• Policier 2017/5 "Y a un truc" Lucie Cémieux

     

    Auteur: Lucie Cémieux

    Y a un truc

    Parution: 17 mai 2017

    Nombre de pages: 386

    Auto édition

     ISBN: 978 154 666 136 8

    Prix: 18€

    Pour l'acquérir c'est ICI

     

    Un grand merci à l'auteur et Babelio

    pour cette masse critique

     

    Synopsis:

    Tout à coup, Clarisse vit deux chaussures noires sous l’arbuste, puis des chevilles…
    Elle fit un bond en arrière en étouffant un cri dans sa main. L’homme parlait tout doucement, d’un ton suppliant, il disait : « Aidez-moi, je vous en prie ! ».

    Abasourdie, elle s’approcha en douceur, dans un style « un pas en avant, deux pas en arrière ». L’inverse sans doute, puisqu’elle était désormais en mesure de toucher les chaussures. Intimidée tout à coup, elle chuchota un :
    - Mais qui êtes-vous ?
    - Maximilien van Hoff.
    - Monsieur van Hoff, le kidnappé ?
    - Oui. Aidez-moi, s’il vous plaît. Ils me cherchent certainement.
    - Vous avez réussi à vous échapper ? Pouvez-vous marcher ?
    - Oui, je crois.

    Comme un enfant, roulé en boule sur lui-même, il prit d’infinies précautions pour prendre appui sur son coude. Il respirait difficilement et tentait de s’asseoir dans l’herbe, toujours caché dans le feuillage dense de l’oranger du Mexique. Sidérée, Clarisse découvrait que le célèbre patron, séquestré depuis plusieurs semaines, faisait une apparition aussi inattendue que misérable dans son jardin.
    Lorsqu’il se libéra du feuillage et laissa son visage apparaître, elle comprit mieux ses gémissements. La douleur s’inscrivait en noir et bleu sur sa face tuméfiée et crasseuse. Son regard perdu exprimait l’ampleur de son désarroi.
    Spontanément, elle s’agenouilla devant lui et lui chuchota :
    - Mais qui vous a fait ça ?
    - Un fauve !

     Mon avis:

    L'auteur nous offre ici une histoire que j'ai adoré tant par ton côté humain et son intrigue. L'ensemble étant teinté d'un bel humour.

    Clarisse est une jeune femme pour laquelle je me suis immédiatement prise d'affection. Pleine de vie alors qu'elle se bat contre un cancer, qu'elle est au bout de sa phase de chimio et qu'elle attend de savoir si tout a bien fonctionné. Un exemple à suivre. Elle est vraie, entière. J'ai adoré son franc parlé et sa façon de se donner à fond dans ce qu'elle estime juste. Et ici, c'est Maximilien qu'elle a décidé de prendre sous son aile.

    Une rencontre incongrue qui va venir bousculer son quotidien. Maximilien est un homme de la haute si je puis dire avec une manière de s'exprimer bien différente et plus guindée que celle de notre belle. A eux deux, ils m'ont fait penser au duo que forment Bridget Jones et Marc Darcy. Je suis totalement tombée sous leur charme.

    Tout n'est pourtant pas qu'humour et légèreté car Maximilien a été victime d'un enlèvement. Avec l'aide de Clarisse, il va vouloir trouver par lui-même qui lui a fait subir un tel calvaire? Quelles en sont les raisons? Le danger est toujours là et apporte une belle touche de piment, de suspense.

    J'ai trouvé l'intrigue bien construite et j'ai beaucoup aimé la manière dont Lucas et ses hommes vont aider à démêler les fils du mystère. J'ai apprécié le côté sensible et très humain des policiers. Des personnes fort justes.

    Il y a aussi des passages un peu plus délicats lorsqu'on évoque le cancer. Tout comme ses amis, on appréhende la nouvelle qui attend Clarisse, on a peur pour elle. Beaucoup de tendresse dans ces moments plus durs, face à l'incertitude. L'auteur fait également référence à l'homosexualité dans le milieu de la police lorsque le principal concerné est chef d'équipe. C'est assez bref mais bien dit.

    Une amitié extraordinaire entre Clarisse et Lucas. Une relation très forte, très belle, mais qui n'est pas de tout repos. Aussi bien pour les principaux concernés que pour leurs proches. Ils m'ont beaucoup fait rire.

    Un récit que j'ai dévoré en une seule journée. Avec un petit pincement au coeur tout de même lorsque j'ai refermé la dernière page. Clarisse est de ces personnages que l'on n'a pas envie de quitter.

    Un joli coup de coeur.

     

    Ma note:    

     

     

     

     

    « C'est lundi... que lisez-vous? 2017/42 - Semaine du 23 octobre 2017Romance 2017/7 "Bad Romance - T1" Céline Mancellon »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :