• Rendez-vous initié par Mallou et repris par Galleane.

     

    Ce que j'ai lu et terminé la semaine passée?

     

          

     

    Les derniers articles/chroniques en cliquant sur le titre....

     

      "Une fille au manteau bleu" Monica Hesse (5/5)

    "La vie d'après" Bruno Madelaine (4/5)

    "Abyss" Svetlana Mori (4/5)

    "Volatilisés" Liam Fost (4/5)

    In My Mailbox

     

    Mes chroniques à venir....

       

     

    "Anonymous" Edouard Brasey

    "Un été invincible" Alice Adams

    "Au Royaume de Kitoln - T1 - L'éleveur de dragons" Laurence Puzenat

    "Je suis passée plusieurs fois par la porte des enfers - T1" Justine Obs

    "Comme l'Obsidienne" V.I. Prates

     

     Ma lecture en cours? 

     

    SE RETENIR AUX BRINDILLES

    (Sébastien Fritsch)

    Inséparables, Ariane, Tristan et Matthias ont passé leur enfance à jouer avec leurs peurs. Au milieu des étangs de la Dombes ou dans les pièces vides d’un château oublié, ils cherchaient l’émotion, l’interdit, le danger.

    Trente ans plus tard, les frayeurs d’Ariane n’ont plus cette saveur plaisante de l’imaginaire : c’est un homme bien réel – un homme qu’elle a aimé – qu’elle fuit maintenant.

    Car si les enfants font de la peur un jeu, les adultes, eux, savent en faire une arme.

     

    Ma(es) lecture(s) en attente (PAL prioritaire)?

     

     

        

     

     


    8 commentaires
  • Hello,

    Voici mes réceptions de la semaine...

     

    Partenariat

    Achat


    4 commentaires
  •  

    Auteur: Monica Hesse

    Titre : Une fille au manteau bleu

    Editions Gallimard Jeunesse

    Parution: 27 Octobre 2016

    Nombre de pages: 352

    ISBN: 978 2 07 066845 8

     

     

    Un grand merci au Comité de lecture

    Cultura pour cette découverte

    Synopsis:

     Amsterdam, 1943. Hanneke sillonne les rues de la ville afin de dénicher des marchandises au marché noir. Un jour, une cliente lui fait une requête particulière, retrouver une jeune fille juive qu'elle hébergeait et qui a disparu. En recherchant la prénommée Mirjam Roodvet, Hanneke découvre les activités secrètes des réseaux d'entraide aux familles juives et entre à son tour dans la clandestinité.

    Mon avis:

    Un récit qui nous emmène en pleine seconde guerre mondiale, dans la ville d'Amsterdam occupée par les nazis. De nombreux livres ont déjà été écrits sur cette période mais peu de romans ont été principalement centrés sur la résistance. A travers ce récit, l'auteur va nous montrer plusieurs formes de résistance, de la plus anodine à la plus dangereuse.

    Henneke en est la principale protagoniste. Une jeune fille qui a pris en charge sa famille, qui n'a pas hésité à se mettre en danger pour lui apporter de quoi vivre. Elle fait du marché noir. De fil en aiguille, suite à certaines rencontres mais surtout à une demande particulière,  elle va découvrir une autre facette bien plus dangereuse de la résistance. Celui de cacher des personnes juives au cœur même de son foyer, celui de donner des bébés juifs à des familles qui ne le sont pas pour que ces derniers aient une chance de survie, celui de fabriquer de faux papiers,.... Pour de telles activités, c'est la mort qui attend celui qui se fait prendre. Tout au long du récit, j'ai trouvé Henneke très forte. Je l'ai admirée pour son courage et toute la détermination dont elle est capable. On lui a demandé de retrouver une jeune fille au manteau bleu et elle sera prête à se mettre elle-même en danger pour y arriver.

    Une foule d'autres protagonistes sont également acteurs de ce récit. Des personnes du même âge que Henneke mais également des plus jeunes ou plus âgés. C'est tout un réseau de personnes juives et non juives qui vont l'aider à mener sa quête à bien. Un peu comme une enquête policière, un aspect du récit qui m'a totalement captivée. Un côté palpitant et haletant lorsqu'ils se mettent en danger, lorsqu'ils se retrouvent face aux soldats et qu'ils doivent trouver de bons mensonges pour ne pas se faire prendre.

    L'intrigue principale est très bien construite, les évènements s'enchainent parfaitement. Une fois qu'on est pris dans l'histoire, on s'attache aux personnages et on est tenu par le déroulement. Aucune place à l'ennui, les pages défilent sur les diverses investigations et rebondissements. J'ai trouvé qu'ils étaient tous très vrais dans leurs réactions et leurs sentiments. A en avoir les larmes aux yeux sur certains passages plus intenses.

    Un récit poignant et une intrigue efficace. A la limite du coup de cœur.

     

    Ma note:  

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Svetlana Mori

    Abyss - T1

    Auto-édition

    Parution: 22 décembre 2016

    Nombre de pages: 188

    ISBN: 978 1326 8989 08

     

    Un grand merci  l'auteur pour sa confiance

    Synopsis: 

     Un choix peut être lourd de conséquences...

    Depuis des siècles, les marins vivent dans la crainte des hommes-poisson, monstres cruels dévorant le coeur fraîchement arraché de ceux dont le navire n'a pas été assez rapide pour leur échapper.
    Emily Rauesen pensait que tout ceci n'était que superstition, du moins jusqu'à ce que l'un d'entre eux soit capturé sur le Blue River et qu'elle se retrouve à devoir panser ses blessures pour qu'il puisse survivre à son interrogatoire !

    La créature semble très différente de la bête sanguinaire qu'on lui a décrit... mais si les apparences étaient trompeuses ?

     Mon avis:

    Un récit cours mais efficace. Bien écrit, d'une plume agréable et entrainante, l'auteur nous plonge dans les profondeurs de l'Abyss. Des homme-poissons qui font peur mais qui, en réalité, ne font que suivre une sorte de routine instaurée depuis de très nombreuses années, une guerre contre les humains. Emily et Syhl seront plus forts et plus intelligents. Ils vont faire connaissance et s'apprécier sans penser au fait qu'ils sont différents et censés se détester. Directement, ils vont s'attacher à l'autre et montrer qu'ils sont prêts à mettre leur vie en danger pour protéger l'autre. J'ai adoré que l'auteur les mette sur une sorte de pied d'égalité. Ils ont chacun autant de faiblesses que de courage. C'est beau de voir un homme décrit comme un bel apollon ressentir des émotions fortes qui lui donnent les larmes aux yeux.

    Une histoire sans temps mort où tout s'enchaine très vite. Il s'y passe énormément de choses, de rebondissements. Un récit addictif qui ne laisse aucune place à l'ennui. Maintenant, même si je me suis très facilement laissé porter par l'aventure et que tout y est pour pleinement l'apprécier, j'aurais aimé que certains passages soient plus développés, plus longs.

    Il est difficile de dire à quelle époque se passe l'histoire. Les décors sont eux assez spartiates, rudimentaires. Tandis que le langage et la manière d'être des personnages sont bien plus modernes. J'ai adoré les réparties, les touches d'humour dans les dialogues, ainsi que les personnalités plus délurées. 

    Il faut faire attention au fait que, contrairement à ce qu'on pourrait penser, ce livre ne se destine pas à un public trop jeune. Tout d'abord parce que l'auteur n'a pas hésité à rendre les scènes d'affrontement bien sanglantes. Le début du livre a de quoi nous dégouter sur la torture, la bataille en elle-même puis la remise en ordre (si je peux appeler cela ainsi). On voit toute la cruauté dont sont capables les deux camps. Puis il y a le côté romance où les protagonistes font de nombreux sous-entendus sur leurs envies puis passent à l'acte. Un joli petit côté érotique.

    Une aventure palpitante qui m'a fait passer un excellent moment et donné envie de découvrir la suite.

     

    Ma note:    

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Bruno Madelaine

    La vie d'après

    Auto-édition (éditions du net)

    Parution: 25 février 2016

    Nombre de pages: 252

    ISBN: 978 2 312042 13 0

    Prix: 13€

     

    Synopsis:

     Suite au décès de sa femme, Charles au soir de sa propre vie, développe progressivement des symptômes étranges pouvant s’apparenter à des accès de démence sénile. Très vite il sera placé dans une maison de retraite par sa fille, Emma. Elle viendra le visiter, tous les samedis après-midi, pour l’aider à surmonter cette épreuve et tenter d’endiguer l’inexorable hémorragie de ses souvenirs. Elle lui demande alors de lui raconter sa vie, celle qu’elle connaît déjà, pour tenter de ralentir la maladie et de remettre un peu d’ordre dans tout ce méli-mélo mémoriel. Au milieu des histoires délirantes que son père lui conte, Emma croit percevoir une vérité, quelque chose qui semble avoir du sens, mais dont elle ignore tout. Ce qu’elle va découvrir peu à peu, la bouleversera au plus profond d’elle-même. Emma tentera de découvrir la vérité auprès de son père de plus en plus faible. En aura-t-elle seulement le temps ?

     Mon avis:

    Un vrai roman philosophique qui va nous donner une belle leçon. Une histoire avec des protagonistes qui nous racontent leur histoire. Une situation que l'on pourrait mal juger mais qui va devenir belle grâce aux explications que Charles va nous donner. Il va nous relater des passages importants de sa vie, sa rencontre avec des êtres exceptionnels, une épouse et puis une amie qui deviendra bien plus, une âme soeur.

    Charles qui est en fin de vie et qui va lui-même vivre la perte d'êtres aimés. Un passage que tout à chacun sera un jour amené à vivre. Un moment dans la vie où on est amené à faire le point. Mais ici, Charles va aussi devoir se justifier sur ses actes auprès de sa fille. Il est une personne pour qui la méditation est très importante, il a suivi des enseignements qui lui ont donné les clefs pour être mieux préparé et être capable de transmettre son savoir. 

    Une leçon sur l'amour, sur l'importance d'aimer sans se poser de questions. Apprendre à ne pas avoir trop d'attentes pour pouvoir apprécier pleinement ce qui nous ait donné, ne pas avoir de regrets. Que l'amour peut avoir plusieurs degrés, que l'on n'aime pas chaque personne de la même manière. Qu'il n'est pas toujours simple de faire la distinction entre amour et amitié, que l'âme soeur n'est pas forcément l'épouse. Mais surtout, qu'il n'est pas bon de vivre sans amour.

    J'ai beaucoup aimé la manière dont le texte est présenté. On ressent un réel attachement pour ces personnages qui vont nous faire vivre de belles émotions. Des passages plus difficiles aussi parce qu'au bout du chemin, il y a la mort. Mais la fin n'est pas triste, loin de là. L'auteur nous réserve une belle surprise, totalement inattendue et très surprenante.  Une fin qui nous fera refermer l'ouvrage le sourire aux lèvres.

    Les explications philosophiques pures m'ont donné quelques difficultés. J'ai parfois dû reprendre la lecture de certains passages pour bien les comprendre. On ressent la passion de l'auteur et toutes les recherches qu'il a dû faire pour nous transmettre les belles choses auxquelles il croit.

    Un récit porteur d'une belle morale avec des personnages profonds.

     

    Ma note:    

     

     

     

     


    votre commentaire