•  

    Auteur: Céline Fuentès

    Titre: Un si petit voyage

    Auto édition

    Parution: 8 juin 2017

    Nombre de pages: 177

    ISBN: 978 1 521 44891 5

     

     

    Un grand merci à l'auteur

    pour sa confiance

    Synopsis:

     Elisa va bientôt toucher du doigt le bonheur. C'est sûr, Pierre va la demander en mariage et son avenir sera fait de mariage et de cotillons. Tout est prêt, dans les moindres détails. Pourtant, une proposition de job loufoque va tout venir bouleverser : modèle photo amateur trois semaines en Nouvelle Calédonie. Elisa osera-t-elle accepter une telle offre? Trouvera-t-elle enfin le bonheur? Surmontera-t-elle ses peurs? Un roman feel-good qui nous amène à la découverte d'un pays et d'une jeune femme aux multiples facettes.

     Mon avis:

    Bien plus qu'un simple roman, ce livre est synonyme d'évasion, de voyage. A travers les mots de l'auteur, nous allons découvrir la Nouvelle-Calédonie. Pas juste en tant que touriste, mais comme ses habitants. On va vivre leurs coutumes, leur manière de vivre dans des décors fabuleux. Une vie qui n'a pas tout le confort citadin mais qui est synonyme de bonheur.

    Elisa est une pure citadine qui se plait dans sa petite vie toute simple. Une jeune femme très belle qui attend avec impatience la demande en mariage de son conjoint. On la découvre d'abord dans son quotidien et j'avoue m'être très vite demandé comment elle pouvait autant s'y plaire. Son conjoint, Pierre, m'a immédiatement déplu. Un homme qui ne sait pas la chance qu'il a d'avoir une telle femme et qui ne la comble pas comme il le devrait. J'ai trouvé triste que Elisa s'en accommode si facilement.

    C'est grâce à sa meilleure amie Lucie qu'elle va vivre cette aventure hors norme. Un dépaysement total où, même si tout s'est fait contre son gré, elle va en ressortir plus forte. Cela ne se fera pas simplement car elle vivra des moments de doute et aura peur d'agir. J'avoue parfois avoir eu envie de secouer Elisa, de lui dire d'arrêter de se prendre la tête. Se laisser vivre pleinement l'instant n'est pas chose aisée.

    Lucie, celle qui est pourtant une véritable voyageuse, ne vivra pas ce voyage de la même manière. Un peu comme si elles inversaient leur rôle, leur manière de voir les choses, leur capacité d'évasion et de trouver le bonheur dans des choses simples. Mais toujours, elles seront là l'une pour l'autre. Jusqu'au bout elles seront le pilier de leur accomplissement.

    Elles vivront une aventure merveilleuse où elles rencontreront des personnes toutes aussi formidables. Ces dernières sont natives de l'île ou ont un jour fait le choix de cette vie plus simple et ne le regrette pas. Des personnages très attachants que l'on prend plaisir à découvrir.

    Une lecture qui m'a donné des envies de voyages, d'aventures tout en nous livrant une très belle histoire.

    Ma note:  

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Damien Khérès

    Titre: Au-delà des lettres

    Editions BOD France / Auto édition

    Parution: 27 septembre 2010

    Nombre de pages: 78

    ISBN: 978 2 81062 058 6

    Prix: 7€

     

     

    Un grand merci à l'auteur

    pour sa confiance

    Synopsis:

     "Alors qu’il était pris dans ses réflexions stériles, des pas se firent entendre sur son palier jusque devant sa porte d’entrée et bien qu’il n’y prêta pas vraiment attention, il vit qu’on glissa quelque chose sous sa porte.
    Saleté de publicitaires. Ils allaient jusqu’à violer votre intimité en faisant pénétrer dans votre intérieur leurs vulgaires prospectus qui vantaient les mérites d’une énième pizzeria sordide, photos écœurantes à l’appui.

    Mais à y regarder de plus près, cela n’avait rien d’un prospectus. Non, cela ressemblait plutôt à une lettre. Une lettre ? Qui pouvait encore ignorer l’usage et la fabuleuse fonction des boîtes aux lettres ? Le facteur se sentait-il d’humeur sportive pour oser gravir tous les étages et laisser sous les portes les missives tel un colporteur anonyme et généreux ?"

     Mon avis:

    Un homme, Paulin, qui grâce à des lettres anonymes, va retrouver le goût à la vie, le goût de plaire à nouveau. Il a vécu un drame qui a fait de lui un ermite et on va voir comment, grâce à de simples mots, il va sortir de son enfermement. Un récit court, bien écrit et dont la forme rend la lecture fluide et agréable.

    Une sorte de jeu de piste qui va le pousser à aller vers les femmes pour retrouver son admiratrice secrète. C'est d'ailleurs assez drôle (peut-être parce que je suis une femme) de le voir agir de manière assez maladroite. Pas que l'on ait envie de se moquer de son embarra mais c'est bien aussi, pour une fois, de voir un homme qui perd un peu ses moyens devant une femme. Qui ne trouve pas les mots qu'il faut et s'empêtre plus qu'il ne s'aide. Et puis, on reconnait bien l'homme dans sa façon de très vite extrapoler les situations à un niveau sexuel. Un homme avec des faiblesses qui nous le rendent touchant. On a hâte de voir la prochaine lettre arrivé pour qu'il en apprenne un peu plus et trouve enfin "la" femme.

    Très rapidement, j'ai été certaine d'avoir élucidé le mystère. Et bien pas du tout, l'auteur ma totalement et agréablement surprise. Une fin qui m'a émue et conquise.

    Un récit court et agréable qui apporte une petite touche de bonheur dans le quotidien de son lecteur.

     

    Ma note:  

     

     

     


    votre commentaire
  • Auteur: Toni Morrison

    Titre: Délivrances

    Editions: Bourgois

    Parution: 20/08/2015

    Nombre de pages: 200

    ISBN: 9782267028782

    Prix: 18€

    Synopsis:

    L'histoire de Lula Ann Bridewell, enfant maltraitée, qui a fait un faux témoignage pour plaire à sa mère et passe sa vie à essayer de se racheter en combattant le racisme. 

    Mon avis:

    Ce livre m'a vraiment beaucoup plus. Et ce, alors même que j'ai été horrifiée par certains passages. L'abus sexuel, les pervers, c'est un sujet très sensible et j'ai trouvé qu'il était très bien traité dans ce livre. Encore plus qu'avant, depuis que je suis maman, ce genre de scènes me terrifient.

    Aussi, on y parle de racisme avec notre protagoniste principale, Bride, dont la peau est noire bleutée. Et, alors qu'elle en a énormément souffert lorsqu'elle était enfant, elle a appris à en jouer pour devenir divine et obtenir la vie dont elle rêvait.

    Et pour rafraîchir un peu l'ensemble, il y a aussi une histoire d'amour. Quelque peu compliquée tout de même car on ne sait jamais vraiment comme les choses vont tournées. S'il y a encore une évolution possible ou si on ne fait que relater le passé.

    Bride n'est pas l'unique protagoniste de ce récit. J'ai beaucoup aimé le fait de passer d'un personnage à l'autre au niveau de la narration. Cela permet de bien connaître et comprendre chacun. De connaître leurs sentiments et leurs véritables intentions. On découvre les blessures de chacun. Ces dernières allant toujours dans la même direction alors même que les histoires sont bien différentes.

    J'ai beaucoup aimé le petit côté fantastique du récit mais là-dessus, je ne vous en dirais pas plus pour ne rien gâcher.

    J'ai adoré ce livre même si le sujet à parfois rendu par lecture difficile à encaisser.

    Ma note:    

     

     Pour participer au choix de ma prochaine lecture ....

     

    Me suivre....

     

     


    2 commentaires
  • Auteur: Gérard Lefort

    Titre: Les amygdales

    Editions de l'olivier

    Parution: 20 aout 2015

    Nombre de pages: 288

    ISBN: 978 2 8236 0891 5

    Prix:18,50€

    Synopsis:

    "Dans l’immense demeure pleine d’enfants et de domestiques, la mère jette l’argent par les fenêtres et le père ferme les yeux. Elle est fantasque, il est insomniaque. Rien n’échappe au narrateur, le benjamin de leurs fils, qui allie des capacités d’observation exceptionnelles à une imagination puissante.Armé de ces talents, il passe tout au crible de ses visions : scènes de la vie familiale, moments d’amitié, admirations cinématographiques, souvenirs d’une scolarité houleuse, rêves d’aventure et tendances anarchistes. Les tableaux vivants qui en résultent nous plongent tour à tour dans l’intime et le sauvage, dans l’histoire et les désordres de l’humanité, et contribuent à construire un roman d’apprentissage foisonnant."

    Mon avis:

    C'est très rare pour moi, mais je n'ai pas du tout accroché avec ce livre. Je n'ai pas pu rentrer dans l'histoire. Enfin... pas vraiment une histoire. Plutôt une foules d'anecdotes.

    J'ai trouvé ce livre sans grand intérêt.

    L'auteur a pourtant un style d'écriture original. Je dirais une manière un peu snobe de parler. Ce qui est bien trouvé vu le monde dans lequel évolue l'enfant, le narrateur.

    Je n'ai pas du tout apprécié ce dernier. Il ne supporte pas qu'on le critique et à parfois de drôles de réactions. D'une grande cruauté comme de vouloir tuer sa propre soeur qu'il déteste. Et lorsqu'il veut paraître bien, je l'ai trouvé extrêmement faux.

    Alors oui notre narrateur est un grand observateur, mais par moment, c'était beaucoup trop. A s'y perdre.

    Une lecture très décevante pour moi qui ne me donne pas envie de lire autre chose de cet auteur. Je le regrette!

    Ma note:

    Lecture dans le cadre du comité de lecture Cultura de la rentrée littéraire 2015.

     

     Pour participer au choix de ma prochaine lecture ....

     

    Me suivre....

     

     


    votre commentaire
  • Hello vous tous,

    Aujourd'hui, je vais vous parler d'un Roman qui a été une très belle découverte, un coup de coeur.

    Titre: 100 pages blanches

    Auteur: Cyril Massarotto

    Nombre de pages: 288 pages

    Etidions: Pocket

    Parution: mars 2011

    ISBN: 978-2-266-20424-8

    4e de couverture:

    "Ce carnet, c'est ton héritage. Tes soeurs auront le reste, mais crois-moi, je te lègue le plus précieux de mes biens, et tout l'argent du monde ne le remplacerait pas."

    "Quel choc pour ce jeune homme lors de l'ouverture du testament de son grand-père: il ne lui a rien laissé! Rien à part un vieux carnet vierge au cuir râpé. Pour tout héritage, cent pages blanches qui vont rapidement dévoiler leur secret..."

    Mon avis:


    En voilà une 4e de couverture qui intrigue. Et la couverture l'est tout autant, des nuages, une main, un livre ouvert et une femme en plein milieu.

    Je ne vous dirais pas plus sur l'histoire que ce qu'en dit déjà le résumé car je pense que ça pourrait totalement gâcher votre découverte. L'histoire est très bien, bien écrite, fluide, je l'ai lu en un après-midi. Je m'y suis plongée, je voulais absolument savoir ce que ces 100 pages blanches pouvaient faire. Quelle était leur magie! 

    Un livre qui m'a fait passé par toute une série d'émotions, il m'a fait pleuré sans être un drame. Il m'a souvent fait sourire. 

    Ce roman est un peu une leçon de vie qui nous dit "que pour avancer il ne faut pas regarder en arrière". Une chose tellement vrai mais pas franchement évidente. Comme on dit "avec des "si" on referait le monde".

    J'ai vraiment passé un très bon moment à lire ce livre. Une histoire simple et pourtant intrigante avec des personnages qu'on aime et qu'on déteste. 

    Note: 9/10

    Le petit plus



    J'ai lu ce livre dans le cadre du Challenge "Un mot, des titres,..." 

    Je ne regrette pas du tout de m'y être inscrite vu la belle découverte que j'ai faite. Un livre que j'ai pourtant eu beaucoup de mal à trouver. La session 12 demandait un livre avec le mot "Blanc". Le genre de livre pas évident à trouver.

     J'ai hâte de voir ce que les autres participants auront lus!

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique