• Romance #8: "Journal d'une histoire d'amour" Anne-Claire Chillan

     

     


    Titre: "Journal d'une histoire d'amour"

    Auteur: Anne-Claire Chillan

    Editions: Publibook

    Parution: 2013

    Lecture format PDF en partenariat avec l'auteure.

    Nombre de pages: 526 pages

     

     

     

     

     

    "Quand je les ai rencontrés, je ne connaissais rien encore. Ni de la vie, ni des expériences, ni de ce que l'un et l'autre étaient capables de m'apporter. 
    J'ignorais qu'il me restait tout à apprendre, tout à connaitre. Et j'étais loin de me douter, que rien dans mes aventures, ne me plairait jamais plus, que l'intense bonheur d'avoir tout vécu à leurs côtés.
    Je n'imaginais pas qu'il me fut possible de tout ressentir, si vite, si fort, si intensément. Et je supposais encore moins que se trouverait bientôt sur ma route, la seule expérience, capable de me changer davantage.
    C'est en me cherchant moi-même, que je l'ai trouvé. Peu à peu, il a fait s'envoler, les saveurs, les promesses, les paroles et les mots.
    Il m'a fait oublier ce que je voulais être. Répétant, sans cesse, que j'étais mieux, encore. Il m'a présenté son monde. 
    Il a voulu à me comprendre. Il m'a protégée, m'a dévoilée. Et sans que je ne sache comment... J'ai commencé à l'aimer."

    Mon avis:

    Tout d'abord je tiens à remercier Anne-Claire pour m'avoir envoyer son livre et m'avoir permis de découvrir un très beau roman.

    "Journal d'une histoire d'amour" est le récit d'une histoire d'amour des temps modernes. On suit l'évolution de la relation entre Rosaline et Michael. Deux jeunes de 17 ans qui n'avaient de prime abord aucune raison de se rencontrer mais qui vont très vite comprendre qu'au contraire, ils étaient destinés à se rencontrer.

    Souvent l'auteure fait des références à la non moins célèbre histoire d'amour de Roméo et Juliette mais aussi au comte de fée. Cette histoire est un peu des deux. 

    On peut la comparait à Roméo et Juliette parce que Rose et Michael viennent de deux mondes diamétralement opposés. Le destin de Michael rend leur amour impossible et va les séparer pendant un temps. 

    Mais on peut surtout l'associer à un comte de fée car malgré toutes les épreuves qu'ils auront à affronter, Rose et Michael trouveront toujours le moyen d'être ensemble pour vivre leur amour. 

    On peut parler d'une histoire d'amour des temps modernes car on traite d'une foule de problèmes auxquels font face un grand nombre de jeunes aujourd'hui. Malheureusement... On y parle de drogues, d'alcool, de mauvaises fréquentations, de faux papiers,.... Mais ce que je retiendrais surtout c'est que, malgré tout ses problèmes, c'est une véritable amitié qui lie Rose et ses amis. Des amis qui se cachent des choses pour pouvoir s'apprécier tels qu'ils sont mais qui vont finir par se découvrir des origines totalement différentes. 

    Rose est une jeune fille qu'on peut qualifier de bonne famille. Elle travaille bien à l'école, a des amis qui sont également de bonne famille, elle ne sort pas. Mais un jour, elle fait la rencontre d'Olivia. Là, Rose va changer tout en restant la même. Disons plutôt qu'elle va commencé à faire des "expériences" bonnes ou mauvaises qui vont l'amener à grandir. Au fil des pages, on l'a voit grandir, prendre de l'assurance, tout en restant elle-même. On vit avec elle la découverte de l'amour, la dépression,... On pourrait croire que ses nouveaux amis on une mauvaise influence sur elle, mais, au final, c'est plutôt elle qui finira par avoir une bonne influence sur eux.

    Michael est un jeune homme dont, au départ, on ne sait pas grand chose. On se demande qui il est. Et, pendant très longtemps, malgré tout ce qu'il peut dire à Rose, on se pose la question de savoir s'il est vraiment sincère ou pas. Surtout lorsqu'il l'a laisse sans nouvelles, comme si elle n'était rien pour lui. Il faudra attendre que Michael prenne la place du narrateur pour vraiment comprendre ce qu'il est et ce qu'il ressent pour Rose. 

    Mis à part eux deux, il y a un autre personnage qui prend une grande importance dans l'histoire. Lucas. A la base mauvais garçon, on découvre une personne avec un coeur immense. Car même s'il éprouve souvent la plus grand difficulté à prendre les bonnes décisions, il sera d'un grand soutient pour Rose. Ce qui va le conduire à en tomber amoureux. Même s'il ne l'avoue que très tard, on le ressent très vite. Sur ce point, j'ai d'ailleurs trouvé que Rose était injuste, égoïste et hypocrite de ne pas vouloir voir ce qu'il ressentait réellement pour elle pour son propre bien être. Elle sait pertinemment qu'il serait nécessaire qu'elle s'éloigne de Lucas pour éviter qu'il ne souffre mais préfère fermer les yeux parce qu'elle a besoin de lui pour garder le sourire. 

    C'est le premier roman de l'auteure et je trouve que, pour un premier il est vraiment bien. L'histoire est belle, bien construite.

    Il y aura néanmoins un point négatif. Il ne se lit pas rapidement et par moment, j'ai trouvé que ça devenait trop long. Heureusement qu'à chaque fois que j'allait commencé à me lasser, un nouvel événement arrivé et me replongeait dans l'histoire. Je pense quand même qu'une centaine de pages auraient pu être retirées sans que cela n'altère l'histoire et son déroulement. 

    Cela reste pour moi un excellent premier roman et c'est avec un immense plaisir que je lirais les prochains livre d'Anne-Claire. En espérant qu'elle en écrire d'autres.

    Ma Note: 8/10

    Le petit plus:

    Entre dans le cadre du challenge...

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !

    « In My Mailbox #21: Semaine du 16 juin 2013Que dois-je lire ensuite? #7: une dernière acquisition »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :