•  

    Auteur: Liam Fost

    Titre : Volatilisés

    Editions Rebelle

    Parution: 25 mai 2017

    Nombre de pages: 202

    ISBN: 978 2 36538 542 8

    Prix: 14,50€

     

    Un grand merci à Astrid de chez Rebelle

    pour ce partenariat

    Synopsis:

     À son réveil, Matthew s’aperçoit que quelque chose ne va pas. Il sort de chez lui et se rend compte qu’il est seul, que tout le monde a disparu. Tout lui paraît différent, ce Nouveau Monde semble être un patchwork de celui qu’il connaissait...
    Où se trouve-t-il réellement ? Pourquoi est-il là ? Les personnes qu’il va rencontrer pourront peut-être l’aider, mais seulement le voudront-elles ?
    S’il souhaite s’en sortir, Matthew devra s’adapter à un nouvel univers, ainsi qu’à ses règles.

     Mon avis:

    Je me suis directement senti happé par l'univers de l'auteur. Dès les premières lignes, il nous plonge au coeur même de l'intrigue. On est de suite amené, comme Matthew, à se poser mille et une questions. D'une plume fluide et addictive, il nous entraine dans un récit palpitant avec une intrigue efficace.

    Très vite, de nouveaux protagonistes vont faire leur apparition, tous dans la même galère mais tous n'ayant pas la manière de voir les choses et d'appréhender les évènements. Certaines personnes seront comme Matthew alors que d'autres seront synonyme de grande menace. Les protagonistes principaux feront leur apparition sur la continuité du récit. Après Matthew, une petite fille de huit ans, puis une jeune femme de son âge, et encore bien d'autres ensuite. Ils s'allieront et chercheront ensemble comment sortir vivant de cet enfer.

    Un univers que l'auteur a très bien construit. J'aurais envie de le comparer à une sorte d'huis-clos car ils sont bel et bien coincés dans un monde inconnu. Un monde en constante évolution, où les changements sont quotidiens. Une sorte de patchwork composé de divers quartiers qui sont eux-mêmes issus de pays différents. Une belle manière de découvrir le monde me direz-vous!? Et bien pas du tout. Même s'ils ne sont plus seuls, ils restent loin de leurs amis, de leurs familles. Ils doivent sans cesse fuir et se cacher face au danger que représentent certains individus.

    Un récit prenant et haletant où il se passe sans cesse des rebondissements ou retournements de situations. Cette peur constante de succomber à la volonté de leur dominant. Ces derniers agissant chacun de manières bien différentes et pouvant être à même de leur apporter les réponses tant attendues. J'ai adoré les raisons qu'a imaginées l'auteur à leur situation. Elles sont horribles et tout ce qui en découle laisse peu d'espoir à une fin heureuse.

    Fin qui j'ai beaucoup aimé. Pleine d'émotions avec également un brin de nostalgie. Je suis néanmoins resté un peu sur ma faim. Je m'attendais à ce qu'il y ait un ultime rebondissement. Un petit quelque chose qui nous laisse penser qu'il puisse y avoir une suite.

     

    Ma note:    

     

     

     

     


    1 commentaire
  •  

    Auteur: Daniel Sweren-Becker

    Titre : The Ones

    Editions Hugo New Way

    Parution: 06 Octobre 2016

    Nombre de pages: 336

    ISBN: 979 2 7556 2813 5

    Prix: 17€

     

    Un grand merci au Comité de lecture

    Cultura pour cette découverte

    Synopsis:

     Cody a toujours été fière d’appartenir aux Ones. Son petit ami, James, et elle font partie du 1% de chanceux sélectionnés à la naissance par le gouvernement pour être modifiés génétiquement. Aujourd’hui, les Ones excellent en tout : ils sont beaux, talentueux, intelligents, sportifs... Mais pour certains, c’est une injustice. Et le mouvement Equality profite allégrement de la jalousie et de la peur montante au sein de la société, pour gagner des voix et imposer son parti. Le gouvernement américain montre alors sa face la plus sombre et les Ones deviennent illégaux. Alors que la frontière entre bien et mal se brouille, Cody rejoint un groupe de radicaux qui ont bien l’intention de préparer la révolte. Et James commence à se demander jusqu’où elle pourrait se battre....

     Mon avis:

    Dès les premières pages, l'auteur captive et accroche son lecteur par l'évocation d'un passage dur, un supplice intenable, une torture. Puis, retour en arrière, on va pouvoir comprendre comment Cody en est arrivé là et le monde dans lequel elle vit. Un roman qui fait ressortir le défaut de l'être humain, des politiques, des gouvernements, à vouloir créer un homme parfait. Ici, la manipulation des gènes pour choisir comment sera un enfant, les qualités qu'il aura. Seulement une poignée d'élus y ont eu droit et maintenant qu'ils sont là, ils dérangent.... Une sorte de jalousie malsaine.

    La narration va suivre deux protagonistes principaux. Cody, jeune fille qui, par la force des choses, va apprendre qu'on lui a menti toute sa vie sur qui elle est mais qui, suite à cela, ne va pas changer ses convictions et va continuer à se battre contre ce qu'elle trouve injuste. Un caractère très fort mais aussi quelque peu naïve. Même si je n'ai pas toujours adhéré à ses actes, je l'ai bien apprécié. De l'autre, on a James, un The Ones, il vient d'un milieu bien plus aisé que celui de Cody mais ils sont en couple. Ce qui les a rapproché au départ n'est plus mais l'amour et toujours là. Un garçon qui a toujours eu la vie facile mais qui va devoir apprendre à s'opposer, à se battre pour aider celle qu'il aime à se sortir des mauvaises situations dans lesquelles elle a l'art de se fourrer. Même s'il est plein de bonnes volontés, je ne suis pas parvenue à l'apprécier. J'avoue également ne pas avoir compris leur relation, le couple qu'ils forment. Ils sont pour moi bien trop différents!

    Le style de l'auteur est très agréable et facile. J'ai beaucoup aimé que l'histoire soit vue de deux points de vue. Ce qui permet de mieux appréhender les évènements. L'intrigue est efficace et bien menée. On suit les évènements, les rebondissements sans pour autant parvenir à deviner, ni même avoir le temps de réfléchir à ce qui se passera ensuite. La persécution qui devient une véritable chasse à l'homme, vouloir à tout prix empêcher la minorité que sont les The Ones à encore interagir avec le quotidien. Le gouvernement est prêt à aller très loin, des soi-disant moyens de protection qui n'en sont rien. Et lorsqu'il peut agir dans l'ombre, il va jusqu'à pratiquer la torture pour obtenir des informations. Des passages assez durs. Forcément, il y a des opposants et parmi eux, des personnes dont les idées sont extrêmes. Ils sont prêts à commettre des attentats pour faire valoir leurs droits.

    Un récit avec un bon rythme, addictif avec de l'action, du danger mais également quelques moments de tendresse. Une fois qu'on y plonge, il devient difficile d'en sortir. Les choses n'ont de cesse de s'empirer et il devient improbable de croire à une fin heureuse. Cette dernière est d'ailleurs perturbante car elle n'en est pas une. J'ai hâte que la suite sorte!

     

    Ma note:  

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Nadia Coste

    Titre : L'effet ricochet

    Editions Seuil

    Parution: 23 février 2017

    Nombre de pages: 255

    ISBN: 979 10 235 0859 8

    Prix: 13,90€

     

    Un grand merci au Comité de lecture

    Cultura pour cette découverte

    Synopsis:

     Dans un futur proche, le clonage est devenu le seul mode de reproduction possible. Mais derrière cette procédure devenue banale se cache un secret qui pourrait bien menacer la vie de Malou...
    Le jour où sa petite sœur se casse le bras, Malou, 16 ans, réalise qu'elle, ses sœurs et leur mère ont connu les mêmes accidents et les mêmes problèmes de santé, exactement aux mêmes âges. Ça ne peut pas être une coïncidence...
    Malou découvre qu'il s'agit de " Ricochets ", une anomalie qui condamne certaines lignées de clones à subir les mêmes maladies et accidents. Et Malou et ses sœurs doivent se préparer à bien plus qu'un bras cassé : leur mère a sombré dans la folie à l'âge de trente ans...
    Malou parviendra-elle à trouver le remède aux Ricochets ? En tout cas, elle est bien décidée à dévoiler au monde les dérives du clonage.

     Mon avis:

    L'auteur a imaginé notre société dans une soixantaine d'années. Lorsque nos habitudes de consommation auront eu pour conséquence une perte de la fertilité et donc une crise de la natalité. D'où une nouvelle avancée scientifique, une solution pour palier au problème, le clonage. Chaque couple choisit s'il veut une fille ou un garçon et, en fonction, c'est le mari ou la femme qui va se faire cloner. Un double de soi au niveau du physique mais des êtres ayants leur personnalité propre. Mais voilà que cette belle solution à un effet secondaire on ne peut plus indésirable, l'effet ricochet. De part une anomalie, le corps du clone a enregistré les différents sévices dont a été victime la personne souche et va les reproduire sur les descendants. Ce qui peut entrainer la mort s'il n'est pas traité de la bonne manière.

    J'ai adoré l'idée principale de ce récit. Elle accroche le lecteur et en même temps fait peur car c'est le genre d'avenir qui est tout à fait envisageable. Au cours de ma lecture, je me suis surprise à me remettre en question sur mes propres habitudes lorsque les divers protagonistes évoquaient les causes du problème de fertilité. Une histoire qui a du rythme avec un soupçon de danger parce que Malou et sa soeur veulent changer les choses en dévoilant cet effet ricochet. Ce qui déplait fortement. On va les voir s'allier à un groupe d'individus dont certains sont un peu extrêmes sur les bords.

    Une histoire jeunesse ne serait pas complète sans son soupçon de romance. Un point que l'on voit venir dès le départ mais que j'ai pris beaucoup de plaisir à voir évoluer. Dans leur quête, j'ai aimé que les choses ne soient pas simples et qu'ils aient des obstacles à franchir, ressentir leur désarroi lorsqu'ils ne parviennent pas à ouvrir les yeux de leur soeur ainée. Avec des personnages touchants, aussi bien par ce qu'ils sont que par le passé qu'ils ont. Victimes du ricochet, on ressent leur frayeur et leur besoin d'endiguer le phénomène.

    Pour ce qui est de la fin du récit, je regrette son côté trop simple. Beaucoup de barrages durant le récit et puis tout se conclu on ne peut plus facilement. J'aurais voulu qu'à ce moment-là l'auteur apporte encore un peu de piment.

    Un récit futuriste qui m'a beaucoup plu mais qui m'a également fait peur quant à l'avenir.

     

    Ma note:  

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Anne Ferrier

    Encore faut-il rester vivants

    Editions Magnard

    Parution: 6 octobre 2016

    Nombre de pages: 253

    ISBN: 978 2 2109 6276 7

    Prix: 13,90€

     

    Un grand merci au Comité de lecture

    Cultura pour cette découverte

    Synopsis:

     L'apocalypse a eu lieu, ne laissant que décombres derrière elle. Une épidémie étrange se répand aussitôt au moindre contact entre les hommes. Julia, l'optimiste, Shawn, le costaud, et Mouette, l'ultrasensible, du même collège, se voient contraints de s'allier pour survivre. Il leur faut rester sans cesse sur leurs gardes pour éviter les Errants, ces personnes contaminées par le mystérieux virus. Un jour, ils décident de quitter leur ville dans l'espoir de trouver une vie moins dure ailleurs. Après une violente attaque de chiens sauvages, Mouette est blessée, et ils doivent la vie sauve à un jeune garçon, Marco. D'abord méfiant, Marco accepte de partager avec eux le local d'une ancienne colonie de vacances. Mais ce havre de paix est de courte durée, les trois amis veulent poursuivre leur route et tenter de trouver d'autres survivants sains. Leur parcours est semé de dangers et de mauvaises rencontres qui les épuisent. Et lorsqu'ils tombent sur une bande d'adultes en vadrouille, ils acceptent de la suivre dans un camp et s'en remettent à elle pour porter secours à Mouette, dont la vie est en danger. Mais pourquoi sont-ils séparés ? Quelles expériences mène-t-on dans ce camp qui prend un visage concentrationnaire ?

     Mon avis:

    L'auteur nous plonge dans un décor apocalyptique. Le monde tel qu'on le connaît n'est plus depuis une grosse irruption solaire. La seule priorité est désormais de trouver de quoi se nourrir et survivre. L'interdiction absolue est le contact physique. C'est grâce à trois narrateurs que l'on va vivre ce récit. 3 adolescents très différents qui vont devenir très proches, inséparables, prêt à tout l'un pour l'autre. 2 filles et un garçon. De quoi facilité l'immersion des garçons et des filles au sein du récit. La plume de l'auteur est agréable, grâce à un rythme soutenu, elle ne laisse pas de répit au lecteur. Il se passe sans cesse une nouvelle épreuve, un nouvel obstacle qu'il faut passer pour aller toujours plus loin, pour survivre.

    J'ai beaucoup aimé la manière dont se déroule le récit, les différentes péripéties, toutes différentes selon l'attitude adoptée par l'homme en de pareilles circonstances. Alors que certains parviennent à garder leur humanité, à continuer à vivre dans un semblant de normalité, d'autres sont devenus abjects, prêt à tous les sacrifices pour survivre, trouver un remède ou se nourrir. Mais au final, plus personne n'est vraiment innocent. Même nos 3 acolytes vont être contraints au pire. Un récit qui comprend aussi de bons moments, la redécouvertes de bonheurs simples, l'envie de réaliser des choses, le besoin d'en voir d'autres. Parce que la fin peut subvenir n'importe quand, les priorités changent mais ils ne se laisseront pas abattre. Parce qu'ils sont ensembles, ils se soutiennent.

    On peut comparer les errants à une sorte de zombie. Ici une maladie inconnue qui détruit l'humanité d'une personne avant de faire mourir son corps. La pire crainte des 3 jeunes et de l'humanité tout entière. Ils peuvent être partout et veulent à tout prix vous toucher pour vous transmettre le virus. Un récit qui reste néanmoins assez soft. On a droit à des scènes d'actions, de beaux moments de danger sans que le récit devienne gore. Il reste parfaitement accessible à un jeune public. Une sacrée aventure dans un monde de science-fiction. Un récit prenant et palpitant.

    A certains moments, les 3 protagonistes principaux vont avoir des réminiscences de leur passé et du moment où tout a basculé. Des passages avec beaucoup de sentiments, émouvants. On a également droit à une petite touche de romance entre les jeunes. Ils ne peuvent vivre comme un couple normal mais son pourtant terriblement touchants dans leur attachement l'un à l'autre. Au fil des pages, on va les voir changer. Ils vont perdre de leur innocence, conséquence inévitable en de pareilles circonstances. Les épreuves vécues vont les endurcir.

    J'ai adoré la fin et la manière dont elle est amenée. L'ensemble du récit est bien construit et crédible. Peuplé de moments plus intenses pour toujours garder l'attention du lecteur. Une très belle découverte. J'ai adoré.

     

     

    Ma note:  

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Katharine McGee

    Inaccessibles

    T1 - La tour aux mille étages

    Parution: 9 février 2017

    Nombre de pages: 411

    Editions Michel Lafon

    ISBN: 978 2 7499 2826 5

    Prix: 17,95€

     

    Un grand merci à Livraddict

    et les éditions Michel Lafon pour ce

    partenariat.

     

    Synopsis:

    New York est à la pointe de l'innovation et du rêve. La ville est désormais une tour de mille étages où les plus aisés vivent à son sommet. Tout semble parfait, lisse et idéal.
    Jusqu'au jour où une jeune femme tombe du millième étage...

    Qui a pu accéder à cet étage? Meurtre ou accident ? Les suspects sont nombreux...
    • L'image parfaite de Leda Cole cache une addiction à une drogue qu'elle n'aurait jamais dû essayer et à un garçon qu'elle n'aurait jamais dû toucher.
    • La vie merveilleuse et sans problèmes d'Eris Dodd-Radson vole en éclats quand une horrible trahison brise sa famille.
    • Le travail de Rylin Myer dans l'un des plus hauts étages la propulse dans un monde – et une histoire d'amour – qu'elle n'aurait jamais imaginé. Mais que lui coûtera cette nouvelle vie ?
    • Watt Bakradi est un génie de la technologie qui cache un lourd secret : il sait tout sur tout le monde grâce à une IA qu'il a créée. Pourtant quand il est engagé par une fille des étages supérieurs pour espionner un garçon, il se retrouve piégé dans une toile de mensonges inextricable.
    • Et vivant au-dessus de toute cette agitation, Avery Fuller, génétiquement créée pour être parfaite. Celle qui semble tout avoir est pourtant tourmentée par la seule chose qu'elle n'aura jamais...

     Mon avis

    La jeunesse dorée de Manhattan au coeur d'un univers futuriste. L'auteur nous fait découvrir le monde comme elle l'imagine dans une centaine d'année. La technologie a fait des miracles, la vie en est grandement simplifiée. Une tour qui se présente comme une ville à la verticale. Au plus haut au mieux, au plus on descend, au plus on va vers les bas fonds. Un univers finalement pas si différent de celui d'aujourd'hui pour ce qui est des relations entre les gens. Tout est toujours question d'argent!

    J'ai adoré la manière dont l'auteur a imaginé l'ensemble. Y retrouver des quartiers qui existaient avant ou encore le parc de Central Park en plein coeur d'une tour haute de plusieurs kilomètres. Beaucoup de prouesses technologiques qui donnent à rêver. Pourtant, les gens se semblent pas plus heureux.

    C'est au travers de 5 personnages, 5 personnalités très différentes que nous allons découvrir l'envers du décors. Ils ne vivent pas au même niveau et ont chacun leurs propres soucis. Les méandres de l'alcool et de la drogue. Des substances illicites qui ont elles-aussi bien évoluées mais restent tout aussi dangereuses, voir plus encore que celles que l'on connait. L'amour forcément puisqu'il s'agit de jeunes gens. Qu'il soit souhaitait, inattendu ou totalement interdit. Les problèmes familiaux, de filiation. Les mensonges et les non-dits qui feront bien plus de dégâts qu'ils n'en éviteront. Des soucis communs que toute cette technologie ne va pas aider.

    Dès le départ, l'intrigue est parfaitement lancée pour captiver le lecteur. Tout on long de la lecture on a de cesse d'analyser les évènements, les comportements afin de trouver qui et surtout pourquoi un tel drame. La plume de l'auteur est très agréable, sans fausse note. On est pris par l'histoire sans voir défiler les pages. Car en suivant 5 vies séparées, même si elles ont des liens entre-elles, on vit énormément de choses. Du bon et du moins bon. Je suis passée par une foule d'émotions au court de ma lecture. De la joie, de la peine, l'incompréhension mais aussi de gros moments de stress. Des êtres qui ont été façonnés par la société. On les voit d'une certaine façon et en apprenant à les connaitre on se rend vite compte qu'ils sont bien différents. On s'y attache, ils nous touchent puis, pour certains, nous déçoivent.

    Une sorte de Gossip Girl futuriste. Un univers très bien élaboré et une intrigue parfaitement construite. J'ai été séduite par ce premier tome. J'ai hâte de découvrir la suite que la dernière voix du livre annonce palpitante ;-)

     

    Ma note:   

     

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

    Pour voter pour ma prochaine lecture

     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique