•  

    Auteur: Eddard Mingwe

    Demain, quand j'étais mort!

    Parution: 27 septembre 2017

    Nombre de pages: 213

    Auto-édition

    ISBN: 979 10 262 0847 1

    Prix: 12,90€

     

    Un grand merci à l'auteur pour sa confiance

    Synopsis:

    Connecticut-Sur-Maine. Pandémick Rivers. Notre époque.
    Alors que la tant attendue saison de la chasse aux touristes est enfin ouverte et que la traditionnelle fête de la tartine humaine bat son plein, une météorite s’écrase près d’un insolite village peuplé de fermiers consanguins et anthropophages, libérant de mystérieuses spores visqueuses et particulièrement voraces.
    Après la contamination de la plus grosse unité locale de production et d’exportation de cuisses de grenouilles surgelées, d’étranges cas de mutation vont être simultanément répertoriés à différents endroits du globe.
    Le chaos s’installe, la menace se répand.
    Bientôt des événements aussi cocasses qu’atroces vont s’enchaîner et nous mener droit à l’apocalypse la plus horrible et stupide jamais imaginée...

    Au menu de cette zombédie tragique : une pandémie, des morts-vivants, des retraités fous furieux, quelques politiciens véreux, des recettes culinaires cannibales de fin du monde, et bien entendu, un soupçon de romantisme et de magnifiques histoires d'amour...

     Mon avis:

    Un concours de circonstances qui va faire voler le monde que nous connaissons en éclats. Un personnage principal qui nous raconte son histoire, lui qui est né où tout a commencé, lui qui est l'un des premiers. Mais également d'autres extraits qui nous relatent d'autres transformations. Un récit horrifique totalement gore et déroutant quant aux réactions des humains. Eux qui auraient pu éradiquer ce fléau, vont, de part leur vanité et leur stupidité, l'encourager et aider les zombies à prendre le pas sur l'homme. L'auteur nous démontre la parfaite connerie du genre humain dans toute sa splendeur.

    Une plume peu banale où durant la lecture, on a l'impression, de part les commentaires du narrateur, que ce dernier est devant nous à nous relater l'histoire. J'ai souvent été répugné par les scénarios à vous retourner l'estomac. Une plume également pleine d'humour noir et d'absurde qui m'aura donné le sourire et fait rire. Et ce, même dans les pires instants.

    J'ai aimé les liens que l'auteur fait avec des personnalités connues. Ce qui donne à son texte un côté très actuel.

    Des zombies bien différents de ceux que l'on croisse d'ordinaire. Grâce à un cerveau encore en parfait état de fonctionnement, certains vont devenir des meneurs. Ils vont évoluer et parvenir, de manière intelligente, à prendre le contrôle du monde. J'ai adoré voir comment l'auteur retranscrit les principes humains à la sauce zombies.

    Un récit étonnant, détonnant et peu commun. J'ai beaucoup aimé.

     

    Ma note:   

     

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Kerri Maniscalco

    Autopsie

    T1 - Whitechapel

    Parution: 18 janvier 2017

    Nombre de pages: 347

    Editions Milan

    ISBN: 978 2 7459 7900 1

    Prix: 15,90€

     

    Synopsis:

    1888, quartier Est de Londres. Depuis quelque temps, des meurtres sanglants et horribles touchent les femmes de petite vertu de Whitechapel. Une jeune femme, de bonne famille, en avance sur son temps, enquête au côté de son oncle, médecin légiste.

     Mon avis:

    L'auteur nous plonge ici dans un univers très noir. Le Londres de la fin du 19e où les femmes ne sont pas censées trop penser, où la technologie n'est pas celle qu'on connait et où la médecine est loin d'être aussi avancée qu'aujourd'hui.

    Je suis totalement tombée sous le charme de Audrey-Rose, une jeune femme pleine de caractère qui n'entre pas dans le moule de l'époque. Aussi tête pensante que tête de mûle, elle est moderne et à convaincu son oncle de la former en médecine légale. Très curieuse de nature, elle apprend vite et égale les hommes dans ce domaine.

    C'est en découvrant le lien que les victimes ont avec sa famille qu'Audrey-Rose va pleinement se plonger dans l'enquête. Des investigations qui vont la mener dans les bas fonds de Londres, des endroits où les jeunes filles de bonne famille n'ont rien à faire et où le danger rode. Fort heureusement, Thomas sera là pour l'appuyer et l'épauler.

    Les moments d'autopsie et les descriptions des scènes de crimes sont très bien écrits, bien détaillés et assez gores. Audrey-Rose aura parfois bien du mal à ne pas flancher devant l'horreur. Car ils n'ont pas affaire à un tueur comme les autres. Il prend de plus en plus d'assurance et semble utiliser le corps de ses victimes pour de sombres expériences.

    Dans toute cette noirceur, on a aussi droit à une part de romance avec Thomas. Ce dernier l'accepte telle qu'elle ait, il a vu de quoi elle est capable et l'encourage. J'ai adoré comment, dans les pires moments, il s'amuse à la courtiser. Une touche d'humour qui m'a beaucoup plu.

    Entre horreur et thriller, l'intégralité de se récit m'a conquise. Même si j'avais très vite découvert qui était dernière tous ces meurtres, j'ai adoré la manière dont les évènements s'enchainent et la manière dont est amenée et surtout vécue la grande révélation. Je me doutais de qui mais pas du sombre dessein qu'il avait. Je n'aurais jamais pu imaginer toute la folie qui animé ce personnage.

    Une très belle réécriture de la sombre histoire de Jack l'éventreur.

    Un coup de coeur pour ce premier tome. J'ai hâte de découvrir d'autres enquêtes de Andrey Rose.

    Ma note:   

     

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

    Pour voter pour ma prochaine lecture

     

     


    1 commentaire
  •  

    Auteur: Davy Artero

    4 saisons

    Parution: 20 janvier 2017

    Nombre de pages: 234

    Editions Rebelle

    ISBN: 978 2 36538 4841

    Prix: 16,50€

     

    Un grand merci aux éditions

    Rebelle pour ce partenariat.

    Synopsis:

    Lorsque l’épouvantable se mêle au quotidien, lorsque les évènements les plus monstrueux surgissent sans crier gare, au fil du temps qui passe, et des changements climatiques.
    Automne : Louis mène une vie simple et agréable, mais c’est sans compter ces hallucinations horrifiques qui arrivent sans prévenir. Serait-ce le début d’un long cauchemar qui risquerait d’anéantir toute sa vie ?
    Hiver : David n’aurait jamais dû se lever ce matin-là. Mais pourquoi a-t-il accepté l’aide de ce forestier lorsqu’il s’est retrouvé accidenté ?
    Printemps : Chacun de nous s’est dit au moins une fois dans sa vie qu’il aurait dû prendre son destin en main et faire vraiment ce qui le passionne. Le problème est que ce n’est pas si facile et, parfois, le destin fait tout son possible pour contrer nos envies.
    Été : Henry est allongé, yeux et bouche fermés. Impossible de bouger. Où est-il ? Il ne se souvient de rien.
    Des récits qui conduiront le lecteur dans une sombre et terrifiante machination…

     Mon avis:

    Un récit qui se divise en 4 parties, 4 saisons, 4 histoires qui se retrouvent liées par un sombre dessein, une horrible machination. Dès les premières lignes, on plonge dans l'angoisse, une suite d'évènements surnaturels qui seront vous donner des frissons. Après, on part vers des récits où l'homme devient bourreau. 4 histoires différentes qui vont finalement se retrouver liées et pas forcément comme on pouvait s'y attendre en commençant le livre.

    Alors que le côté surnaturel de l'automne m'a donné des angoisses, les scènes bien gores des autres parties m'ont retournées l'estomac. A ne surtout pas lire lorsque le repas est proche, au risque de ne pas bien manger ou digérer. Des scènes dignes de grands films d'horreurs. Parfois même difficiles à lire. Et oui... je suis une petite âme sensible.

    J'ai beaucoup aimé la manière dont le récit est relaté. Une chronologie qui n'est pas celle à laquelle on s'attend. Même dans les moments softs, la tension reste présente et d'autant plus insoutenable lorsqu'on connait le danger. La crainte de voir la situation basculer et surtout de voir la manière dont cela va se passer. Je me suis plusieurs fois surprise à parler tout haut aux personnages pour qu'ils ne fassent pas ou fassent certaines choses.

    La plume de l'auteur est agréable, sans fausse note, les pages défilent. On est aspiré par le récit et toute l'horreur qui le compose. Il faut arriver à son terme pour bien comprendre de quoi il en retourne et se rendre compte à quel point l'intrigue est bien ficelée.

    Un ouvrage à ne pas mettre entre toutes les mains. Il vaut mieux que le lecteur soit bien conscient qu'il s'agit d'un livre "Horreur" et pas un simple thriller.

    Des passages qui viendront tourmenter votre sommeil, vous donner des angoisses, des sueurs froides, de l'épouvante et de l’écœurement. J'ai adoré!

    Ma note:   

     

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

    Pour voter pour ma prochaine lecture

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Michael Rowe

    Wild Fell

    Parution: 14 septembre 2016

    Nombre de pages: 288

    Editions Bragelonne

    ISBN: 979 10 281 0096 4

    Prix: 20€

     

    Synopsis:

    Elle attend dans l’obscurité depuis plus d’un siècle. Dressée sur les rives désolées de Blackmore Island, Wild Fell tombe en ruine. La vieille demeure résiste pourtant aux assauts des saisons depuis des décennies. Bâtie pour sa famille par un homme de pouvoir du xixe siècle, la maison a gardé ses terribles secrets. Depuis cent ans, les habitants de la région prient pour que les ombres piégées à l’intérieur de Wild Fell y restent, loin, très loin de la lumière. À présent, il est venu à elle. Jameson Browning, qui connaît bien la souffrance, a acheté Wild Fell avec l’intention d’y commencer une nouvelle vie. De laisser entrer la lumière. Mais ce qui rôde dans la maison est fidèle aux ténèbres qui y règnent, et la garde jalousement. Elle a attendu Jameson toute sa vie… ou même plus longtemps. Et maintenant, enfin… elle l’a trouvé.

     Mon avis:

    Si vous aimez l'horreur, les fantômes, les esprits qui viennent hanter votre quotidien et vous donner des frissons, ce livre est fait pour vous.

    Au départ, on va voir comment naissent les légendes à travers une démonstration du pouvoir des esprits de Blackmore Island. Dès le départ, le ton est donné. Et cette question toute simple... croyez-vous aux fantômes? Si vous dites non, votre certitude risque de s'étioler au fil de cette lecture.

    On va suivre Jameson de son enfance à nos jours. Tout petit, il aura une amie bien particulière qui habite son miroir. Amanda. Au départ anodine, elle va vite devenir inquiétante. Des évènements étranges auront lieux et Jameson prend conscience qu'elle en est l'auteur. Sa peur croitra de jour en jour et il finira par briser le miroir. Mais Amanda n'a pas dit son dernier mot. Elle est déterminée à le faire venir à elle!

    J'ai aimé la manière dont l'intrigue est construite mais la première partie est trop longue à mon goût. Nécessaire oui mais les évènements sont trop longuement relatés. J'aurais préféré que l'auteur se cantonne à l'essentiel sans trop épiloguer autour. Par contre, la seconde partie, lorsque Jameson arrive enfin à Blackmore Island, devient véritablement captivante. On bascule dans l'horreur avec des scènes à vous donner des frissons. Pourtant, je regrette le côté un peu trop irréel de la seconde partie qui aurait nécessité plus d'explications. Notamment sur l'impact du temps qui reste assez flou. Cela ne m'a empêché de bien flipper.

    Oserez-vous encore avoir un miroir près de vous après cette lecture!? Et ces petits papillons de nuit, je suis certaine que vous ne les regarderez plus du même œil après avoir fait la connaissance d'Amanda!

    Ma note:   

     

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

    Pour voter pour ma prochaine lecture

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Welzard

    Re/member

    Parution: 19 septembre 2016

    Nombre de pages: 531

    Editions Lumen

    ISBN: 978 2 37102 076 4

    Prix: 15€

     

    Synopsis:

    Au lycée d'Ôma, une terrible légende circule parmi les élèves : la Rouge-Sang, une fillette de onze ans couverte du sang de ses victimes, hanterait les couloirs après la fin des cours. Celui qui aurait le malheur de croiser la revenante devrait, pour lui échapper, quitter l'établissement sans se retourner...

    Lorsqu'une lycéenne demande à Asuka de retrouver son corps, la jeune fille pense d'abord à une plaisanterie. Jusqu'à ce que minuit sonne et qu'elle se retrouve transportée, en compagnie de cinq de ses camarades, dans les corridors déserts de l'école. Pourchassés par la créature, les six amis se font littéralement massacrer... avant de se réveiller le matin suivant comme si rien ne s'était produit ! Prisonniers d'une boucle temporelle cauchemardesque, Asuka et ses compagnons comprennent vite que pour briser la malédiction, ils vont devoir retrouver les morceaux du cadavre d'une victime de la Rouge-Sang, cachés dans tout le lycée...

    Une chasse au trésor macabre est lancée : bienvenue dans le cauchemar sans fin de la Rouge-Sang... Faites-vous peur avec le nouveau thriller phénomène venu du Japon !

     Mon avis:

    Lorsque j'étais ados, j'adorais me faire peur avec mes amis en regardant les films d'horreur. Et même si cela n'est plus dutout mon trip (je les évitent ardemment), j'ai adoré me plonger dans cette lecture qui m'a fait retrouver les sensations de l'époque. Une horreur pure, jeunesse je vous l'accorde, mais suffisamment intense pour me donner des frissons et l'envie de changer de lecture avant le dodo.

    Une lecture que j'ai choisie au moment d'Halloween et qui s'est révélée parfaite pour cette période. Des lycéens lambdas qui vont se retrouver confronté à une légende urbaine. Une boucle temporelle de laquelle il leur sera impossible de sortir tant qu'ils n'ont pas accompli l'entièreté de la tâche qui leur a été confiée. A savoir, retrouver les 8 morceaux du corps de leur amie démembrée par la "Rouge-Sang". Une petite fille qui m'a fait froid dans le dos avec une chanson entêtante et dérangeante. Si ce livre est un jour adapté au cinéma, je serais totalement incapable de regarder certaines scènes d'horreur. Du gore à souhait. J'ai bien frissonné. Mais bon, lorsqu'on lit un livre, on ne peut malheureusement pas cacher sa tête dans un cousin lors des moments les plus dures.

    J'ai adoré le côté légende urbaine et la manière dont l'auteur l'a exploité. Avec des protagonistes auxquels on s'attache. Des éléments imprévus qui apportent encore plus de difficultés et de piquants à l'intrigue. Car, même s'ils sont condamnés à revivre sans cesse la même journée, les choses changent quelque peu au fur et à mesure que les morceaux du corps sont découverts. Les nuits de quêtes ne sont également pas pareilles. Des révélations, des difficultés supplémentaires et les possibilités de cachettes qui s'amenuisent font que l'angoisse et la tension montent de plus en plus. Vont-ils y arriver? Est-il seulement possible d'y arriver?

    Nos jeunes ne se cantonnent pas à retrouver le corps, ils mènent également l'enquête sur le pourquoi de cette légende? Qui et pourquoi on a tuer cet enfant? Comment une petite fille qui a été assassinée peut-elle être amenée à commettre de telles atrocités? Un jeu pour la divertir! Et puis, très vite, la question de savoir si elle est vraiment seule à tirer les reines de cet enfer!?

    Ils seront aidés par un professeur. Un homme étrange qui a lui-même vécu cette horreur et qui pourrait bien connaitre la clef de l'énigme. Mais voilà.. à chaque nouvelle journée qui commence, ce professeur a lui oublié l'existence de nos acolytes! Je me suis parfois énervée à me demander pourquoi ils ne posaient pas telle ou telle question que je trouvais bien plus pertinente.

    Et puis, comme il s'agit d'un livre jeunesse, on aura aussi droit à une petite romance tout à fait charmante et touchante.

    J'ai adoré l'évolution totalement captivante et entrainante du récit. La fin m'a beaucoup plu et m'a mise la larme à l'oeil. J'ai néanmoins eu quelques difficultés à la comprendre. Je la conçois ouverte sur deux dénouements selon l'appréciation du lecteur.

    D'un bout à l'autre, ce livre n'est qu'horreur. Juste les journées qui apportent à nos amis quelques instants de repos.

    Un livre qui pourrait bien vous faire faire des cauchemars.

     

    Ma note:   

     

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

    Pour voter pour ma prochaine lecture

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique