•  

    Auteur: Céline Mancellon

    Titre: Bad Romance T1

    Editions Milady

    Parution: 18 novembre 2016

    Nombre de pages: 547

    ISBN: 978 2 8112 1882 9

    Prix: 16,90€

     

    Lecture dans le cadre des Top Lecteurs France Loisirs

    Merci pour la découverte

    Synopsis:

    Le jour – ou plutôt la nuit – où Chris rencontre Kate, ça ne se passe pas vraiment dans les règles de l’art. Lui a beaucoup trop bu et s’est trompé de tente, et elle, furieuse, le menace carrément. Chris n’est pourtant pas vraiment le genre de mec à qui on cherche des emmerdes. D’ailleurs, lui et son mode de vie de bad boy représentent tout ce que Kate tente d’éviter : les problèmes, elle en a déjà assez avec la mort de sa mère et la responsabilité de sa petite sœur sur les bras. Mais c’est compter sans l’étrange attirance qu’ils ont immédiatement l’un pour l’autre, presque à leur corps défendant...

     Mon avis:

    Une jeune femme qui se bat pour garder la tête hors de l’eau et un Bad boys sous la coupe d’un mafieux. Très rapidement leur relation va prendre une intensité à laquelle ils ne se seraient pas attendus. Avant même de devenir amants, ils vont devenir fusionnels et développer une sorte de dépendance de l’autre. Seule Kate parvient à le calmer lorsque Chris n’est plus lui-même. Elle sera la première à lui faire ressentir de véritables sentiments amoureux et à lui donner l’envie d’une relation sérieuse. Mais leur parcours est semé d’embûches, le danger plane et Chris sera prêt à tout pour protéger celle qu’il aime.

    Le style de l’auteur est très agréable, fluide est addictif. J’ai aimé que Kate et Chris deviennent chacun leur tour narrateur du récit. Cela nous permet de bien les comprendre et de développer une véritable empathie pour eux. Leurs sentiments sont parfaitement décris et nous offrent une lecture forte en émotions.

    Un récit avec un rythme qui varie selon les passages mais sans jamais laissé de place à l’ennui. Dès les premières pages on est intrigué par ces deux êtres, par l’intensité de leur relation. Ils évoluent dans un milieu qui n’est pas simple et où le danger est constant. Autant on ressent leur amour mais également leurs tourments. On a peur de ce qui pourrait se passer.

    Une histoire qui commence un peu comme toute bonne romance mais qui se révèle ensuite pleine de surprises, de rebondissements mais surtout d’une intensité extrême. Je n’ai pas toujours compris et approuvé leurs réactions ou décisions mais je me suis toujours sentie proche d’eux. L’auteur a doté ses personnages d’une réelle profondeur. Que ce soit par leur passé autant que par leur présent car Chris a des démons qui sont très coriaces, voir destructeur. J’ai été surprise par le sérieux des problèmes évoqués mais aussi leurs conséquences.  

    De l’amour, de la passion mais aussi du danger, un récit addictif qui vous emporte sans vous laisser de répit.

     

    Ma note:    

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Lucie Cémieux

    Y a un truc

    Parution: 17 mai 2017

    Nombre de pages: 386

    Auto édition

     ISBN: 978 154 666 136 8

    Prix: 18€

    Pour l'acquérir c'est ICI

     

    Un grand merci à l'auteur et Babelio

    pour cette masse critique

     

    Synopsis:

    Tout à coup, Clarisse vit deux chaussures noires sous l’arbuste, puis des chevilles…
    Elle fit un bond en arrière en étouffant un cri dans sa main. L’homme parlait tout doucement, d’un ton suppliant, il disait : « Aidez-moi, je vous en prie ! ».

    Abasourdie, elle s’approcha en douceur, dans un style « un pas en avant, deux pas en arrière ». L’inverse sans doute, puisqu’elle était désormais en mesure de toucher les chaussures. Intimidée tout à coup, elle chuchota un :
    - Mais qui êtes-vous ?
    - Maximilien van Hoff.
    - Monsieur van Hoff, le kidnappé ?
    - Oui. Aidez-moi, s’il vous plaît. Ils me cherchent certainement.
    - Vous avez réussi à vous échapper ? Pouvez-vous marcher ?
    - Oui, je crois.

    Comme un enfant, roulé en boule sur lui-même, il prit d’infinies précautions pour prendre appui sur son coude. Il respirait difficilement et tentait de s’asseoir dans l’herbe, toujours caché dans le feuillage dense de l’oranger du Mexique. Sidérée, Clarisse découvrait que le célèbre patron, séquestré depuis plusieurs semaines, faisait une apparition aussi inattendue que misérable dans son jardin.
    Lorsqu’il se libéra du feuillage et laissa son visage apparaître, elle comprit mieux ses gémissements. La douleur s’inscrivait en noir et bleu sur sa face tuméfiée et crasseuse. Son regard perdu exprimait l’ampleur de son désarroi.
    Spontanément, elle s’agenouilla devant lui et lui chuchota :
    - Mais qui vous a fait ça ?
    - Un fauve !

     Mon avis:

    L'auteur nous offre ici une histoire que j'ai adoré tant par ton côté humain et son intrigue. L'ensemble étant teinté d'un bel humour.

    Clarisse est une jeune femme pour laquelle je me suis immédiatement prise d'affection. Pleine de vie alors qu'elle se bat contre un cancer, qu'elle est au bout de sa phase de chimio et qu'elle attend de savoir si tout a bien fonctionné. Un exemple à suivre. Elle est vraie, entière. J'ai adoré son franc parlé et sa façon de se donner à fond dans ce qu'elle estime juste. Et ici, c'est Maximilien qu'elle a décidé de prendre sous son aile.

    Une rencontre incongrue qui va venir bousculer son quotidien. Maximilien est un homme de la haute si je puis dire avec une manière de s'exprimer bien différente et plus guindée que celle de notre belle. A eux deux, ils m'ont fait penser au duo que forment Bridget Jones et Marc Darcy. Je suis totalement tombée sous leur charme.

    Tout n'est pourtant pas qu'humour et légèreté car Maximilien a été victime d'un enlèvement. Avec l'aide de Clarisse, il va vouloir trouver par lui-même qui lui a fait subir un tel calvaire? Quelles en sont les raisons? Le danger est toujours là et apporte une belle touche de piment, de suspense.

    J'ai trouvé l'intrigue bien construite et j'ai beaucoup aimé la manière dont Lucas et ses hommes vont aider à démêler les fils du mystère. J'ai apprécié le côté sensible et très humain des policiers. Des personnes fort justes.

    Il y a aussi des passages un peu plus délicats lorsqu'on évoque le cancer. Tout comme ses amis, on appréhende la nouvelle qui attend Clarisse, on a peur pour elle. Beaucoup de tendresse dans ces moments plus durs, face à l'incertitude. L'auteur fait également référence à l'homosexualité dans le milieu de la police lorsque le principal concerné est chef d'équipe. C'est assez bref mais bien dit.

    Une amitié extraordinaire entre Clarisse et Lucas. Une relation très forte, très belle, mais qui n'est pas de tout repos. Aussi bien pour les principaux concernés que pour leurs proches. Ils m'ont beaucoup fait rire.

    Un récit que j'ai dévoré en une seule journée. Avec un petit pincement au coeur tout de même lorsque j'ai refermé la dernière page. Clarisse est de ces personnages que l'on n'a pas envie de quitter.

    Un joli coup de coeur.

     

    Ma note:    

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Rendez-vous initié par Mallou et repris par Galleane.

     

    Ce que j'ai lu et terminé ?

     

         

    Une semaine qui m'a comblée par de superbes lectures.

    "Le refuge des héritiers - l'Air" Une romance toute douche dans un univers fantastique qui m'a séduite.

    "Môlne - les cicatrices infernales" 10 nouvelles autour de la ville inquiétante de Môlne. C'est parfaitement maîtrisé et diabolique efficace.

    "Y a un truc" Une belle intrigue policière mais surtout des personnages drôles et terriblement touchants.

     

    Les derniers articles/chroniques en cliquant sur le titre....


    "Galénor - T1 - Le livre des portes" Audrey Verreault (4/5)

    "Le refuge des héritiers - T1 - l'air" Alexandra A. Touzet (5/5)

    "Môlne - les cicatrices infernales" SM Chevallier (5/5)

     

      Mes chroniques à venir....

       

                

     

      "Bad romance - T1" Céline Mancellon

    "La 14e colonie" Steve Berry

    "La colline du dernier adieu" Marion Zimmer Bradley

    "Y a un truc" Lucie Cémieux

     

     Ma lecture en cours? 

     

    "TOUS NOS CONTRETEMPS"

    (Elan Mastai)

    Dans le monde de Tom Barren la technologie a mis fin aux maux de l’humanité : il n’y a plus ni guerre, ni pauvreté et les avocats sont toujours mûrs à point. Mais Tom n’est pas heureux. Il a perdu la fille de ses rêves. Et que fait-on quand on a le cœur brisé et qu’on dispose d’une machine à voyager dans le temps ? Une connerie monumentale. Tom est désormais piégé dans un monde terrifiant… qui n’est autre que notre époque, et cherche désespérément à réparer son erreur et à rentrer chez lui. Jusqu’à ce qu’il découvre les autres versions de sa famille, de sa carrière et de la femme de sa vie, qui se révèlent plus plaisantes. Terrible dilemme : Tom doit-il revenir à son existence parfaite mais solitaire, ou bien rester dans notre réalité chaotique auprès de son âme sœur ?

     

    Ma(es) lecture(s) en attente (PAL prioritaire)?

     

                  

     

    Je vous souhaite à tous une belle semaine

    et n'hésitez pas à me dire qu'elle est votre lecture en commentaire

     

     


    8 commentaires
  •  

    Auteur: SM Chevalllier

    Titre: Môlne - Les cicatrices infernales

    Parution: 1er septembre 2017

    Nombre de pages: 324

    Editions d'Utoh

    ISBN: 978 10 97249 06 9

    Prix: 17€

    Pour l'acquérir c'est ICI

     

    Un grand merci aux éditions d'Utoh pour leur confiance

    Synopsis:

    Bienvenue à Môlne, petite ville de France au charme quelque peu... inquiétant.
    Embarquez pour la visite guidée de cette infernale cité. Un endroit où même retrouvées, Les lettres oubliées de David agissent comme un Parasite. Le lieu où l'âme passe Une vie d'Espérance à se demander si en vérité La vengeance est un plat qui se mange. Hit the road Jacques aurait pu chanter Ray Charles en regardant Les rejetons de Môlne courir sur le quai et monter dans la Voiture 14.
    Un morceau d'enfer où les badauds sont figés, pensifs comme Les Figurines d'un autre monde : celui des ténèbres. Môlne, l'unique endroit où il reste important de savoir Pourquoi les rennes du Père Noël se suicident.
    À travers les dix nouvelles de ce recueil, découvrez une destination qui vous fera frissonner pour le reste de votre vie...

     Mon avis:

    Une suite de 10 nouvelles qui ont pour point commun la ville de Môlne. Une ville qui est, tout comme ses habitants, sombre et mystérieuse.

    C'est d'une plume agréable et très addictive que l'auteur va nous conter une suite de petites histoires qui vont toutes dépeindre un aspect ou un personnage inquiétant de cette petite ville. Chacune à la fois fantastiquement étrange et horrifiante. L'efficacité redoutable de ces écrits tient aussi dans le fait que chacun des personnages principaux est une personne comme vous et moi. Chacun se retrouvant embarqué dans une aventure des plus troublantes, terrifiantes.

    Même si le décor global reste le même, chacune de ces nouvelles a sa particularité. A aucune moment je n'ai eu l'impression de redondance, que deux histoires étaient identiques. Toutes narrées de façon très fluide, elles m'ont captivée dès les premières lignes. On se demande ce qu'il va se passer, comment les choses vont tourner. Une véritable crainte pour le personnage central naquit en nous. Avec des indices parfois subtils qui nous ouvre les yeux mais toujours la peur que cela soit réellement possible. Jusqu'à un dénouement qui nous met sur le cul.

    Des récits qui nous font passer par une foule d'émotions. J'ai adoré toute la tension, la peur, l'appréhension et ressentir mon coeur qui palpite en même temps que la fin approche. J'étais captivée.

    J'ai également beaucoup aimé la variété dans la manière dont les nouvelles sont relatées. Une présentation normale, par le biais de lettres ou encore à travers un échange de textos.

    Un ensemble parfaitement maîtrisé et diaboliquement efficace. Un ouvrage que je ne peux que vous recommander pour cette période d'Halloween. Un régal pour les amateurs du genre.

     

    Ma note:     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Alexandra A. Touzet

    Titre: Le refuge des héritiers - T1 - l'Air

    Editions d'Utoh

    Parution: 24 avril 2017

    Nombre de pages: 324

    ISBN: 979 10 97249 021

    Prix: 15€

    Pour l'acquérir c'est ICI (ebook ou broché)

     

    Un grand merci aux éditions d'Utoh

    pour ce partenariat

    Synopsis: 

     La forêt d’Utoh est le refuge de créatures mystérieuses depuis des millénaires. Annabelle Quibem l’ignore lorsqu’elle décide de s’y installer. Jeune femme discrète et solitaire, elle quitte tout pour commencer une nouvelle vie sur cette presqu’île du bout du monde qui l’attire inexplicablement. Pour elle, c’est un retour à la nature, un repli bienfaisant face à un monde avec lequel elle ne s’est jamais sentie vraiment à l’aise. Et pour cause ! Elle n’est pas tout à fait ordinaire… D’ailleurs, est-ce un hasard si ses yeux reflètent avec une telle intensité la lueur dorée caractéristique des habitants de la forêt ? Son arrivée va bouleverser l'équilibre de la forêt d’Utoh. Pour le pire ou le meilleur…

     Mon avis:

    Comme de l'air, je me suis tout de suite sentie emportée par l'univers de l'auteur. J'ai adoré la manière dont il est présenté, les personnages qui le composent et les décors dans lesquelles ces derniers évoluent. C'est d'une plume très fluide qu'il nous conte, tout en douceur, la rencontre et la naissance de l'amour entre Annabelle et Lucas.

    Deux êtres semblables parce qu'ils ont tous deux une particularité qui fait d'eux des créatures fantastiques. Mais aussi parce qu'ils gardent en eux une profonde blessure les empêchant de se sentir bien dans leur peau ou en société. Ils sont également différents par ce qu'ils incarnent. Je me suis immédiatement attachée à Annabelle qui est une jeune femme très sensible, que l'on remarque à peine et qui cherche à rester invisible. Lucas, lui, aime aussi la solitude mais son physique avantageux attire les regards des dames. Ils vont être attirés l'un par l'autre et se faire du bien. J'ai adoré l'évolution de la romance. Que malgré l'attirance qu'ils éprouvent, ils ne tombent pas facilement dans les bras l'un de l'autre. Deux personnes tourmentées qui auront bien du mal à se laisser aller. Un peu comme s'ils devaient s'apprivoiser. Une romance tout en douceur, très belle.

    Une lecture pendant laquelle j'ai également ressenti de la tension, pour ne pas dire de l'appréhension quant à la suite des évènements. Parce qu'on y suit une personne qui semble quelque peu dérangée. Mais aussi parce qu'un personnage encore plein de mystère, et ne faisant que très peu d'apparitions, laisse en moi un sentiment de crainte. Une petite touche de frisson que j'ai beaucoup aimé.

    Une petite note d'écologie aussi lorsqu'il s'agit de la sauvegarde de la forêt. De la volonté de protection en passant par des labels écolos ou des solutions de développement durable en harmonie avec l'environnement.

    Le côté fantastique m'a totalement séduite. Je n'avais jamais rencontré dans mes lectures passées un pouvoir tel que celui d'Annabelle. Un récit où tout reste très mystérieux aussi bien au niveau des protagonistes que de la forêt d'Utoh. Même une fois la dernière page tournée, on sent que tout est loin d'être révélé et que les lieux aussi bien que les personnes ont encore beaucoup à nous dévoiler. Ce qui me donne d'autant plus envie de découvrir la suite.

    Un quasi coup de coeur.

     

     

    Ma note:   

     

     

     


    votre commentaire