• Policier 2016/5 "Le Sycomore" Roger Pascault

     

    Auteur: Roger Pascault

    Le Sycomore

    Parution:  septembre 2016

    Nombre de pages: 338

    Editions Rebelle

    (Collection sans visage)

     ISBN: 978 2 36538 398 1

    Prix: 18,50€

     

    Un grand merci aux éditions Rebelle

    pour ce Partenariat

     

     

    Synopsis:

    Un géophysicien, expert dans la fracturation hydraulique, est prêt à divulguer lors d'une conférence à New York le résultat de ses recherches. Il est retrouvé assassiné dans son appartement à Paris, gisant près de lui son présumé meurtrier, un sans-abri. Le disque dur comportant les données du scientifique a disparu. Les premières investigations montrent que la mafia russe n'est pas étrangère à l'affaire. L'enquête est confiée au colonel Éric Bern entouré d'un duo de choc sous couvert de la DGSE et de la criminelle. Ils seront plongés au cœur de la Russie où la mafia rouge essaiera de les broyer au travers d'un funeste projet, celui d'un effroyable attentat, le plus sanglant que la Russie n'ait jamais connu.

     Mon avis:

    Le Sycomore nous plonge dans une enquête au sein même de la police secrète. Là où les règles et les limites d'investigation ne sont pas les mêmes (lorsqu'il y en a) et où des moyens insoupçonnés sont mis au service de nos trois enquêteurs. 

    Une intrigue principale mais également des intrigues secondaires. Que ce soit au niveau des crimes que tu passé des personnages, on est amené à se poser beaucoup de questions. Au départ une simple affaire de vol de disque dur qui va se révéler beaucoup plus importante que prévu et les mener jusqu'en Russie. Au coeur du milieu mafieux, ils vont devoir tout mettre en oeuvre pour que le pire soit éviter.

    J'ai aimé que l'intrigue se passe pendant les jeux olympiques d'Hiver de Sotchi. Un évènement réel qui date de peu. Et on se dit que, mon dieu, ce genre de menace aurait très bien pu avoir lieu. Ça fait peur! La soif de pouvoir rend les hommes fous.

    J'ai trouvé que l'ensemble est parfaitement mené. Avec de belles scènes d'actions, de tortures. De beaux rebondissements également. Des investigations des plus sérieuses, de lourdes menaces pendant lesquelles j'ai également ri. Cela grâce à l'humour de Laurent, le clodo qui cache bien son jeu. J'ai trouvé que lui et le colonel Bern était vraiment des personnages entiers, attachants. Au-delà de l'enquête, on suit également un peu leur vie privée et on voit à quel point ce sont des hommes biens, très humains. De beaux sentiments viennent redonner le sourire.

    Le récit étant concentré sur la mafia russe et la Russie en elle-même fait que l'auteur emploi des termes ou fait référence à des institutions sur lesquels le lecteur n'a pas forcément de connaissances. Il a donc astucieusement intégré des annotations en bas de page pour une parfaite compréhension.

    Le plume de l'auteur est très agréable et le récit totalement addictif. Nombre de questions sont posées et il devient difficile de lâcher l'ouvrage sans avoir eu toutes les réponses. Rien n'est laissé au hasard, chaque chose trouvera sa conclusion. Certaines m'ayant d'ailleurs totalement prise au dépourvu car je n'avais rien vu venir.

    J'ai pris beaucoup de plaisir dans cette lecture. Un policier complet comme je les aime. Une belle immersion au sein de la Police secrète et du milieu mafieux (avec ce qu'il a de plus cruel). Une fin qui pourrait bien annoncer une suite. Ce qui serait loin de me déplaire.

    Un dernier mot pour la couverture que je trouve vraiment très belle.

     

    Ma note:  

     

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

    Pour voter pour ma prochaine lecture

     

     

    « C'est lundi... que lisez-vous? 2016/37 - Semaine du 17 octobre 2016In My Mailbox - Box L'Odyssée littéraire »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :