• Policier 2017/8 "Une douloureuse enquête" Mathias Goddon

     

    Auteur: Mathias Goddon

    Titre : Une douloureuse enquête

    Editions Encre Rouge

    Parution: 13 juillet 2017

    Nombre de pages: 320

    ISBN: 978 2 37789 064 4

    Prix: 20€

    Pour l'acquérir ICI

     

     

    Un grand merci à l'auteur pour sa confiance

    Synopsis:

    Modeste Kirambali, rescapé du génocide rwandais, habitant d'une zone sensible, élève du mieux qu'il peut ses deux enfants, dont l'un rentre au lycée et l'autre est récemment sorti de prison. Les cauchemars liés à son passé n'en finissent pas de le hanter. A l'autre bout de la ville, les policiers Lecouerc et Jacquier se lancent dans une enquête sur l'assassinat du bras droit d'un mafieux local. Le lieutenant Jacquier, être solitaire et désespéré, se voit dans l'obligation de suivre une psychothérapie. Chronique des maux actuels de notre société, plongez avec ces personnages dans une histoire au rythme haletant.

     Mon avis:

    L'auteur nous propose ici un polar au coeur de la vie des cités. A travers ses personnages, il va nous montrer que la vie n'y ait pas simple, qu'il faut pouvoir se faire respecter en étant capable de se battre. On voit qu'elles ne sont pas peuplées que de mauvaises personnes, mais que, même les bonnes, peuvent avoir leur côté obscur. A l'école aussi, les conflits sont présents entre les bandes des différents quartiers, entre les différentes ethnies. Le corps professoral se retrouve souvent impuissant face à la violence.

    L'aspect historique du récit a pour axe central, les génocides du Rwanda. Les réminiscences du papa, Modeste, vont nous montrer l'horreur qu'il y a vécu en tant que victime. Les pertes subies, une grande volonté de s'en sortir et de faire au mieux pour ses enfants. Un passé qui le hante, qui le poursuit dans son quotidien car il n'est pas le seul réfugier rwandais à vivre à Grenoble.

    Avec son fils ainé, Léo, on va voir qu'il n'est pas simple de se reconstruire après la prison. Pas évident de regagner l'estime de sa famille mais surtout du paternel. Que dans un tel environnement, il est très difficile de s'en sortir et que tout peut très vite basculer. Pour son petit frère, Pacifique, c'est différent, il est drillé à ne surtout pas commettre les mêmes erreurs mais reste décidé à se donner les moyens de survivre, à ne pas se laisser marcher sur les pieds. Les deux veulent s'en sortir.

    Une enquête sur un meurtre, le bras droit du pire mafieux de la ville. Les investigations sont menées par un duo de flics très plaisants à suivre. Une femme bretonne avec un sacré caractère et un homme qui n'est plus tout à fait lui-même suite au drame qu'il a vécu. On va d'ailleurs le suivre dans ses séances de psychanalyse, le voir évoluer. Une affaire qui n'a rien de simple et où le coupable n'est pas couru d'avance. J'ai aimé que l'auteur y apporte une touche de légèreté grâce à l'humour présent dans les dialogues.

    J'ai été touchée par les différents protagonistes. Grâce à l'évocation de leur passé, toutes les difficultés qu'ils ont vécues et qu'ils vivent encore, l'auteur leur donne une profondeur et fait qu'on s'y attache assez facilement.

    Un récit que j'ai apprécié pour son enquête prenante et bien construite. Des moments plus palpitants qui apportent du piquant. Il est très difficile d'élaborer des hypothèses et la fin comprend son lot de surprises. J'ai également beaucoup aimé le côté historique et son impact sur le présent. Même si les gens changent de pays, leurs convictions restent malheureusement les mêmes.

    Une histoire où on retrouve également de l'amour. Une romance qui reste belle et profonde malgré son côté dramatique. Et puis, une seconde que l'on aspire à voir évoluer dans le bon sens.

    Même s'il s'agit ici de fiction, l'histoire évoque un quotidien que de trop nombreuses personnes vivent. L'auteur dénonce une lourde réalité à travers une intrigue efficace, qui se tient.

     

    Ma note:

     

     

     

     

    « C'est lundi... que lisez-vous? 2017/49 - Semaine du 11 décembre 2017Jeunesse 2017/23 "Les disparus du pont de pierre" Jeanne Faivre d'Arcier »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :