• Jeunesse 2017/7 "Les belles vies" Benoît Minville

     

    Auteur: Benoît Minville

    Les belles vies

    Editions Sarbacane

    Parution: 5 octobre 2016

    Nombre de pages: 233

    ISBN: 978 2 848 65 9237

    Prix: 15,50€

     

    Un grand merci au Comité de lecture

    Cultura pour cette découverte

    Synopsis:

     Turbulents, pas vraiment délinquants, ils cumulent les bêtises plus ou moins graves, les rires et les bleus. Vasco est en CFA BTP, Djib passe en première S. Leur dernière rixe est pourtant celle de trop…
    Afin de leur mettre du plomb dans la tête, leurs parents décident d’employer les grands moyens : ils envoient les deux ados dans la Nièvre, le temps d’un été chez un ami du père de Vasco, entrepreneur local qui propose ses services comme famille d’accueil pour la DDASS.
    C’est dans cette campagne éloignée de tout, France profonde dont on parle peu, qu’ils vont rencontrer et se confronter à une autre forme de jeunesse : celle des enfants élevés par celle que tous surnomment « Tata », une femme qui accueille des enfants placés et donne sa vie aux autres.

     Mon avis:

    Des jeunes d'origines différentes, enfant la DDASS ou de la cité, avec chacun un passif, une raison qui fait qu'ils se retrouvent ensemble, le temps d'un été, chez Tata et Tonton. Des adolescents et des enfants que l'on ne peut qu'apprécier. Des débuts difficiles parce que les préjugés sont là mais très vite, ils passent outre et se rapprochent. Comme les membres d'une famille, comme des frères et soeurs, comme des amoureux. Un été qui va les faire grandir, mûrir, prendre conscience des vraies valeurs de la vie. Mais aussi voir les erreurs qu'ils ont commisses dans le passé et voir leur volonté d'atteindre leur objectifs grandir.

    Des personnages profonds, très bien travaillés, avec un lourd passif que l'on découvrira peu à peu au fil des pages. Des enfants de la DDASS qui n'ont jamais demandé à être là mais qui, désormais, ne voudraient pas être ailleurs. Et puis Vasco et Djib, ils ont commis des erreurs, sont responsables de leurs actes et viennent là pour se racheter une conduite. Enfin, Tata et Tonton, des personnes d'une grande bonté, ils ont à coeur d'aider ses jeunes à se reconstruire et trouver leur voie.

    Ensemble, ils vont vivre un été inoubliable. Tout ne sera pas rose mais ils en ressortiront heureux et grandis. On y voit des embrouilles de jeunes fondées sur la jalousie, la méchanceté et la violence gratuite, le racisme, les préjugés, les amourettes de vacances. La difficulté d'un jeune fragilisé par la vie à se maîtriser. Des moments de tension lorsque les choses se bousculent. Et puis, une grosse bouffée de sentiments. Des protagonistes terriblement attachants, qui nous touchent lorsqu'on apprend leur vécu, et qu'on ne demande qu'à voir heureux. Le bonheur de voir que leur attachement, les liens qu'ils ont créés vont les pousser vers le haut. Surtout les aider à ne pas sombrer. Et puis la réalisation d'un projet commun, un aboutissement, une manière de remercier et de conclure divinement ce bel été.

    Une plume agréable qui m'a conquise. Un beau panel de personnages dans un décor de vacances. Un récit actuel, vrai dans les sentiments et les réactions. Il donne à réfléchir. Une histoire merveilleuse qui vous apportera le sourire et un pincement au coeur sur la fin. Parce que nous non plus, on ne veut pas que cet été finisse.

    Un coup de coeur.

     

    Ma note:  

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

     

    « Thriller 2017/14 "Syndrome de Stockholm" Philémon Le BellégardC'est lundi... que lisez-vous? 2017/19 - Semaine du 8 mai 2017 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :