• Jeunesse 2017/6 "La plus grande peur de ma vie" Eric Pessan

     

    Auteur: Eric Pessan

    La plus grande peur de ma vie

    Editions Ecole des Loisirs

    Parution: 25 janvier 2017

    Nombre de pages: 111

    ISBN: 978 2 211 23011 7

    Prix: 13€

     

    Un grand merci au Comité de lecture

    Cultura pour cette découverte

    Synopsis:

     Personne ne s’imagine mourir d’un coup, forcément. Personne ne sait ce que contient le sac de Norbert. Sauf nous trois, Lalie, Jordan et moi, David. Et Norbert bien sûr puisqu’il a osé la prendre et l’emporter en classe avec lui, cachée dans son sac."Il est complètement malade. Il peut nous tuer d’une seconde à l’autre."

    Quatre amis découvrent une grenade dans un vieux manoir datant de la Deuxième Guerre mondiale. Que faire avec cette grenade ? La laisser là ou l’amener au collège quand on est soi-même sur le point d’exploser ?

     Mon avis:

    Cette histoire c'est d'abord un titre qui intrigue, qui appelle à la réflexion. Quelle est votre plus grande peur?

    Un narrateur principal, lui-même acteur du récit, qui va nous narrer l'aventure qu'il a vécu avec 3 de ses amis. La curiosité est un vilain défaut car elle peut conduire à de mauvaises surprises. Ces dernières pouvant avoir de lourdes conséquences. Mais les jeunes de cet âge aiment l'aventure et vont décider d'explorer une vieille bâtisse. Des enfants encore qui ne pensent pas à mal, veulent juste se donner un peu de frissons. Ils feront la découverte d'une grenade. Au départ, l'excitation de l'inconnu, de découvrir qqch de rare, qui a une histoire. Et puis la crainte, parce qu'il s'agit d'un objet dangereux, qui peut tuer. Le changement d'attitude, la prise de conscience face au danger sont très bien expliqués par l'auteur.

    Mais voilà que l'un d'eux, Norbert, décide à l'insu des autres de prendre cette grenade et de l'amener en classe. Les 3 autres le découvrent et sont conscient du danger. Ils arrivent à garder leur calme et à convaincre Norbert de ranger l'arme dans son cassier jusqu'à la fin des cours. Tout aurait pu bien finir s'il n'était pas l'objet de brimades, de harcèlement de la part de ses camarades. Et ce jour-là, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Il veut leur faire peur à son tour et détient l'objet parfait.

    J'ai trouvé cette histoire très bien écrite, d'une belle plume, avec un beau vocabulaire et facile d'accès pour les plus jeunes. Une histoire courte qui exprime beaucoup. L'inconscience des enfants face au danger. Le harcèlement scolaire et ses conséquences. Même si on ne peut approuver la décision de Norbert, on le comprend. On voit ses amis regretter de ne pas avoir agi, de ne pas avoir parlé pour l'empêcher d'avoir l'envie de commettre le pire. La peur de défendre son ami et de devenir la nouvelle cible.  Tout cela est parfaitement relaté.

    L'auteur montre qu'il est important de pouvoir parler à ses parents ou à d'autres adultes responsables lorsqu'on a un problème. Le harcèlement est grave, il faut empêcher les victimes de se renfermer sur elles-mêmes. Ne pas réagir, c'est donner encore plus de pouvoirs à ses bourreaux. J'ai adoré voir les amis prendre conscience de leurs erreurs et tout mettre en œuvre pour prendre leurs responsabilités dans les actes de Norbert. Parce qu'ils auraient pu l'empêcher.

    La menace de la grenade est présente même dans la structure du texte. Dans les pires instants, le texte lui-même explose. Ça donne un impact supplémentaire au récit pour marquer plus encore le lecteur. Ce dernier pouvant facilement s'identifier à l'un des protagonistes.

    Un texte pour lequel je ne trouve pas de défauts. Un récit avec de belles morales, parfait pour les lecteurs auxquels il est destiné.

     

    Ma note:  

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

     

    « Jeunesse 2017/5 "Blue" Camille PujolThriller 2017/14 "Syndrome de Stockholm" Philémon Le Bellégard »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :