•  

    Auteur: Joanne Richoux

    Marquise

    Editions Sarbacane

    Parution: 1er mars 2017

    Nombre de pages: 232

    ISBN: 978 2848 659589

    Prix: 15,50€

     

    Un grand merci au Comité de lecture

    Cultura pour cette découverte

    Synopsis:

     Un excentrique milliardaire, qui se fait appeler Le Marquis, a fondé une société secrète : les Voluptueuses.

    La rumeur prétend qu'il a fait construire une réplique du château de Versailles, quelque part sur une île privée au large de l Écosse, et qu'une
    centaine de privilégiés y mènent une vie de rêve. Charlotte et Billy sont prêts à tout pour quitter leur sordide village natal même à tenter l'impossible.
    Ils ont de la chance, cette année : le Marquis organise un casting sauvage pour intégrer de nouveaux membres aux Voluptueuses.

    Huit jeunes artistes, dont eux, rejoindront finalement l'île paradisiaque où s'ébat la communauté. Mais la vie de château leur réserve bien des surprises...

     Mon avis:

    On fait la connaissance de Charlotte, une jeune orpheline, qui, avec son ami Billy, sont bien décidés à quitter leur petit patelin pour aller tenter la grande aventure à Paris. Suite à un casting et une période de tests, ils parviendront à intégrer les Voluptueuses. Une sorte de société secrète dans un château sur une île en écosse. Une nouvelle aventure qui sera loin d'être celle à laquelle ils s'attendaient.

    J'ai beaucoup aimé Charlotte, cette jeune femme avec un caractère bien trempé, qui a du mal à garder sa langue dans sa poche. Et, bien qu'elle commette des erreurs, elle sera toujours fidèle en amitié/amour (difficile de définir la relation exacte qu'elle entretien avec Billy). Ce dernier est plus idéaliste, il rêve de grande vie, d'une vie de château où tout sera parfait. Deux personnalités différentes mais néanmoins complémentaires.

    Huit jeunes gens avec chacun leur personnalité, leur art. Mais cela n'est rien comparé à la communauté des Voluptueuses. Un monde à part qui fait renaître la cour du Roi Soleil d'une façon un peu plus rock, en adéquation avec l'époque actuelle tout en ayant le faste de l'ancien. Un endroit où chacun doit explorer au mieux son talent pour plaire au Marquis. Il pousse les jeunes à s'améliorer tout en les plongeant également dans une certaine décadence qui me fait dire que ce livre ne doit pas être mis entre les mains des trop jeunes (pas avant 14-15ans). On y voit de la débauche, du sexe, de la drogue. Cette dernière n'étant pas toujours assimilée de plein grès. Une société qui ne connait pas vraiment de limite. A devenir dangereuse.

    Une aventure qui commence sous les meilleurs hospices mais qui va vite prendre un tournant plus étrange. Une belle intrigue sur ce que cachent réellement les murs du château, sur ce dont est vraiment capable le Marquis. Des protagonistes qui nous quittent mais dont le sort reste incertain. Après avoir elle-même profité des bons côtés, Charlotte va ouvrir les yeux et sera prête à tout pour découvrir ce qui se trame et surtout fuir. Je me suis facilement laissée prendre par ce côté palpitant du récit. Après le faste, une dose de danger qui captive.

    La fin est totalement hallucinante. Un retournement total de la situation auquel je ne m'attendais pas du tout. Un point qui met en défaut les dérives de notre époque. Une époque prête à beaucoup pour distraire. Néanmoins, je regrette un peu que le final, les dernières pages, n'est pas été plus piquantes. J'aurais aimé que Charlotte aille plus loin encore.

    Le style de l'auteur est agréable, dans le ton du récit, de l'époque dans laquelle il veut replonger. A la fois très moderne sur certains mots et parfois très châtier. Parfait pour le décor. Malheureusement pas toujours facile à appréhender, à bien comprendre. Surtout lorsqu'il s'agit de vers, de poèmes. Je regrette également des fautes de mots dans le texte (un souci de relecture).

    Une histoire entrainante, un soupçon de romance, une dose de danger, beaucoup d'intrigue. L'ensemble dans un décor  inédit. Tout ce qu'il faut pour tenir le lecteur d'un bout à l'autre.

    Je suis totalement fan de la couverture qui représente bien son texte.

     

    Ma note:   

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Nathalie Somers

    La seule chose qui compte vraiment

    Editions Fleurus

    Parution: 10 février 2017

    Nombre de pages: 237

    ISBN: 978 2 215 1327 14

     

    Un grand merci au Comité de lecture

    Cultura pour cette découverte

    Synopsis:

     "Debout devant le miroir des vestiaires, je scrutais d'un oeil morne la silhouette longiligne et dégingandée qui me faisait face. En quelques mois, j'avais poussé à la vitesse d'un bambou sauvage bien arrosé. Mes yeux vert-gris, seule caractéristique physique que je trouvais en moi acceptable (contrairement au reste qui était d'une banalité affligeante), paraissaient perdus au milieu de cette figure qui n'en finissait pas. Comme d'habitude, je me trouvais très moche. Ce n'était pourtant pas là le sujet de mon inquiétude. Cette fichue puberté, que j'avais presque oubliée à force de l'attendre, me rattrapait soudain au pire des moments. Comme si la vie n'était pas assez difficile, voilà qu'elle se dressait, obstacle inéluctable, entre moi et le but que je m'étais fixé". Lise a 15 ans, une mère superficielle et une volonté farouche de devenir championne de gymnastique. Parviendra-t-elle à atteindre le but qu'elle s'est fixé ?

     Mon avis:

    Un livre avec une très belle morale (se battre pour gagner et les défaites qui rendent plus fort). Je le trouve parfaitement adapté à la tranche d’âge à laquelle il est destiné.

    Une histoire touchante qui traite de sujets vrais, qui touchent beaucoup d’ados de l’âge de Lise. Cette dernière est très attachante, buttée comme les jeunes de cet âge, avec une belle force de caractère et un cœur énorme. J’ai aimé voir qu’elle commet des erreurs, qu’elle n’est pas parfaite mais normale.

    Des sujets importants tels que le fait de subir l’égoïsme de sa mère qu’elle n’appelle même plus maman, les nouveaux compagnons de sa mère qui défilent et auxquels elle doit d’adapter. Elle les appelle les TGV, c'est dire.... Au terme de certains chapitres, on remonte le temps pour découvrir des moments importants de l'enfance de Lise, des instants souvent durs qui ont fait d'elle l'ado qu'elle est. Une jeune fille pas bien dans sa peau avec de nombreuses blessures.

    Après une grosse déception, elle va trouver un appui inattendu, une rencontre, une année de sa vie qui va l’aider à se trouver elle-même, un homme qui va la porter plus loin, qui va véritablement se soucier d’elle. Comme un père… Réussir à combler un manque énorme, une blessure due à ce père biologique qui n’a jamais voulu la connaitre.

    On y voit aussi que l’amitié n’est pas toujours facile, qu’elle peut être belle lorsque tout va bien mais que le changement et surtout la jalousie peuvent la détruire et amener les gens à agir de manière mesquine.

    Une petite touche de romance aussi, de quoi capter encore un peu plus l’attention de l’ado qui s’y plonge.

    Un beau style d’écriture, simple mais avec un beau vocabulaire. Je n’ai eu aucun mal à ressentir les émotions des personnages. Même si on n’est pas toujours d’accord avec les réactions de Lise, on est de tout cœur avec elle, on veut qu’elle y arrive.

    Bref… une lecture qui m’a embarquée dès les premières lignes, des protagonistes touchants, une histoire réaliste, une belle morale, une excellente lecture.

     

    Ma note:   

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Sophie Kinsella

    Audrey Retrouvée

    Editions France Loisirs

    Parution: 2016

    Nombre de pages: 352

    ISBN: 978 2 298 12216 9

     

    Synopsis:

     Audrey a 14 ans. Elle souffre de troubles anxieux. Elle vit cachée derrière ses lunettes noires, recluse dans la maison de ses parents à Londres.
    Ça, c'était avant.
    Avant que Dr Sarah, son psychiatre, lui demande de tourner un film sur sa famille, pour voir la vie
    d'un oeil nouveau : celui de la caméra.
    Avant que Linus, un copain de son frère, débarque. Avec son grand sourire et ses drôles de petits mots griffonnés sur le coin d'une feuille, il va pousser Audrey à sortir. Et à redécouvrir le monde...

     Mon avis:

    Un énorme plaisir de retrouver la plume de l'auteur et son humour irrésistible. Alors qu'elle traite d'un sujet sensible, très sérieux, cette lecture a été pour moi un pur moment de bonheur.

    On fait la connaissance de Audrey, narratrice du récit, jeune fille de 14 ans en pleine guérison. On ne sait pas exactement ce qui l'a conduite à avoir de tels troubles mais on se l'imagine. J'ai trouvé que l'auteur a très bien présenté les choses. C'est une jeune fille attachante qui, malgré toute la bonne volonté du monde, peine à revenir à une vie normale. Elle est aidée de son psy, le Dr Sarah qui va lui proposer de réaliser un film sur sa famille. J'ai adoré la manière dont la narration change et se transforme en véritable scénario. Des petites scènes de vie à la fois touchantes et tragiques mais également toujours avec ce petit brin d'humour dont l'auteur à le secret.

    Mais c'est aussi grâce à Linus que l'on va véritablement voir Audrey évoluer. Au départ l'ami de son frère, il va s'intéresser à Audrey et prendre une grande importance dans sa vie. La naissance d'un premier amour, la renaissance d'Audrey.

    Audrey a une famille adorable. Une mère pas toujours évidente même si elle veut bien faire, surtout pour le frère d'Audrey. On y voit l'incompréhension des parents face aux nouvelles passions des ados. A être borné sur des idéaux lus dans des magasines plutôt qu'à l'écoute de leur progéniture. On comprendra également, en même temps qu'on verra le rétablissement d'Audrey, que son mal à également eu un impact sur ses proches. Impact qu'elle n'a pas vu et dont elle va prendre conscience.

    Même si le sujet n'est pas simple, l'auteur l'a divinement bien traité. Avec son humour qui adoucit les angles, de belles réparties qui nous font rire lors des situations plus délicates. J'ai trouvé ce récit très vrai dans les réactions des personnages, dans le quotidien qu'ils vivent.

    Ce livre a été une excellente lecture, un coup de coeur. Que vous soyez ados ou parents, je vous le conseille vivement.

    Ma note:   

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

    Pour voter pour ma prochaine lecture

     

     


    1 commentaire
  •  

    Auteur: Kenneth B. Andersen

    Le Père Noël assassiné!

    Editions Pocket Jeunesse

    Parution: 17 novembre 2016

    Nombre de pages: 381

    ISBN: 978 2 266 25400 7

    Prix 17,50€

     

    Synopsis:

     Plus de sapins, plus de rennes, plus de lutins et surtout plus de cadeaux ! Le 1er décembre, le Père Noël a été assassiné par un monstre sanguinaire, et ses petits assistants massacrés par une horde de créatures maléfiques. Depuis, la magie de Noël a laissé place à l'effroi. Mais comment sauver Noël, quand la seule personne assez puissante pour combattre cette malédiction n'était autre que le Père Noël lui-même ? Katrine, Frederik et Jesper ont vingt-quatre jours pour empêcher l'humanité de s'enfoncer à jamais dans les ténèbres...
    L'assassinat du Père Noël

     Mon avis:

    L'auteur nous plonge dans une aventure très sombre. Un remaniement cauchemardesque du merveilleux conte du Père Noël. Je vous l'assure, cette histoire à beau être classée en "récit jeunesse", elle n'est clairement pas à mettre entre toutes les mains. On parle ici de meurtres, de scènes sanguinaires qui pourraient effrayer de trop jeunes lecteurs.

    Pour ma part, j'ai été totalement séduite. J'ai adoré la manière dont l'horrible est mélangé à la magie. L'histoire de basse est bien là, mais elle prend un terriblement tournant lorsque le Père Noël est assassiné. Et, étant le père de toute chose, ses lutins sont souffrir de cette perte et tomber gravement malade. Les méchants de l'histoire sont des personnages aussi horribles dans leurs actes que dans leur apparence. Digne de vos pires cauchemars.

    L'ambiance sombre est captivante, prenante, cruelle. Les évènements s'enchainent. Pas le temps de s'ennuyer. Une quête qui parait impossible à mener à bien. Un mal terrible qui ne menace pas que l'atelier du Père Noël mais le monde entier. C'est le petit lutin, Arult, accompagné de 3 enfants, Jesper, Katrine et Frederik, qui vont tout tenter pour sauver Noël. Qui t'a tout perdre, même la vie.

    Le récit est bien approfondi, complet. L'auteur nous explique que le Père Noël est le créateur de toute chose. Ce qui est d'ailleurs assez dérangeant, lorsqu'on découvre les parties de l'atelier destinées à la conception des êtres vivants, humains et animaux. Une nouvelle touche de lugubre dans ce qui est pourtant présenté comme merveilleux.

    J'ai aimé voir les enfants changer, grandir de part l'horreur à laquelle ils doivent faire face. Pourtant toujours plein de courage, ils ne baisseront pas les bras. L'auteur ne les épargne pas dans les épreuves, jusqu'à la torture qu'ils vont subir. Les lutins non plus ne sont pas épargnés. Des scènes qui peuvent choquer les âmes sensibles. Tous victimes d'un être mené pas sa soif de vengeance sur celui qui est aussi son créateur.

    J'ai adoré les différents décors. Un atelier qui recèle bien des surprises. Une porte pouvant mener à deux endroits différents selon la manière dont on l'ouvre. Et puis le palais du Roi qui nous offre un décors éblouissant, magnifique. Mais malheureusement atteint par ce mal qui contamine toutes les créations du Père Noël depuis son décès.

    De la première à la dernière ligne, le lecteur est tenu par l'intrigue. La plume de l'auteur est très agréable, les pages défilent. Une histoire qui mêle parfaitement la magie de nos contes d'enfants avec un dessin on ne peut plus noir et lugubre. Et puis cette fin, parfaite pour le récit, qui nous fait nous demander si une fin heureuse est vraiment envisageable.

     

    Ma note:   

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

    Pour voter pour ma prochaine lecture

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Guillaume Benech

    William Clarck - T1- l'éminence bleue

    Editions Michel Lafon

    Parution: 22 septembre 2016

    Nombre de pages: 297

    ISBN: 978 2 7499 2907 1

    Prix 14,95€

     

    Un grand merci à Livraddict

    et les éditions Michel Lafon

    pour ce partenariat.

    Synopsis:

     À 15 ans, William Clarck est un apprenti hacker à tendance kleptomane qui utilise ses talents pour restituer à ses camarades les objets confisqués par les professeurs. Jusqu’au jour où il se fait prendre et finit au poste. Il pensait que sa vie n'allait plus jamais être la même, mais il n'imaginait pas à quel point. de retour chez lui, il découvre avec horreur que sa mère a été assassinée et son père lui révèle une vérité incroyable: agent spécial, il a été démasqué et toute sa famille est désormais en danger...

    William, aidé par sa meilleure amie Zoé, subtilise un téléphone-Taser aux services secrets auxquels il a été confié. Ensemble, ils se lancent dans une périlleuse aventure à la poursuite de l'insaisissable tueur qui a juré la perte des Clarck.

     Mon avis:

    Malgré son jeune âge, l'auteur a réussi à m'emporter dans une vraie aventure d'espionnage. Avec un début captivant. Une intrigue qui se tient et une belle évolution. Le jeune âge de l'auteur ressort cependant dans la simplicité avec laquelle William et Zoé vont franchir les obstacles. J'ai souvent levé les yeux au ciel tant j'ai trouvé que c'est trop gros pour être réaliste. Une aventure d'espion comme les petits garçons en rêvent.

    Pas le temps de s'ennuyer, il y a toujours des révélations et rebondissements. Et, même si on voit facilement venir le dénouement de la principale intrigue, j'ai été transporté par le récit. Je voulais savoir comment l'auteur allait tourner les choses pour nous amener au but final. J'ai adoré la manière dont il l'a fait. Avec des périodes de tension, de danger et d'action. Sans oublier une bonne dose d'émotion sur le début et la fin.

    Zoé et William sont très différents et pourtant très complémentaires. Une belle amitié car ils sont prêts à tout l'un pour l'autre. Deux personnalités bien choisies pour ce genre de récit.

    J'ai adoré le clin d'oeil à la série Breaking Bad dont je pense que l'auteur est un grand fan.

    Une fin qui m'a beaucoup plu. Elle relance l'intrigue et nous donne envie de très vite pouvoir lire la suite.

    J'ai été étonnée que le nom de "éminence bleue" ne soit pas présent dans le texte. On sait de quoi il s'agit mais l'auteur ne l'utilise que dans son titre.

    Je salut l'auteur pour avoir été capable d'écrire un tel récit à cet âge. Je pense que ses récits ne pourront que s'améliorer lorsque lui-même prendra en maturité. Il a un véritable talent pour ce genre de récit. Un auteur à suivre.

     

    Ma note:   

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

    Pour voter pour ma prochaine lecture

     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique