de leur époque, au plus sombre de l'histoire de Bordeaux... pendant l'épidémie de peste noire du XIVe siècle !

     Mon avis:

    Une lecture avec laquelle j'ai passé un bon moment. J'ai bien accroché avec l'univers de l'auteur et le mélange entre plusieurs genres tels que jeunesse, fantastique, historique, romance.

    Les protagonistes principaux sont deux jumeaux, un garçon et une fille. Ils se ressemblent physiquement mais ont des caractères opposés. Ils sont unis par un lien très fort qui les rend complémentaires. Cornélia et Niko m'ont, dans l'ensemble, bien plu. Alors qu'ils peuvent agir de manière très mûre dans certaines situations, ils ont (surtout Cornélia) encore des réactions très enfantines. Des émotions qui sont parfois vécues de manière assez extrême, un peu comme un caprice.

    J'ai aimé le côté voyage dans le temps qui nous fait découvrir la ville de Bordeaux pendant le Moyen-âge. Avec de jolies descriptions qui nous donnent l'impression d'y être. L'occupation par les anglais mais également des passages très sombres avec la peste noire. 

    Une intrigue principale sous forme d'enquête avec la disparition des sans-abris. Et puis une autre qui est bien plus centrée sur la relation des jumeaux avec le Vampire. Surtout sur ce que représente Cornélia pour lui. Une histoire où il se passe beaucoup de choses et où on ne s’ennuie pas un seul instant. J'ai aimé la manière dont les éléments s'enchainent. La plume de l'auteur est fluide mais également, je le regrette, parfois un peu brouillonne. Le sentiment que ça part un peu dans toutes les directions.

    Le gros point noir est pour moi le fait qu'il n'est pas stipulé qu'il s'agit en réalité d'un second tome pour les aventures de Cornélia et Nicolas. Chose que je n'ai découverte qu'après avoir commencer ma lecture. Le début se fait dans le récit "Le Vampire de Bacalan". Ce qui rend cette information pour moi primordiale est le fait que l'auteur fait peu de rappels. Il y a, tout au long de la lecture, toute une série de petites choses qui manquent de clarté. L'impression de ne pas avoir toutes les cartes en mains pour bien tout appréhender. Des mystères qui, je pense, ne sont pas prémédités et qui entachent le bon déroulement de la lecture.

    Un récit avec de nombreuses intrigues qui vont peu à peu trouver des réponses. On sent pourtant qu'au terme de cette lecture, l'auteur ne nous a pas encore tout révélé et qu'il y aura certainement encore une ou plusieurs aventures à vivre en compagnie de Niko et Cornélia.

     

    Ma note:  

     

     

     

    « Policier 2017/8 "Une douloureuse enquête" Mathias GoddonC'est lundi... que lisez-vous? 2017/50 - Semaine du 18 décembre 2017 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :