•  

    Auteur: Pauline Deysson

    Titre : La bibliothèque - T1 - Grandir

    Autoédition

    Parution: 28 aout 2016

    Nombre de pages: 501

    ISBN: 978 2 9558 14000

    Prix: 15€

    Pour l'acquérir c'est ICI

     

    Un grand merci à l'auteur

    pour sa confiance

    Synopsis:

     Imaginez un monde où ni la pauvreté, ni la guerre, ni les livres n’existeraient plus. Le technomonde. Imaginez un lieu hors du temps, qui abriterait tous les rêves de l’humanité. La Bibliothèque. Imaginez que ces deux univers se rencontrent. A 10 ans, Emilie est choisie pour devenir la nouvelle Bibliothécaire. Elle a le pouvoir d’entrer dans les rêves, et de les vivre comme s’ils étaient réels. Son premier livre la conduira sur une voie semée d’embûches, de magie et de doutes. L’accompagnerez-vous?

     Mon avis:

    A travers ce livre, l'auteur nous fait voyager dans les rêves, entre réel et imaginaire, une sorte de conte pour enfant qui devient réalité. Plusieurs genres y sont parfaitement intégrés et forment un ensemble cohérent.

    Il y a l'aspect philosophie parce qu'à chaque étape de cette grande aventure, il y a une analyse de ce qu'est l'être humain dans sa manière de fonctionner et de voir les choses. Les comportements des uns et des autres. On est amené à se poser des questions.

    L'imaginaire avec le côté fantasy/science-fiction. Avec d'abord des petits passages qui ont plus trait au passé mais surtout une aventure dans un monde futuriste où tout est bien différent de ce que l'on connait. Un avenir très bien réalisé parce que le nôtre pourrait y ressembler dans de très nombreuses années. Le besoin que tous pensent et agissent dans le même sens et que chacun est lié à une sorte de programme informatique. Les jeux en ligne y sont devenus obligatoires pour évoluer, gagner des points qui permettent d'acquérir toujours plus. Un monde où chacun vit un peu dans sa bulle et où il devient quasiment impossible de véritablement se lier à qqn. Il n'y a plus réellement de libre arbitre, tous sont conditionnés. Une manière de vivre que tous sont loin d'accepter. C'est aux côtés de ces clandestins qu'avec Émilie, nous allons vivre cette épopée.

    J'ai adoré qu'y soient inclus les mythes et légendes. Les humains les ont oubliés mais les personnages sont toujours là et eux aussi veulent voir ce monde changer pour retrouver leur statut d’antan. L'auteur a imaginé une foule de personnages divers et variés qui apportent une touche de féérie au texte. Un côté fantastique que j'ai adoré. Alors que certains seront plus froids car moins accessibles, d'autres nous seront immédiatement rendus attachants.

    Une aventure qui mêle action, découverte et réflexion. On y vit de simples moments de vie, beaucoup de découvertes fabuleuses dans des contrées insoupçonnées, mais également des passages où le danger est bien présent et ou la tension donne une belle touche de piment au récit. De la peine aussi avec des passages touchants. La plume de l'auteur est très agréable mais je regrette tout de même la présence de longueurs qui ont parfois ralenti mon rythme.  

    J'ai beaucoup aimé la manière dont l'auteur nous présente les livres, l'importance qui leur est donnée. Un très bel imaginaire qui m'a donné envie de découvrir les autres tomes.

    Ma note:  

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Hello,

    Voici ma grande première dans les défis PKJ..... Je fini avec 24/30

    1/ Lire un livre de plus de 450 pages

    2/ Lire un PKJ

    3/ Tomber sous le charme d'un roman

    4/ Il y a une déclaration d'amour 

    5/ Lire est la première activité de votre journée Presque chaque jour

    6/ Il y a du vert sur la couverture

    7/ Il y a quiproquo sur l'identité d'un personnage

    8/ Partager son avis d'un livre PKJ avec PKJ

    9/ Parler du #défiPKJ sur les réseaux sociaux √ OK

    10/ Il y a une scène de fête d'anniversaire

    11/ Vous rencontrez le mot "chouette" dans votre lecture

    12/ Vous aimez beaucoup le titre de votre lecture

    13/ Les héros/héroïne (et pas un personnage secondaire) se trouve dans un pays étranger/qui n'est pas on pays d'origine.

    14/ Il y a des références à la culture pop

    15/ Le héros/héroïne doit sauver le monde

    16/ Un des personnages est fan de quelque chose/de quelqu'un

    17/ Le nom du héros/de l'Héroïne est dans le titre

    18/ Lire plusieurs livres en même temps

    19/ Découvrir un nouvel auteur français

    20/ Le titre commence par la lettre N

    21/ L'histoire commence page 9

    22/ Il n'y a pas deux fois la même lettre dans le titre

    23/ Il y a un chien dans l'histoire

    24/ Le prénom du héros/héroïne commence par la lettre D

    25/ Il y a au moins 4 voyelles dans le prénom de l'auteur

    26/ Il y a une scène sur une plage

    27/ Un animal parle

    28/ Il y a un protagoniste masculin dragueur

    29/ Emporter avec soi un livre quelque part et finalement ne pas avoir le temps/l'occasion de lire Lorsque je n'ai pas eu droit à ma pause au travail

    30/Le narrateur du livre (narré à la première personne du singulier) n'est pas décrit physiquement


    votre commentaire
  •  

    Voici mon bilan....

     

    12 lectures finies et déjà chroniquées ;-)

    (chronique en cliquant sur la couverture)

     

     

    6 lectures à chroniquer

     

    Lecture en cours

     

     

     

    Et maintenant quelques chiffres...

     

    • 18 livres lus (-2)
    • 1 lecture en cours (=)
    • 4858 pages lues (-591)
    • 537 PAL  (+45)
    • Challenge 100 lectures: 120/100 (+18)
    • New PAL 2017: 8/364 (=)
    • Challenge je compte mes pages: 36 413/50 000 (+4858)
    • Random PAL 2017: 2/18 (=)

     

     

    Un très bon mois de septembre à tous

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteurs: Romain Quirot & Antoine Jaunin

    Titre : Gary Cook - T1 - Le pont des oubliés

    Editions Nathan

    Parution: 31 Aout 2017

    Nombre de pages: 400

    ISBN: 978 2 09257 386 0

    Prix: 17,95€

     

    Synopsis:

     Dans un monde recouvert par les flots, une seule chance de survie : embarquer à bord de gigantesques navettes spatiales.

    Gary Cook a grandi sous le pont des Oubliés, l'un des derniers refuges sur cette Terre condamnée. À quinze ans, il passe le plus clair de son temps avec Max et Elliot à bord du Neptune, leur modeste bateau de pêche. Les trois amis rêvent de prises fabuleuses et d'aventure.

    Autour d'eux pourtant, le monde touche à sa fin. Chaque année, d'immenses navettes surgissent de la mer pour fuir dans l'espace. Des navettes auxquelles les Oubliés n'ont pas accès - jusqu'au jour où Gary apprend que, pour la première fois, l'équipage vainqueur de la terrible course fantôme gagnera sa place à bord du Deucalion VII.
    S'ils veulent faire partie du voyage, Gary, Elliot et Max vont devoir prendre tous les risques...

    Une trilogie à l'univers ultra-visuel, poétique et cinématographique, en Miyasaki et Mad Max.

     Mon avis:

    Ici ce n'est pas un mais deux auteurs qui nous ont concocté cette trilogie. Je suis admirative devant la capacité qu'ils ont eu de s'accorder sur des idées et d'écrire un récit qui captive et tienne la route. Un monde où l'univers tel qu'on le connait touche à sa fin. Où la seule échappatoire est d'arriver à prendre une navette pour l'espace. Personne ne sait l'après de ce voyage mais il semble être la dernière solution.

    On y fait la connaissance de Gary Cook, un jeune pêcheur qui aime courir la mer en compagnie de ses deux amis. Pas le genre de héros sûr de lui, mais une personne qui, bien que très capable, manque terrible de confiance en elle. Durant cette aventure, il va être contraint de passer outre ses peurs et de prendre conscience de ses capacités. J'ai adoré le fait que tout ne soit pas simple et qu'il doive faire face à de nombreuses déconvenues. Rien n'est fait pour lui faciliter la tâche, de nombreux obstacles vont se mettre sur son chemin. Et en plus du sentiment d'échec, il va se retrouver seul. Ses amis de toujours ne sont plus là et il va devoir trouver de nouveaux appuis. J'ai d'ailleurs adoré Herman, un alcoolique bourru qui cache bien son jeu et son coeur d'or.

    La première partie du récit est plus calme. On se familiarise avec le décor, on prend le temps le découvrir les protagonistes et de s'y attacher. Assez jeunes, ils font preuve de beaucoup de maturité. La vie est dure et ne leur fait pas de cadeau, ils doivent survivre. Sur la mer, c'est un peu la loi du plus fort. Des moments d'affrontement et de terreur pour ce qu'ils risquent. Ce n'est qu'une fois l'importance de l'enjeu dévoilé que le récit va prendre un rythme plus pressant et soutenu. Des moments de nostalgie et de désespoir viendront le ralentir, mais ce ne sera que pour mieux repartir ensuite. Une aventure qui tient en haleine jusque dans les tout derniers mots.

    J'ai beaucoup aimé que lorsqu'ils explorent le passé. Lorsqu'ils font des découvertes dans la mer ou les épaves, c'est notre monde actuel qu'on reconnait. Ce sont nos décors et notre manie de vouloir tout immortaliser. Un passé que tous n'ont pas connu.

    Jusqu'à la toute fin, la tension est présente. Un premier tome qui se clôture tout en laissant entrevoir la suite. Cette dernière s'annonçant bien différente.

     

    Ma note:    

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Suzanne Marty

    Titre: Amour, les 10 commandements

    Editions SVD Lemercier

    Parution: 7 février 2017

    Nombre de pages: 92

    ISBN: 97 2 9547 6184 8

    Prix: 3,99€

     

    Un grand merci à l'auteur pour sa confiance

    Synopsis:

    « Le domaine de notre vie qui génère le plus de frustrations et de déceptions est sans aucun doute le domaine amoureux. Que de temps perdu à soupirer après de beaux indifférents, à attendre l’improbable coup de fil d’un troll sexy ; que d’énergie gaspillée dans des histoires foireuses, que de larmes versées à cause d’illusions perdues…
    Pour que cette malédiction cesse, j’ai tenté d’établir la liste des grands principes qu’il me paraît judicieux de respecter dans le domaine amoureux. »

    Après son roman « La rousse qui croyait au père Noël », Suzanne Marty explore dix raisons qui font échouer la plupart des relations amoureuses. Un petit livre entre humour et sérieux qui s’adresse à tous les hommes et femmes à la recherche de l’amour avec un grand A !

     Mon avis:

    C'est avec beaucoup d'humour et de dérision que l'auteur nous présente sa vision de  "L'Amour" à travers 10 commandements. Attention, il ne s'agit pas ici d'une vérité absolue et tout n'est pas à prendre au pied de la lettre. L'auteur nous le dit d'ailleurs à travers un chapitre sur les exceptions.

    Même si ce livre peut être lu par des hommes, son côté féministe le destine plus particulièrement aux femmes. Ces dernières seront les plus à même d'en apprécier toutes les nuances et subtilités. Après, un public gay pourrait en être tout aussi amateur ;-) Un homme, un pur et dur, s'en trouverait outré. Et oui, certaines vérités peuvent être dures à accepter.

    La plume de l'auteur est fluide, divertissante. Une lecture agréable et très rapide qui m'a fait passer un excellent moment et qui, sur le ton de l'humour, nous amène à nous interroger sur "L'Amour". Pendant ma lecture, je me suis plu à y retrouver des expériences vécus et d'autres que, heureusement pour moi, je n'ai jamais eu à endurer. Je pense que chaque lectrice ayant sa propre expérience, elle jugera et interprétera ce livre de manière différente. Peut-être certaines seront-elles rassurées sur leur choix, tandis que d'autres ouvriront les yeux sur certaines choses. L'auteur nous le dit, ses règles ne sont pas d'or et certainement pas des généralités. 

    Je sais néanmoins que, dans les futures expériences qu'il va m'être donné de vivre, je repenserais très certainement aux règles de Suzanne. Et que, qui sait, elles m'aideront peut-être à prendre des décisions. Loin de moi l'idée de faire de ce livre une bible mais certaines choses restent vraies et à ne pas oublier.

     

    Ma note:    

     

     

     

     


    votre commentaire