•  

    Auteur: Jeanne Faivre d'Arcier

    Titre: Les disparus du pont de pierre

    Editions Castelmore

    Parution: 18 octobre 2017

    Nombre de pages: 410

    ISBN: 978 2 36231 3233

    Prix: 10,90€

    Pour l'acquérir c'est ICI

     
     

    Un grand merci aux éditions Castelmore

    et Livraddict pour ce partenariat

    Synopsis:

     "Rentrez chez vous, la mort est partout !" Cornélia ne s'est jamais remise de la mystérieuse disparition de sa mère, quelques années plus tôt. Est-elle seulement encore en vie ? Alors qu'elle interroge des gens qui pourraient la renseigner, la jeune fille fait la connaissance de Romain, seize ans, qui vend ses croquis dans la rue. Lorsque le garçon disparaît à son tour, l'enquête de Cornélia et de Niko, son frère jumeau, prend un tour étrange qui va les mener bien plus loin qu'ils ne l'avaient imaginé : au-delà de leur époque, au plus sombre de l'histoire de Bordeaux... pendant l'épidémie de peste noire du XIVe siècle !

     Mon avis:

    Une lecture avec laquelle j'ai passé un bon moment. J'ai bien accroché avec l'univers de l'auteur et le mélange entre plusieurs genres tels que jeunesse, fantastique, historique, romance.

    Les protagonistes principaux sont deux jumeaux, un garçon et une fille. Ils se ressemblent physiquement mais ont des caractères opposés. Ils sont unis par un lien très fort qui les rend complémentaires. Cornélia et Niko m'ont, dans l'ensemble, bien plu. Alors qu'ils peuvent agir de manière très mûre dans certaines situations, ils ont (surtout Cornélia) encore des réactions très enfantines. Des émotions qui sont parfois vécues de manière assez extrême, un peu comme un caprice.

    J'ai aimé le côté voyage dans le temps qui nous fait découvrir la ville de Bordeaux pendant le Moyen-âge. Avec de jolies descriptions qui nous donnent l'impression d'y être. L'occupation par les anglais mais également des passages très sombres avec la peste noire. 

    Une intrigue principale sous forme d'enquête avec la disparition des sans-abris. Et puis une autre qui est bien plus centrée sur la relation des jumeaux avec le Vampire. Surtout sur ce que représente Cornélia pour lui. Une histoire où il se passe beaucoup de choses et où on ne s’ennuie pas un seul instant. J'ai aimé la manière dont les éléments s'enchainent. La plume de l'auteur est fluide mais également, je le regrette, parfois un peu brouillonne. Le sentiment que ça part un peu dans toutes les directions.

    Le gros point noir est pour moi le fait qu'il n'est pas stipulé qu'il s'agit en réalité d'un second tome pour les aventures de Cornélia et Nicolas. Chose que je n'ai découverte qu'après avoir commencer ma lecture. Le début se fait dans le récit "Le Vampire de Bacalan". Ce qui rend cette information pour moi primordiale est le fait que l'auteur fait peu de rappels. Il y a, tout au long de la lecture, toute une série de petites choses qui manquent de clarté. L'impression de ne pas avoir toutes les cartes en mains pour bien tout appréhender. Des mystères qui, je pense, ne sont pas prémédités et qui entachent le bon déroulement de la lecture.

    Un récit avec de nombreuses intrigues qui vont peu à peu trouver des réponses. On sent pourtant qu'au terme de cette lecture, l'auteur ne nous a pas encore tout révélé et qu'il y aura certainement encore une ou plusieurs aventures à vivre en compagnie de Niko et Cornélia.

     

    Ma note:  

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Terri Libenson

    Titre: Invisible Emmie

    Editions Pocket Jeunesse

    Parution: 5 octobre 2017

    Nombre de pages: 191

    ISBN: 978 2 266 27255 1

    Prix: 13,90€

    Pour l'acquérir c'est ICI

    Synopsis:

     C'est l'histoire de deux filles que tout sépare.

    Emmie, timide, solitaire et passionnée de dessin;

    Katie, extravertie, populaire et sportive.

    Jusqu'à ce que leurs destins se croisent, le jour où un petit mot compromettant écrit en classe tombe entre de mauvaises mains....

     Mon avis:

    Un livre jeunesse illustré qui relate une petite histoire bien écrite et touchante avec laquelle on passe un très bon moment. On y suit deux filles très différentes dans leur manière d'être mais aussi dans leur façon d'évoluer dans un même milieu.

    J'ai adoré que, selon la jeune fille concernée, le texte soit présenté d'une toute autre manière. Cela accentue plus encore leur opposition. Pour Emmie, le texte est écrit de manière normale tout en étant peuplé de petits dessins humoristiques qui rendent le récit vivant. Lorsqu'on se place du côté de Katie, c'est une BD qui nous présente sa vie.

    Alors que le sujet du livre est assez sérieux. Il nous dépeint la vie scolaire vue de deux points de vue, les difficultés rencontrées par chacune, mais surtout l'image de soi. Tout y est présenté avec beaucoup d'humour et de dérision. Avec des sentiments parfois intenses en émotions qui nous émeut et nous rendent les personnages plus touchants encore.

    Un récit qui se dévore et dont la fin est assez surprenante. Je ne me serais jamais attendue à ce qu'il se clôture ainsi. Accessible aux jeunes lecteurs, il est détenteur d'une belle morale.

     

    Ma note:  

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Amélie Romarin

    Titre: Le dernier train

    Editions Edilivre / Auto édition

    Parution: 5 avril 2017

    Nombre de pages: 122

    ISBN: 978 2 414 00273 3

    Prix: 12€

    Pour l'acquérir c'est ICI

     
     

    Un grand merci à l'auteur

    pour sa confiance

    Synopsis:

     « J’ouvre les yeux. À ma grande surprise, je découvre que je suis dehors. Je regarde le ciel sans comprendre. Des nuages blancs recouvrent toute la surface du ciel. Le bruit de la mer parvient encore à mes oreilles et je comprends que mon corps est posé sur le sable. Je tourne la tête à droite et puis à gauche. La plage. Je suis à la plage… » Lindsay, fraîchement diplômée, décide de tout quitter et de commencer une nouvelle vie…

     Mon avis:

    Un récit court et très agréable à lire. On se plonge dans l'histoire et on arrive à son terme sans avoir vu le temps passer. La narration est fluide, j'ai adoré avoir l'impression que l'auteur me parle. Ça nous donne l'impression qu'elle nous raconte sa propre histoire. Les faits relatés semblent réels. Dans des décors que je connais, dans un pays dont je suis originaire. Avec des guéguerres entre flamands et wallons que je vis également dans mon quotidien. Une foule de petites choses qui rendent se récit d'autant plus réaliste.

    Et, en effet, tous n'est pas que pure fiction. L'auteur y a insérer de véritables anecdotes, y relate des difficultés qu'elle a vécu dans sa propre vie. Ses protagonistes principaux sont également dotés de traits de caractères propres aux personnes de son entourage ou d'elle-même. Comme si elle nous racontait un petit bout de son existence.

    Un texte avec un message fort. Lindsay ne se sent plus bien et, du jour au lendemain, va tout quitter pour tenter de se reconstruire, de se retrouver. Une fuite qui n'est pas facile et qui lui demande énormément de courage. Un deuil qu'elle a besoin d'accomplir. Un besoin de mieux se comprendre elle-même, de se recentrer. Je suis admirative face au courage qu'il lui a fallu pour prendre ce dernier train.

    Une histoire d'amour aussi avec une rencontre totalement insolite. J'ai bien aimé voir comment Lindsay et Matthias vont construire leur relation. Ils vont se confier l'un à l'autre et à travers ses confessions, l'auteur va nous narrer des problèmes que beaucoup de jeunes rencontrent. La difficulté de faire un choix pour ses études futures, son avenir. Le poids d'une famille qui rabaisse au lieu de soutenir lors d'un échec.

    Une fin qui m'a bien plu. Elle montre qu'il est tout aussi difficile de partir que de revenir. Par peur de l'incompréhension des proches mais aussi de perdre ce qui a été acquis.

    Une lecture avec laquelle j'ai passé un très bon moment, qui m'a touché.

    Ma note:  

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Alexandra Sirowy

    Titre: Dans l'ombre de Stella

    Editions Pocket Jeunesse

    Parution: 7 septembre 2017

    Nombre de pages: 438

    ISBN: 978 2 266 62954 4

    Prix: 17,90€

    Pour l'acquérir c'est ICI

    Synopsis:

     Il y a 11 ans, Jeanie Et Stella sont parties jouer dans la forêt, seule Stella est revenue...
    Désormais adolescente, elle aspire à passer en été doux et tranquille avec ses amis. Pourtant, la découverte d'un corps, dont la ressemblance avec Jeanie est troublante, va réveiller ce qui la hante depuis tant d'années. Stella va tout faire pour se remémorer et comprendre ce qui s'est passé lors de cette journée fatidique.
    Mais attention, affronter les monstres du passé n'est pas sans conséquences...

     Mon avis:

    Un livre jeunesse qui est une belle initiation au genre "Thriller". Au départ, la disparition de 2 enfants dont une seule reviendra, Stella. Sans aucun souvenir de ce qu'il s'est passé, elle ne sera d'aucune aide pour aider la police à retrouver Jeanie ou savoir ce qu'il lui ait vraiment arrivé. Des années plus tard, alors que Stella et ses amis s'apprêtent à fêter un nouvel anniversaire de cette disparition, Stella ne ressent plus les choses de la même manière et se met à avoir des flashs de ce terrible jour. Et lorsque durant la soirée, une fillette ressemblant étrangement à Jeanie est retrouvée morte, la tension va encore monter d'un cran.

    Dès les premières pages, j'ai été captivé par le récit. J'ai adoré la manière dont les évènements s'enchainent et le danger qui devient de plus en plus présent à mesure que Stella s'efforce de retrouver la mémoire. Un ou plusieurs monstres rodent et les sources de ce mal remontent à de très nombreuses années. Un récit qui peut paraître très terre à terre mais où les croyances populaires, celles qui se transmettent de génération en génération et font peur aux enfants, vont venir troubler les esprits. Un doute qui plane sur la véracité des faits. Une secte serait-elle à l’œuvre pour combattre ce mal!? Un aspect de l'histoire efficace et qui, selon la manière dont le lecteur va choisir d'y croire et de se laisser influencer, aura un impact plus ou moins terrifiant. 

    J'ai beaucoup aimé la personnalité de Stella, la force qu'elle sent grandir en elle à mesure que des éléments nouveaux voient le jour. Mais aussi son besoin de trouver le ou les coupables pour aider celui qu'elle juge innocent alors même que tout l'accuse. Un besoin de réponses qui va aussi l'amener à s'interroger sur ceux qui lui sont proche. Une bonne intrigue avec des rebondissements et des moments de tension. Je me suis laissé porter par l'histoire et j'ai été totalement surprise par le dénouement que je n'avais pas vu venir. Un régal.

    Une histoire qui parle aussi d'amitié. D'actes commis de peur de perdre une personne à laquelle on tient dans la naïveté de l'enfance mais surtout d'amitiés indéfectibles. Et puis il y a aussi la romance qui vient alléger l'ensemble et compléter la touche jeunesse.

    Un coup de coeur.

    Ma note:    

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Tom Becker

    Titre: Photophobia

    Editions Milan

    Parution: 3 mai 2017

    Nombre de pages: 288

    ISBN: 978 2 7459 8398 5

    Synopsis:

     Quand ils arrivent dans la ville de Saffron Hills, Darla et son père sont bien décidés à prendre un nouveau départ. Malheureusement, Darla s'intègre difficilement dans son lycée, où tous les élèves sont obsédés par les selfies, les grosses voitures et les concours de beauté. Sa situation ne fait qu'empirer quand elle commence a avoir des visions qui la projettent dans le corps d'un meurtrier qui semble s'attaquer à des étudiants de son campus.

     Mon avis:

    De part sa plume fluide et agréable, l'auteur nous embarque dans un récit addictif. Darla vit seule avec son père depuis le décès de sa mère. Jamais ils ne se sont véritablement posés quelque part. Le côté sombre de son père les poussant sans cesse à changer d'endroit pour éviter les problèmes. Jusqu'au jour où ils arrivent à Saffron Hills. Darla voit bien que cette destination n'est pas comme les autres, que son père lui cache des choses en relation avec sa mère. Pourtant, enfin, la possibilité de rester semble envisageable.

    Dès leur arrivée, Darla va se mettre à avoir des visions dans lesquelles elle voit à travers les yeux d'un tueur. Visions qui vont la troubler, lui faire peur et qui vont l'amener à découvrir des meurtres. 20 ans après avoir vécu des faits similaires, la petite ville se retrouve à nouveau confronter à un tueur s'en prenant à la jeunesse doré. Ceux au physique parfait, qui ont tout pour eux. Malgré le fait qu'il s'agisse un récit destiné aux jeunes, l'auteur nous dépeint des scènes horribles, gores et qui font froid dans le dos. A ne pas mettre entre les mains de trop jeunes lecteurs.

    Darla, poussée par ses nouveaux amis, va se mettre en tête de découvrir qui est l'assassin. Ensembles, ils mèneront des investigations et n'hésiteront pas à se mettre dans des situations délicates. Les visions et les meurtres s'enchainent et Darla commence à sentir qu'on l'observe. On se sent emporté par l'histoire dans un rythme soutenu qui ne laisse pas de répit. Comme elle, on élabore des hypothèses. J'ai très vite soupçonné qui été le tueur mais j'étais très loin de me douter de tout. L'auteur m'a surprise sur les révélations. J'ai adoré.

    Un thriller jeunesse avec un petit côté fantastique. Prenant et palpitant, il ne laisse pas de répit.

     

    Ma note:    

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique