• Rendez-vous initié par Mallou et repris par Galleane.

     

    Ce que j'ai lu et terminé la semaine passée?

     

          

     Une lecture en demi-teinte avec "Le prix de la liberté". J'ai adoré le côté historique qui m'a beaucoup appris. Par contre, le côté roman ne m'a pas emporté.

    "Les lionnes de Venise" fût une très belle découverte. Un bel aspect historique mêlé aux complots et machinations. Un 1er tome qui m'a conquise.

    Enfin "Le désert rouge". J'ai adoré le côté steampunk, l'univers de l'auteur ainsi que l'intrigue. La fin ne m'a, par contre, pas totalement séduite.

     

    Les derniers articles/chroniques en cliquant sur le titre....

     

    "Les Nécroparieurs" Alick (3/5)

    "Albédo" Sébastien Fritsch (5/5)

    "Mon petit coeur de pierre" Lucile Caron-Boyer (5/5)

    "La chambre de mamie" Dany Boutigny (5/5)

     

    Mes chroniques à venir....

       

     "Anonymous" Edouard Brasey

    "Comme l'Obsidienne" V.I. Prates

    "Gary Cook - T1 - Le pont des oubliés"

    "Le prix à payer" Lawren Schneider

    "Le prix de la liberté" Ludvik Jean-Denis

    "Les Lionnes de Venise - T1" Mireille Calmel

    "Le désert rouge" J.E. Briffa

     

     Ma lecture en cours? 

     

    DANS L'OMBRE DE STELLA

    (Alexandra Sirowy)

    Il y a 11 ans, Jeanie Et Stella sont parties jouer dans la forêt, seule Stella est revenue...
    Désormais adolescente, elle aspire à passer en été doux et tranquille avec ses amis. Pourtant, la découverte d'un corps, dont la ressemblance avec Jeanie est troublante, va réveiller ce qui la hante depuis tant d'années. Stella va tout faire pour se remémorer et comprendre ce qui s'est passé lors de cette journée fatidique.
    Mais attention, affronter les monstres du passé n'est pas sans conséquences...

     

    Ma(es) lecture(s) en attente (PAL prioritaire)?

     

     

        

     

     

     


    5 commentaires
  •  

    Auteur: Lucile Caron-Boyer

    Titre: Mon petit coeur de pierre

    Editions Librinova / Auto édition

    Parution: 13 avril 2017

    Nombre de pages: 224

    ISBN: 978 1026 2102 07

     

     

    Un grand merci à l'auteur

    pour sa confiance

    Synopsis:

     Marion a quatorze ans, un meilleur ami qui s'appelle Tom et un coeur de pierre. Du moins, c'est ce que Tom lui dit souvent, et peut-être qu'il n'a pas tout à fait tort. Cette année, elle rentre en troisième, retrouve son collège, ses camarades de classe, ses habitudes. Rien à signaler donc. Enfin si, peut-être. Le nouveau, Alex, produit sur elle un effet bizarre quand il lui sourit. Et puis il y a ce prof de SVT qui lui rappelle furieusement quelqu'un... Un roman qui parle d'adolescence, de la difficulté d'être différent, et d'amitié. À moins que ce ne soit d'amour, tout simplement.

     Mon avis:

    Ce récit est le genre de livre jeunesse que je trouve parfait. Tout d'abord parce qu'il est très bien écrit. La plume de l'auteur est fluide et accessible. Elle nous embarque dès les premières pages et on ne voit plus le temps passer.

    Ensuite, pour la qualité des protagonistes. Des personnes entières pour lesquelles on ressent immédiatement un profond attachement. J'ai adoré la personnalité de Marion. Elle a du caractère et, en même temps, elle garde en elle une profonde blessure du fait qu'elle n'ait jamais connu son père. Tom, son meilleur ami qui, suite à un passé douloureux, ne parvient pas à ce voir tel qu'il est, le charme qu'il dégage. La maman de Marion qui a eu la force d'élever seule sa fille et qui, maintenant que cette dernière est grande, va pouvoir repenser à ses ambitions. Son oncle, pas forcément un modèle mais une personne toujours présente. Et puis, Ethel, une vieille dame encore très jeune dans sa tête. Un superbe panel pour une très belle histoire.

    Enfin, un livre qui parle de sujets importants, que nombre d'adolescents vivent. Il y a le fait que Marion ait grandit sans son père et qu'elle pense l'avoir retrouvé. Toute la difficulté qu'elle aura à aborder le sujet avec sa mère et à quel point le manque d'explications va la miner. Surtout que sa maman commence à reconstruire sa vie et lui présente un homme. On ira jusqu'à ce mettre à la place de cet homme et de la difficulté d'intégrer une famille. L'auteur nous parle aussi de la méchanceté gratuite et du harcèlement scolaire. Elle nous montre qu'il peut commencer très jeune. Qu'il risque de changer la nature profonde de la victime, de dénaturer le regard qu'elle porte sur elle-même et qu'il est important pour cette dernière d'être bien entouré. Et puis, un livre jeunesse ne serait pas complet sans une once d'amour. J'ai adoré voir les principaux intéressés se laisser surprendre par leurs sentiments. Une romance toute mignonne.

    Un livre qui aborde beaucoup de choses et où chacun des thèmes abordé l'est de manière correcte. Un récit qui fait du bien et pendant la lecture duquel on a toujours un petit sourire. De belles notes d'humour mais également des moments plus sérieux, de doute. Une histoire qui reflète la réalité. Beaucoup de justesse pour ce texte qui m'a conquise.

    Un gros coup de coeur.

    Ma note:    

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur Dany Boutigny

    Titre: La chambre de mamie

    Auto-édition (Bookelis)

    Parution:1er février 2017

    Nombre de pages: 222

    ISBN: 979 10 227 4565 9

    Prix: 11€

     

    Un grand merci à l'auteur pour sa confiance

    Synopsis:

     Ce récit vous embarque dans les souvenirs de la Nona. Flora est une étudiante qui se retrouvera bientôt sans logement. Une seule solution s'offre à elle! Celle de cohabiter avec Alice, une nonagénaire complètement délurée. Cette mamie pas comme les autres va l'entraîner dans une spirale infernale, mais lui donner aussi une magnifique leçon de vie. Pour cela, elle va lui léguer un trésor inestimable: sa mémoire. Un secret, un destin.Pourquoi Flora n'a jamais pu entrer dans cette pièce ? Pourquoi Alice y passe toutes ses soirées ? Pourquoi ferme t-elle toujours à clé lorsqu'elle en sort ? Pourquoi entend-elle des chuchotements provenant de cette pièce ? Tant de mystères que Flora tentera d'élucider. " Ne jamais se fier aux apparences".

     Mon avis:

    Grâce à une plume très agréable et une construction de texte originale, l'auteur nous offre ici un récit intense et profond. On plonge au cœur des souvenirs d'une vieille dame hors du commun, très moderne pour son époque. Un récit empli d'émotions qui fait vivre des joies, des peines, des moments de peurs et de doutes.

    Au départ, on fait la rencontre de Nona alors que Flora vient vivre sous son toit. Nona n'estime pas avoir besoin de la jeune fille et les débuts vont être quelque peu difficiles. Mais très vite, elles vont s'apprivoiser et se lier. Nona est une mamie excentrique avec des secrets. Un mystère dont on soupçonne vite la solution mais qui apporte aussi une touche de piment.

    Ensuite, une seconde partie où Flora va découvrir qui était vraiment Nona au travers de ses écrits. Des carnets qu'elle a commencés à écrire très jeune et qui retracent sa vie. Un vécu peuplé d'instants de pur bonheur mais également de moments douloureux. De jeune fille, on la voit devenir femme. On la voit tout mettre en œuvre pour réaliser ses rêves mais également prête à y renoncer pour aider ceux qu'elle aime. Une femme très droite, qui aime agir comme bon lui semble. Une amie sur laquelle on peut compter.

    J'ai pris énormément de plaisir à me plonger dans ce texte qui est une merveilleuse leçon de vie. Avec des protagonistes auxquels on s'attache et qu'on a du mal à quitter une fois le livre refermé. Outre Nona, Flora est également un personnage clé. Je l'ai de suite appréciée et j'ai aimé la façon dont elle va traiter le cadeau de Nona. Grâce à sa manière de vivre les choses et ses idées, elle parviendra à donner aux carnets un impact bien plus fort que celui auquel Nona rêvait.

    C'est le genre d'ouvrage qui, malgré l'évocation du passé et un brin de nostalgie, reste très actuel. Une histoire qui s'adresse à un public très large, peu importe l'âge ou le sexe.

    Un gros coup de cœur.

     

    Ma note:     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Sébastien Fritsch

    Titre: Albédo

    Parution: 11 juin 2016

    Nombre de pages: 310

    Auto-édition (Fin mars début avril)

    ISBN: 978 2 953 76778 0

    Prix: 18€

     

     

    Un grand merci à l'auteur pour sa confiance

    Synopsis:

    L'amitié est ce qui reste quand on a tout perdu. Alors Nil n'hésite pas : dès que Mock le contacte, il accepte de le suivre. Même s'ils ne se sont pas dit un mot depuis quinze ans. Même si c'est pour convoyer une urne funéraire. Et même si la destination n'est autre que Ti-Gwern, cette grande maison où, quelque vingt ans plus tôt, ils étaient une poignée à partager leur jeunesse.
    Nil sait pourtant qu'on n'efface pas le temps en remontant une vieille route : les rires et la musique, les vins parfumés, les regards, les désirs qui animaient tous leurs séjours dans ce lieu hors du monde, sont désormais bien loin... sans même parler de Maud.
    Alors, est-ce l'amitié ou la nostalgie qui le motive à faire le voyage ? Ou devinerait-il, sans vraiment se l'avouer, que rien n'est vraiment fini tant qu'on ne s'y résigne pas ?

     Mon avis:

    L'auteur nous offre ici, malgré le drame, une très belle surprise.  Au départ, il prend son temps pour présenter les lieux et les protagonistes. Pourtant, on ressent déjà l'attrait grâce à l'intrigue qui se met en place. Ce qui se passe n'est pas normal et on a envie d'en savoir plus. Nil ou Mock, l'un des deux est-il fou? On ne sait pas trop où l'auteur veut en venir mais on est déjà captivé.

    La plume de l'auteur, très agréable, nous plonge dans une histoire où les souvenirs du passé vont resurgir et vont avoir une influence sur le présent. Un passé heureux qui s'est terminé de manière brutale sans la moindre explication. A travers ses réminiscences, Nil va se souvenir de son amour pour Maud. Elle qui est toujours resté indifférente au jeune homme va aujourd'hui lui demander son aide. Des explications vont être données, des moments durs vont être partagés. Et, même si les choses ne seront jamais comme Nil les avait rêvées, lui et Maud n'auront jamais été aussi proches.

    Cette histoire, c'est la recherche d'un homme, Mock. Il a disparu sans laisser de trace. Tous sont habitués à son côté voyageur mais là les choses sont différentes et bien plus inquiétantes. Une intrigue prenante qui apporte de la tension et de la peur pour cette personne dont on ne connait que ce que les autres en disent mais pour laquelle on a déjà développé une sorte d'attachement. L'auteur a également l'art de conclure ses chapitres sur des notes de mystères. Le genre d'ouvrage où on ne peut pas dire "après ce chapitre j'arrête!". Il tient son lecteur et ne le lâche pas avant la dernière ligne.

    Ce n'est que vers la toute fin que l'on va comprendre la signification du titre et toute la beauté du récit. Un récit sur l'amitié, sur l'amour mais également un drame qui, si certaines vérités avaient été dites, aurait pu être évité. C'est l'histoire d'un homme, un ami merveilleux, celui qui trouve toujours le bon surnom. Celui qui, même avec un verre dans le nez, va trouver les bons mots pour pousser ses proches à avancer tout en donnant le meilleur d'eux-mêmes. 

    Un texte magnifique qui m'aura ému. Un coup de coeur.

    Ma note:     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Alick

    Titre: Les nécroparieurs

    Editions Rebelle

    Parution: 10 juin 2017

    Nombre de pages: 381

    ISBN: 978 2 36538 60 1

    Prix: 19€

     

    Un grand merci aux éditions Rebelle

    pour ce partenariat

    Synopsis: 

     Les Nécroparieurs sont des êtres anciens et puissants. Ils parient sur la mort des hommes afin de récupérer l'espérance de vie perdue et gagner en pouvoir et en longévité. Une nuit, l'un d'eux décide de briser les règles du jeu.

     Mon avis:

    C'est le second ouvrage de l'auteur que je découvre et, avec le plaisir d'y retrouver les particularités de sa plume, il nous plonge ici dans un univers fantastique assez complexe. Un texte dans lequel, bien que je l'aie apprécié, je ne suis pas parvenue à totalement m'immerger. Ce qui le rend complexe est son côté scientifique dans les explications qu'il nous donne sur les Nécroparieurs, l'Archimage, l'impact qu'ils ont eu sur le monde tel qu'on le connait. On leur doit beaucoup mais maintenant ils se jouent de nous pour leur bon plaisir. Un petit côté mythologique qui m'a bien plu même si pas toujours évident à appréhender dans les explications.

    Dans la première partie du récit, l'auteur prend son temps pour poser les bases de l'histoire, pour nous plonger dans l'univers fantastique qu'il a créé, pour nous présenter les différents protagonistes. Un beau panel de personnalités très variées. Chacun des Nécroparieurs excelle dans un domaine qui lui est propre. Puis vient le moment où le "jeu" commence et là le rythme change, devient plus intense. Les choses ne se déroulent pas comme d'habitude parce que l'un d'eux a plus à y perdre que quelques années de vie. Les Nécroparieurs ne se sont jamais rencontrés et ne se sont jamais affrontés autrement que par le "Jeu". L'objectif est désormais tout autre et la bataille va revêtir une toute autre envergure, bien plus importante et décisive que toutes celles qu'ils ont connues.

    J'ai adoré l'idée même du récit que j'ai trouvé très originale. Un livre qui se réserve néanmoins, de par sa complexité, à un public averti. Même en étant  prise par l'intrigue, je me suis parfois senti perdue. Me trouvant un peu bête de ne pas réussir à bien tout comprendre, ou en comprenant les choses après coup. Un texte qui demande à son lecteur une forte concentration et application.

    Une fin qui ne m'a pas déçue. L'auteur a, une nouvelle fois, réussi à me berner. Je ne pensais pas du tout arriver un tel final avec de pareils rebondissements. L'ensemble du récit est bien construit et l'intrigue efficace.

    Un récit dont la lecture n'est pas simple mais dont l'histoire m'a bien plu.

     

    Ma note:   

     

     

     


    votre commentaire