•  

    Auteure: Veronica Roth

    Saga: Divergente

    T2 - Insurgés

    Editions: Nathan

    Parution: 2012

    Nombre de pages: 463 pages

    ISBN: 978 2 09 253231 7

    Prix: 16,50€

    Synopsis: 

    "Le monde de Tris a volé en éclats. La guerre a dressé entre elles les factions qui régissent la société, elle a tué ses parents et fait de ses amis des tueurs.
    Tris est rongée par le chagrin et la culpabilité.
    Mais elle est Divergente. Plus que tout autre, elle doit choisir son camp et se battre pour sauver ce qui peut encore l'être..."

    Mon avis:

    On retrouve une tris qui a beaucoup changée. Elle est rongée par la culpabilité, elle agit sans réfléchir qui à mettre sa vie en danger, elle n'est plus capable de toucher une arme sans être totalement pétrifiée. La mort de ses parents ont été tués, qu'elle a du, pour sauver sa peau, tuer l'un de ses meilleurs amis, a détruit une partie d'elle-même. Elle n'est plus celle qu'elle était. 

    Même sa relation avec Quatre a changée. Par moment, ils sont propres et par d'autres de vrais étrangers. Il n'est plus toujours capable de la comprendre. Ils se cachent trop de choses. 

    Les différentes factions ne sont plus ce qu'elle étaient. Les Audacieux ont volés en éclats et forment maintenant deux groupes. Les traîtres qui sont partis chez les Erudits, ceux responsables du carnage des simulations. Et puis les autre, dont fait partie Tris et ses amis, qui iront d'abord chez les Fraternels, puis chez les Sincères. Mais, n'étant jamais en sécurités, ils finiront avec les Sans-faction chez les Altruistes.

    Le monde a changé, les personnages ont changés. 

    J'ai aimé ce second tome mais pas autant que le premier. L'action n'est pas toujours aussi présente. Il y a des moments où c'est même un peu long. Où j'ai même eu du mal à suivre ce qui se passé, à bien tout comprendre.

    La fin m'a néanmoins mise sur le cul et m'a donné envie de découvrir le troisième tome avec impatience. 

    Ma note: ♥♥♥

    Les petits plus:

    Entre dans le cadre des challenges...

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    votre commentaire
  • birth marked

     

    Auteur: Carah M. O'Brien

    Saga: Birth Marked

    T1

    Rebelle

    Editions: Mango

    Parution: 2011

    Nombre de pages: 396 pages

    ISBN: 978 2 7404 2796 5

    Prix: 18€

     

     

     

    Synopsis:

    "Dans le monde de Gaia, il y a les privilégiés, qui habitent derrière le mur de l'Enclave, et ceux, comme elle, qui vivent à l'extérieur.

    Tous les mois, la jeune fille aide sa mère, sage-femme, à donner à l'Enclave trois nouveaux-nés. Mais, un soir, les parents de Gaia sont brutalement arrêtés et conduits derrière le mur. A peine ont-ils le temps de lui confier un mystérieux ruban sur lequel est brodé un étrange code..."

    Mon avis:

    Je ne sais pas si vous vous êtes déjà fait la même réflexion que moi, mais, avec se nouveau livre de Science-Fiction que je viens de finir, il me semble que tous les livres de ce genre nous décrivent le même genre d'avenir. 

    Un avenir où les classes sociales distinctes sont totalement séparées. Où chacun doit rester parmi les siens.

    Ici, dans ce livre, on se retrouve dans un peu moins de 400 ans. Les sources d'énergies naturelles tels que l'eau, le pétrole, se sont fortement amoindries ou ont totalement disparues. Et à la place, ils utilisent des choses dont on parle déjà aujourd'hui. Ce sont les gens riches. Ils sont habillés de blanc pour les plus fortunés et de rouge pour leurs serviteurs.

    A l'extérieur, c'est une sorte de petit village revenu un peu au temps du moyen âge. Ils sont habillés de gris. Vivent dans de petites maisons. N'ont pas de gros besoins. Se contentent de peu. Ils ont des ouvrages mais pas de télé. 

    Mais l'enclave a besoin d'eux. Elle a besoin de leurs enfants. 

    Pour Gaia, c'est tout à fait normal. Jusqu'au jour où c'est parents vont être emmenés par les soldats et qu'elle va retrouver, chez elle, un soldat, monfrère Grey, qui va lui poser de nombreuses questions sur une liste que ses parents auraient eu. 

    A ce moment là, Gaia attend toujours d'un jour revoir ses parents.

    Mais un jour, elle apprendra que qu'ils ont été condamnés à mort. Elle trouve cela totalement injuste et elle se doit de l'en empêcher. 

    Grâce à son ami boulanger, elle va réussir à pénétrer dans l'Enclave. Habillée de rouge, elle tentera d'atteindre la prison pour retrouver ses parents. Malheureusement pour elle, tout ne se passera pas comme prévu.

    Avec la condamnation de ses parents, Gaia va ouvrir les yeux et prendre conscience de ce qu'est réellement l'Enclave. Que le fait de donner son enfant n'a rien de normal. 

    Elle va se retrouver dans des situations plus que délicate. Elle va vivre une aventure dans laquelle a va beaucoup y perdre mais aussi y gagner. Mais, même si elle a une grande importance pour l'enclave parce qu'elle sait, elle ne sera pas en sécurité et sera condamnée à fuir, loin de l'enclave et loin de chez elle.

    J'ai bien accrochée avec Gaia. Une jeune fille qui n'a pas été gâtée par la nature puisqu'elle porte une affreuse cicatrice sur le côté gauche de son visage. Elle a une force de caractère inouïe, elle est très déterminée. Elle est aussi très attachante.

    Léon Grey lui, au début, je ne savais trop comment le voir. Par moment je me disais qu'il tombait amoureux de Gaia et à d'autre, qu'il n'avait qu'un but, servir son père. 

    J'ai beaucoup apprécié ce livre qui nous relate une belle aventure. 

    Un texte bien écrit et facile à lire. 

    J'ai bien réussie à me plonger dans l'histoire, surtout à la fin, lorsque tout s'accélère. 

    Un très bon livre pour moi.

    Ma note:   

    Les petits plus:

    Entre dans le cadre des challenges...

    jeunesse

     

    science-fiction

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    votre commentaire
  • Auteure: Veronica Roth

    Saga: Divergent

    T1

    Editions: Nathan (Blast)

    Parution: 2011

    Nombre de pages: 440

    ISBN: 978-2-09-253230-0

    Prix: 15,90€

     

     

     

     

    Synopsis:

    "Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq factions.

    A 16 ans, elle doit choisir sa nouvelle appartenance pour le reste de sa vie.

    Cas rarissime, son test d'aptitudes n'est pas concluant.

    Elle est Divergente.

    Elle est en danger de mort."

    Mon avis:

    On se retrouve dans un futur quel que peu spécial. Où, pour éviter les guerre, le peuple a été développé en 5 factions: Audacieux, Altruiste, fraternels, Érudits et Sincères. Chaque personne est placée dans la faction dont il développe le plus l'aptitude. Ceux qui ne correspondent à aucune d'entre elles deviennent des sans-faction. 

    Béatrice fait partie des Altruistes et, ayant atteint l'âge de 16 ans, elle doit passé un test d'aptitude. Ce test l'aidera à choisir la faction à laquelle elle appartient vraiment. Soit elle reste avec sa famille, soit elle les quitte. Mais le test est non concluant car Béatrice est susceptible d'appartenir à plusieurs factions: elle est "Divergente". Un mot que personne n'ose vraiment prononcé dont l'appartenance l'a menace de mort. Chose qui n'a aucun sans pour elle car elle ne voit pas encore être "Divergent" est mal. 

    Le jour du choix est très difficile pour elle. Elle aime sa famille plus que tout mais ce ne sent pas totalement Altruiste. Elle a trop de mal à agir comme tel de manière naturelle. Elle décide donc de se tourner vers les Audacieux. Elle adore les voir rires entre eux, elle aime l'insouciance qu'ils ont lorsqu'elle les voit sauter du train en riant. 

    Malheureusement pour elle, l'initiation va être très difficile et elle devra surmonter un gros nombre d'épreuves, se surpasser pour être la meilleure, apprendre à vaincre ses pires peurs. Elle va apprendre à vivre au côtés de gens cruels. Car oui, si elle ne parvient pas à être dans les 10 premiers, elle deviendra d'office une sans-faction.

    Mais elle va aussi découvrir l'amitié et l'amour. Elle va pouvoir rire, manger un tas de nouvelles choses. Elle a aimé ça. Elle va découvrir qu'elle est beaucoup plus audacieuse que la plupart des natifs. 

    Son côté Divergent, même s'il doit resté secret pour sa propre sécurité, va l'amené à découvrir que tout n'est pas rose entre les différentes factions et qu'une guerre se prépare. Tris veut sauver sa famille...

    Un livre de science-fiction palpitant. Il se passe toujours quelques chose. A aucun moment, je ne me suis lacée un seul instant. Jamais on ne part dans des descriptions trop pompeuse. La lecture se fait simple et rapide.

    Je suis tombée sous le charme de cette sage et je regrette de ne pas avoir déjà avoir le tome 2 en ma possession. Car même si ce livre a une fin, on sait qu'il y a une suite et on veut savoir la suite. Je veux savoir ce que les différents personnages deviennent, je veux savoir ce qui son morts et ceux qui ont survécus. 

    Ma note:     

    Et vous, quel est votre avis sur ce livre?

    Les petits plus:

    Lu dans le cadre des challenges...

     

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    1 commentaire
  •  

    Auteure: Lauren Oliver

    Saga: Delirium

    T1

    Editions: Le livre de poche jeunesse

    Parution: 2013

    Nombre de pages: 452

    ISBN: 978-2-01-320101-8

    Prix: 7.90€

     

     

     

    Synopsis:

    "Lena vit dans un monde où l'amour est considéré comme la pire des maladies. 

    A dix-huit ans, tous les jeunes sont soumis au "Protocole" et subissent une opération du cerveau: aussi, aucun risque qu'ils tombent amoureux, ne le laissent guider par les sentiments.

    A quelques mois de ses dix-huit ans, Lena se sent prête. Sans imaginer qu'une rencontre va tout faire basculer."

    Mon avis: 

    Lena est une jeune fille bien comme il faut. Elle vit chez sa tante depuis le suicide de sa mère alors qu'elle n'avait que 6 ans. Un suicide qui la hante et qui revient souvent dans ses cauchemars. Sa mère était malade et ce, même après plusieurs opérations.

    Etre malade cela signifie connaitre "l'Amour". Avoir des sentiments pour quelqu'un ne nous rend plus maître de soit et nous rend malheureux, ça nous conduit à notre perte. Voilà le monde dans lequel vit Lena. Elle sait donc, et l'aspire même, qu'elle va devoir subir le "Protocole". Une opération (ou plutôt un lavage) du cerveau. 

    Tout le monde n'est pourtant pas d'accord avec ce système, ce sont les "Invalides". Pour la plupart, ils vivent dans la nature. Mais certains d'entre-eux se sont infiltrés dans le système. Et parmi eux, il y a Alex.

    Alex, un jeune homme de 19 ans qui va faire connaître à Lena "L'amour", qui va lui montrer son monde et qui va, surtout, lui montrer la "vérité".

    Après sa rencontre avec Alex, la vie de Lena va changer. Elle va commencer à prendre véritablement goût à la vie. Elle va tomber amoureuse. Elle va commencer à redouter le "Protocole". Mais, surtout, elle va découvrir toute une série de choses lui montrant que sa vie n'était, jusqu'à présent, que mensonges.

    Le début du livre est plutôt difficile. Il est long. J'ai eu l'impression de tourner en rond et j'ai failli arrêter ma lecture. 

    Il n'y a qu'au moment où Alex entre en jeu que les choses sont devenues bien mieux. Là j'ai vraiment pu rentrer dans l'histoire, j'ai pu m'attacher aux personnages qui se dévoilent alors vraiment tels qu'ils sont. 

    Mis à part la première partie qui aurait pu être bien raccourcie, résumée pour ne faire qu'un seul chapitre, j'ai trouvé que le reste de l'histoire était bien écrite. 

    J'ai bien aimé les extrait de livre de ce monde en début de chaque chapitre. L'auteure a vraiment là imaginé quelque chose de terrible. Un monde dans lequel l'amour est remplacé par la totale indifférence de gens. 

    On voit qu'Alex a eu un véritable coup de foudre pour Lena. Il aura dur au départ à faire que Lena ouvre les yeux, qu'elle accepte les sentiments qu'elle a pour lui. Et, une fois fait, leur amour deviendra plus fort que tout. 

    Une histoire d'amour digne de Romeo et Juliette auxquels le livre fait plusieurs fois référence. Avec également une fin à la fois belle mais tragique.

    Je n'ai pas encore le prochain tome et il ne sera pas dans mes priorité d'achat. J'aimerais certes connaitre la suite mais voilà, j'ai peur d'une nouvelle fois tomber sur trop de longueur. Je préfère les livres qui me captivent du début à la fin. 

    Ma note:  

    Les petits plus:

    Entre dans le cadre des challenges...

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    2 commentaires
  • Titre: Enfants de la Paranoïa

    Auteur: Trevor Shane

    Editions: Michal Lafon

    Parution: 2012

    Nombre de pages: 363 pages

     

    Synopsis:

    "Règle un : on ne tue pas les innocents
    Règle deux : on ne tue pas les ennemis de moins de 18 ans

    Depuis des siècles une guerre clandestine, ignorée du commun des mortels, oppose deux anciens clans qui se déchirent au nom du Bien et du Mal. Des deux côtés : des assassins endoctrinés et entraînés dès leur plus tendre enfance à haïr et détruire le camp adverse. Artistes de la dissimulation, ils maquillent leurs meurtres en actes de violences aléatoires : des affaires qui curieusement ne sont jamais résolues. Joseph, vingt ans, est l'un de ces tueurs d'élite. Plongé dans la brutalité depuis sa naissance, il ne connaît qu'une réalité : tuer ou être tué. Mais lors d'une réunion dans le New Jersey, il tombe dans une embuscade tendue par l'ennemi. Échappant de peu à ce piège mortel, Joseph se réfugie à Montréal où il rencontre Maria, une jeune innocente de seize ans. Pour la première fois, son esprit froid et impitoyable chancelle. S'il veut sauver la femme qu'il aime, il doit abandonner la vie qu'il a toujours connue et les gens qui ont combattu à son côté. Osera-t-il transgresser les règles et protéger une autre vie que la sienne ? Une seule vérité demeure : le premier à tuer est le dernier à survivre. Toutes les guerres ont des règles. Si vous les enfreignez, vous devenez la cible."

    Mon avis:

    Si je devais juger du livre en lui-même, je dirais que c'est un très bien écrit, bien construit. Même si je trouve que la première partie est un peu trop longue. Le titre est très bien choisi car en lisant, j'ai vraiment ressenti cette paranoïa. 

    Maintenant, peut-être cela vient-il justement de ce sentiment de paranoïa que j'ai ressenti mais je n'ai pas vraiment passé un bon moment de lecture. Le début était trop long, puis j'ai un peu plus accroché lorsque Joseph a fait la connaissance de Maria, lorsqu'ils ont commencé à fuir. Et la fin, j'ai détesté, c'est l'histoire qui veut ça, c'est bien écrit, mais j'ai pas aimé. J'ai trouvé cela beaucoup trop cruel. Et la manière dont ils ont emmené Chistopher, comme s'il ne s'agissait que d'une poupée. J'ai un enfant et ça m'a trop touchée. 

    Je n'ai pas envie de plus vous en dire sur ce livre car non, je n'ai pas passé un bon moment et là, j'ai envie de l'oublier. 

    Ma note: 6/10 parce qu'il est tout de même bien écrit.

    Les petits plus:

    Entre dans le cadre des challenges...

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique