•  

    Auteur: Kimberly McCreight

    Amelia

    Parution: 31 Aout 216

    Nombre de pages: 576

    Editions Le Livre de Poche

    ISBN: 978 2 253 09509 5

    Prix: 8,60€

     

     

      

    Synopsis:

    New York. Kate élève seule sa fi lle de 15 ans, Amelia. Malgré un rythme professionnel soutenu, elle arrive tout de même à être à l’écoute de sa fi lle, une adolescente intelligente et responsable, ouverte et bien dans sa peau. Très proches, elles n’ont pas de secret l’une pour l’autre. C’est tout du moins ce que croit Kate, jusqu’à ce matin d’octobre où elle reçoit un appel de St Grace, l’école d’Amelia. On lui demande de venir de toute urgence. Lorsqu’elle arrive, Kate se retrouve face à une cohorte d’ambulances et de voitures de police. Elle comprend vite qu’elle ne reverra plus jamais sa fi lle. Amelia a sauté du toit de l’établissement. Le désespoir laisse peu à peu place à l’incompréhension : pourquoi une adolescente en apparence si épanouie déciderait-elle de mettre fi n à ses jours ? Rongée par le chagrin et la culpabilité, Kate tente d’accepter l’inacceptable jusqu’au jour où elle reçoit un SMS anonyme qui vient tout remettre en question : « Amelia n’a pas sauté. » Obsédée par cette révélation, Kate commence alors à s’immiscer dans la vie privée de sa fi lle et réalise bientôt qu’elle ne la connaissait pas aussi bien qu’elle le croyait. À travers les SMS, les mails d’Amelia, les réseaux sociaux, Kate va tenter de reconstruire la vie de sa fi lle afi n de comprendre qui elle était vraiment et ce qui l’a poussée à monter sur le toit ce jour-là. Elle va devoir affronter une réalité beaucoup plus sombre que tout ce qu’elle a pu imaginer.

     Mon avis:

    On commence ce récit en vivant le drame absolument, le pire évènement qu'une mère puisse imaginer. La mort tragique de son enfant. Un suicide!? Ce thriller commence le jour où Kate reçoit un SMS indiquant que Amelia ne s'est pas suicidée. Mais que lui est-il arrivé? Comment a-t'elle pu en arriver à tomber du toit de son école alors même que Kate était en route pour venir la chercher? Un récit prenant, haletant. C'est au travers de deux chronologies que l'auteur va nous raconter cette histoire. Dans le présent avec Kate qui mène son enquête. Et dans le passé avec ce qu'à vraiment vécu Amelia durant les dernières semaines de sa vie.

    Un sujet sensible qui touchera profondément chaque parent qui le lie. J'ai personnellement une petite fille et ce récit à fait ressortir les pires craintes que je nourrie sur son avenir. On y voit les dangers des fraternités. Toute la méchanceté, les horreurs que certains peuvent faire vivre à celui qu'ils ont pris en grippes. Outre le mal physique et surtout psychologique, l'avenir même de la victime est menacé.

    L'homosexualité est également partie prenante au récit. Même si elle est assumée, elle n'est pas facile a vivre et dévoiler. Qu'un amour naissant reste un amour naissant, qu'il soit homosexuel ou pas, les jeunes ont dû mal dans leurs premiers pas. Autant de bonheur que de désespoir. Avec toutes les conséquences que cela entraîne.

    Des protagonistes aux personnalités difficiles. Des parents qui n'agissent qu'avec leur portefeuille et prennent part à la folie de leur enfants. Parfois pire encore que ces derniers. Ils ont mains mise sur tout et il devient presque impossible d'agir contre eux.

    Un récit qui m'a beaucoup touché. Je n'ai pu retenir mes larmes durant ma lecture des dernières pages. La plume de l'auteur est fluide, agréable. Le récit très prenant, oppressant de part le sentiment d'impuissance face à toute cette cruauté dont sont capables les jeunes entre eux.

    Je ne suis pas passée loin du coup de coeur. Je le ferais sans aucun doute lire à ma fille lorsqu'elle aura l'âge d'Amelia.

     

    Ma note:   

     

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

    Pour voter pour ma prochaine lecture

     

     


    1 commentaire
  •  

    Auteur: Florent Marotta

    Le Visage de Satan

    Parution: 7 décembre 2015

    Nombre de pages: 387

    Editions Taurnada

    ISBN: 978 2 37258 0144

    Prix: 11,99€

     

     

      

    Synopsis:

    Un hurlement. Là, quelque part, qui se répercutait sur les murs poisseux et humides de la pièce. L'endroit ressemblait davantage à une cave avec ses murs bruts et ses parois voûtées. Puis un râle d'agonie s'étouffa, comme si même la mort prenait plaisir à attendre. L'homme pendait comme une vulgaire carcasse de viande accrochée à une esse de boucher. Son visage n'était que souffrance, rictus d'agonie et d'abomination. « Faites que je meure », implora-t-il en silence.

     Mon avis:

    Un thriller teinté d’ésotérisme. Un récit addictif avec une bonne intrigue et de bons rebondissements. Un personnage principal, Gino, habité par la haine et la soif de vengeance. Une plongée dans la magie noire où des êtres puissants ont bien compris ce mal dont souffre Gino et ont décidés d'en jouer.

    Un jour, alors qu'il reprend le boulot, une femme belle et envoutante, vient le trouver pour qu'il découvre comment son mari est vraiment mort. Car elle est persuadée qu'il s'agit d'un meurtre et non d'une mort naturelle. Grâce à des contacts qu'il a encore au seing des services médicaux légaux et de la police, il va mener l'enquête. Pleine de rebondissements et très sombres, elle fera remonter les démons de Gino. Il vivra des évènements étranges, difficiles à accepter pour un être aussi cartésien que lui.

    Il sera accompagné de Morgane. Propriétaire d'une boutique d'ésotérisme, il ne voyait en elle au départ qu'une source d'informations sur un domaine dont il ne connait rien. Mais voilà qu'ils vont se rapprocher et s'est ensemble qu'ils mèneront la suite des investigations. Morgane semble être la seule capable d'apaiser ses craintes, de l'aider à passer outre ses pulsions de violence.

    J'ai adoré l'enquête dans laquelle nous plonge l'auteur. Une intrigue captivante, palpitante qui vous tient. Avec des meurtres faisant office de rituels et commis par des êtres habités par la folie du Satanisme. Des scènes dures et plutôt gores. Telles qu'on les attend dans se style de récit. Parfaites. Et l'auteur n'attend pas pour nous montrer de quoi il est capable. Dès les premières pages, le ton est donné. J'ai tout de suite su que ce récit aller me plaire!

    Aucun temps mort, il se passe toujours quelque chose. Que ce soit des moments d'horreur, des tortures satanistes, des rituels de magies noires très troublants, et puis l'investigation en elle-même qui ne laisse aucun répit à nos protagonistes.

    Une ambiance très sombre. Beaucoup de colère et d'esprit de vengeance. J'ai aimé que cela se passe au moment où les mayas avaient annoncé la fin du monde (qu'est ce que j'ai flippé ce jour là!).

    Un thriller et une plume qui m'a totalement convaincu. Des moments de pure folie à vous faire frisonner. Un récit noir, captivant. Une enquête parfaitement menée. Des protagonistes attachants et une petite dose de romance pour couronner le tout (ben oui... je reste une fille).

    J'ai adoré et je recommande aux amateurs du genre.

     

    Ma note:   

     

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

    Pour voter pour ma prochaine lecture

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Ophélia Blatner

    Bluesman Melody

    Parution: 2016

    Nombre de pages: 432

    Editions Promulgo

    ISBN: 978 2 955 6062 0 9

    Prix: 16€

     

    Un grand merci à Livraddict

    et les éditions Promulgo pour

    ce partenariat

     

      

    Synopsis:

    Jude est un jeune psychologue londonien débutant une carrière prometteuse. Cependant depuis l’adolescence, il souffre de troubles nocturnes récurrents. Un beau jour lors d’une séance, un de ses patients, un vieux bluesman afro-américain lui raconte la mort tragique de son fils à New York vingt-cinq ans auparavant. Jude reconnait dans le récit du vieil homme des événements qu’il vit chaque nuit dans ses propres cauchemars. Afin de percer le mystère du bluesman, le jeune psychologue décide de se rendre à New York avec Ewan, son fidèle ami et confident. Contre toute attente, leur quête les mènera jusqu’au bout du monde. Puis jusqu’au bout d’eux-mêmes, lorsqu’ils découvriront le lourd secret d’un amour rendu impossible par les tensions raciales ordinaires de l’Amérique des années 80.

     Mon avis:

    Lorsque j'ai vu ce livre, c'est tout de suite craqué sur sa couverture et son titre. Sans oublier son synopsis très alléchant. Et après avoir terminé cette lecture, je peux vous dire qu'en plus d'être beaux, le titre et la couverture sont parfaitement représentatifs du récit. Divinement bien choisis.

    J'ai adoré l'histoire mais j'avoue que je m'attendais à un côté thriller bien plus prononcé. L'intrigue est bien présente du début à la fin. Avec une belle enquête qui vous fait voyager et découvrir de merveilleux paysages. J'aime tellement lorsque l'intégralité d'un récit ne se passe pas au même endroit. On sent que l'auteur y a beaucoup travaillé et c'est une belle réussite.

    Un petit côté surnaturel (ce qui est loin de me déplaire ;-) avec la réincarnation. J'ai adoré les différents passages qui y font référence ou ceux qui pourraient bien en être la preuve. Des points de tensions sont amenés au fil de la lecture et la pimente. Comme je vous l'ai signalé plus haut, le côté thriller n'est pas omniprésent. J'y voit plus un roman contemporain à suspense. Je trouve d'ailleurs que la morale qui en ressort est très belle.

    Des protagonistes attachants et très agréables à suivre au quotidien. Deux amis bien différents mais très complémentaires dans leur quête. Une amitié comme on en rêve. Et puis, il y a Randal que l'on découvre à travers les pages de ses carnets. Même si le racisme n'est plus ce qu'il était, on voit qu'il est encore bien présent et que beaucoup de choses ont encore du mal à être acceptées. Un autre point qui a été parfaitement illustré par l'auteur.

    La fin est touchante et assez ouverte sur ce que la vie des différents protagonistes va devenir. C'est agréable de se laisser aller à imaginer la suite de leurs relations. Et puis, j'ai été conquise par les dernières lignes de l'épilogue. Parfaitement dans le ton.

    Un petit point négatif tout de même. J'ai le sentiment que certaines choses lancées sur le début n'ont pas trouvées leur explication, qu'elles ne sont pas abouties. C'est un peu dommage.

    Vous l'aurez compris, j'ai beaucoup aimé cette histoire et la plume de l'auteur. Des personnages touchants, entiers, qui nous emmènent pour une belle épopée. Quête de vérité qui contient une belle morale mais également entrainante tant le suspense est présent.

    J'ai adoré.

     

    Ma note:   

     

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

    Pour voter pour ma prochaine lecture

     

     


    votre commentaire
  • Auteur: Harlan Coben

    Une chance de trop

    Parution: 2005

    Nombre de pages: 471

    Editions Pocket

    ISBN: 2 266 15029 4

     

     

     

      

    Synopsis:

    La vie de Marc Seidman, chirurgien plastique dans une banlieue paisible de New York, bascule le jour où il s'écroule dans sa cuisine, touché par deux balles de revolver. Lorsqu'il se réveille douze jours plus tard à l'hôpital, il apprend que sa femme a été tuée au cours de l'agression et que Tara, sa petite fille de six mois à peine, a disparu.
    Une demande de rançon lui parvient bientôt. Malgré ses réticences, Marc prévient la police et réunit les fonds. Malheureusement, la confrontation échoue : les ravisseurs s'emparent des deux millions de dollars et disparaissent dans la nature. Désespéré, il se lance alors dans une lutte acharnée pour retrouver sa fille, aidé par Rachel Mills, son amour de jeunesse, ancien agent du FBI...

     Mon avis:

    Harlan Coben est pour moi une valeur sûre. Avec ce livre, il nous offre un thriller avec une intrigue aussi prenante que palpitante. Pas le temps de s'ennuyer. Il se passe tout le temps quelque chose, de bons rebondissements. Et, à chaque instant, on ne demande si Marc est, oui ou non, entouré des bonnes personnes pour récupérer sa fille. Tout devient suspect.

    Marc est quelqu'un d'attachant. Et, peut-être est ce le fait que je suis moi-même parent, mais je n'ai eu aucun soucis à me mettre à sa place. Le fait qu'il s'agisse d'un enfant à retrouver m'a d'autant plus touchée. Je devais absolument comprendre ce qu'il s'était passé et surtout, savoir s'il était encore en vie!

    Il y a l'intrigue principale mais également des intrigues secondaires sur les protagonistes qui accompagnent Marc. Chacune efficace et rondement bien menée. Tout est bien ficelé.

    Totalement happée pas le récit, j'ai été prise au dépourvu sur les révélations finales. Je n'avais pas du tout imaginé un tel scénario. Et ce n'est pas faute d'avoir élaborer des hypothèses. Je ne parvenais pas à assembler toutes les pièces du puzzle. Le genre de chose que j'affectionne tout particulièrement dans un thriller ou policier. C'est d'autant plus grisant pour le lecteur.

    Si je devais pointer un point négatif pour ce récit, c'est la fin que j'ai trouvé un peu trop à l'eau de rose à mon goût.

    Une nouvelle enquête qui m'a totalement captivée et que j'ai adoré.

     

    Ma note:   

     

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

    Pour voter pour ma prochaine lecture

     

     


    votre commentaire
  • Auteur: Julia M. Tean

    Résilience

    Parution: 8 octobre 2016

    Nombre de pages: 147

    Editions Rebelle

    ISBN: 978 2 36538 388 2

    Prix: 12,90€

     

     

      

    Synopsis:

    Pour ses dix-neuf ans, Vincent s’est offert un parricide. Il a tué son bourreau. Mais peut-on vraiment se libérer de l’emprise du Mal ? Peut-on se reconstruire après avoir subi le pire ? Incarcéré, Vincent doit affronter ses démons, apprendre à se connaître et s’accepter… pour atteindre la délivrance, sa résilience.

     Mon avis:

    Âmes sensibles s'abstenir. Ce livre est une pure merveille du Thriller psychologique. Pas que l'histoire soit belle. C'est bien tout le contraire. L'auteure nous pose la question de savoir si le monstre est vraiment l'assassin?!

    Un récit que l'on suit en deux temps. Sur une partie des chapitres, la vie de Vincent alors qu'il a été incarcéré suite au meurtre de son père. Sur les autres, tous les sévices qu'il a vécu depuis qu'il est tout petit.

    Je conçois toute la difficulté qu'à eu Julia a écrire cette histoire et je l'en admire d'autant plus car son récit est parfait. Conformément à ce qu'elle m'avait conseillé lors du Salon où j'ai eu le plaisir de la rencontrer, j'ai entamé cette lecture lorsque j'étais seule à la maison et sans aucune distraction.

    Dès les premières lignes, je n'ai pu été capable de me sortir de l'histoire. Pourtant, nombres de passages très cruels m'ont parfois donné envie de fermer le livre. Mais impossible, je voulais savoir comment tout cela allait se conclure. Une histoire dure et poignante.

    Vincent n'est pas un Saint, loin de là même. On pourrait aussi le comparer à un monstre tant les actes qu'il a lui même commis étaient de la pire atrocité. Pourtant, lorsqu'on connait les sources de son mal être, on comprend qu'il n'est pas lui-même lorsqu'il devient bourreau et qu'il se déteste pour cela.

    Ce livre nous dépeint tant la maltraitance physique que psychologique. On y fait référence au parricide, à l'infanticide. De quoi détruire une personne, effacer qui il est vraiment pour laisser la place à un être pareil à celui qu'il abjecte le plus au monde. Un être devenu incapable de ressentir des sentiments mais surtout, de les accepter.

    Mais Vincent n'est, heureusement pas tout à fait seul. Il a d'abord Pedro dans le passé et puis, Yassir et Mélissa dans le présent. Ils croient en lui et veulent l'aider à s'en sortir. Pedro en lui offrant une porte de sortie, les deux autres en l'aidant à exulter ce qu'il a vécu pour enfin accepter qui il est vraiment.

    Vincent m'a profondément touché. J'ai eu beaucoup de peine pour ce garçon qui, depuis sa naissance, a toujours vécu le pire. J'ai également ressenti beaucoup d'affection pour les 3 seuls êtres à avoir voulu l'aider.

    Ce récit m'a atteint au plus profond de moi-même. J'en ai pleurer à chaudes larmes sur la fin. Un récit qui m'a marqué tant les faits semblent réels. Parce que je sais que, malheureusement, beaucoup d'enfants vivent ce type de traumatismes et d'horreurs.

    Je tire mon chapeau à l'auteure pour ce récit fort, profond, touchant, d'une grande humanité malgré toute l'horreur qu'il relate.

    Un énorme coup de coeur.

     

    Ma note:   

     

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

    Pour voter pour ma prochaine lecture

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique