•  

    Auteure: Christelle Dabos

    La Passe-Miroir - T1

    Les Fiancés de l'Hiver

    Editions Gallimard Jeunesse

    Parution: 6 juin 2013

    Nombre de pages: 519

    ISBN: 978 2070 6537 68

    Synopsis:

    Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'Arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel.

     Mon avis:

    Le monde n'est plus ce qu'il était, il n'est plus rond. Des astéroïdes plus ou moins gros gravitent autour du noyau central. Les plus proéminents faisant office de citées. Chacune ayant sa propre manière de vivre et voir les choses.  Ophélie a grandit sur l'Arche d'Anima, où elle tient un musée. Grâce à son don, elle parvient à retracer le passé des objets mais surtout de leurs divers propriétaires. Chacun a sa place, chacun se connaît. Ils forment une sorte de grande famille.

    La vie d'Ophélie va changer lorsqu'elle se retrouve fiancée à un homme venant du Pôle. C'est en compagnie de sa marraine et de ce fameux fiancé, Thorn, qu'elle va partir vers son nouveau foyer, la Citacielle. Un endroit où tout n'est qu'apparences et ou les manigances règnent. Ici, elle ne pourra plus faire confiance à personne. Le danger étant tel qu'elle est contrainte de se faire passer pour une autre. Personne ne doit savoir qu'elle est là, sous peine de voir sa vie en grand danger.

    Pourtant, l'auteure est très loin de l'épargner. Alors qu'elle semble vouée à devenir la femme d'un personnage dès plus important, elle se retrouve au plus bas de l'échelle. Traitée comme une moins que rien et maltraitée.  On voit Ophélie évoluer au fil des pages. Elle prend de l'assurance de par les évènements qu'elle doit affronter. Mis à part sa marraine, elle ne peut se fier à personne. Ce qui est encore plus dure lorsque cela marque le début d'une nouvelle vie à laquelle elle ne sera pas en mesure d'échapper. Thorn est également quelqu'un de très spécial et de très difficile à cerner. Il semble pourtant qu'il s'attache à Ophélie. Un nouveau monde peuplait de personnages hauts en couleurs. Rien ni personne n'est simple, tout est dans l'opulence, dans l'excès, dans le luxe. Du moins en apparence....

    Je me suis totalement laissée emporter par l'histoire. L'auteure a parfaitement maitrisé et exploité les différents aspects du récit et à fait preuve d'une imagination débordante pour nous offrir un tel décors. Un univers de Fantasy comme je les aime tant. A chaque page, on se demande quelle surprise elle nous réserve. Ophélie n'a pas été choisie par hasard pour être la fiancée de Thorn!

    Une réelle aventure pour notre héroïne. Il y a de jolis bouleversements et de bonnes intrigues. Pas toujours pour savoir qui est le coupable, mais aussi pour savoir comment faire pour le démasquer. L'auteure ne nous laisse pas le temps de réfléchir, les choses s'enchainent à merveille. Elle n'hésite jamais à en faire baver à Ophélie ce qui la rend plus forte et plus attachante.

    J'ai vraiment hâte de voir  ce que le T2 nous réserve, surtout que Ophélie sait désormais ce qu'elle veut.

    Ma note:   

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

    Pour voter pour ma prochaine lecture

     

     


    1 commentaire
  •  

    Auteure: S.N. Lemoing

    Powerful

    T1 - Le Royaume d'Harcilor

    Auto édition

    Parution: 3 juin 2015

    Nombre de pages: 386

     

     

    Un grand merci à S.N. Lemoing

    pour ce partenariat.

    Synopsis:

    Depuis douze ans, le pouvoir a été usurpé au royaume d'Harcilor.
    Cyr, un homme de savoir, et son fils adoptif, Kaaz, ont constitué une école secrète.

    En effet, dans ce monde certaines personnes naissent dotées de pouvoirs magiques : les Silarens.
    Seulement, il n'est pas toujours aisé de déceler ses pouvoirs.
    Ils seront bientôt rejoints par une jeune femme bien mystérieuse qui a beaucoup à leur apprendre.

    Alors que Litar, reconnu comme l'être le plus puissant du royaume s'absente durant quelques temps, ils entrevoient pour la première fois la possibilité d'agir.
    Parviendront-ils à retrouver leur liberté ? Feront-ils les bons choix ?

     Mon avis:

    Je commencerais par un petit mot pour la couverture de l'ouvrage que je trouve très belle et en parfaite harmonie avec le contenu du récit. On a l'impression d'y voir la forêt d'Harcilor. Ce royaume, j'ai le sentiment de l'avoir vu en vrai tant les descriptions de l'auteure sont précises. J'ai adoré me plonger dans ce monde. Certaines personnes y ont de fabuleux pouvoirs tendit que les autres sont comme vous et moi.

    Le Roi voudrait que tous soit incultes et totalement dépendants de lui. Tout est restreint. On ne leur laisse que le minimum pour survivre. Mais le peuple n'en peut plus. Et c'est avec le retour de Selna que le soulèvement va vraiment prendre vie. Cette dernière a dû s'enfuir avec son père au moment de la prise de pouvoir et depuis, elle n'a eu de cesse de développer ses capacités pour les mener à leur apogée. Elle est l'une des Silarens les plus puissante. Avec l'aide de Cyr et Kaaz, ils vont réunir le peuple et, tous ensemble, tenter de retrouver leur liberté. Ce récit se compose de plusieurs parties. La préparation, la bataille et enfin, la défense pour garder cette liberté retrouvée.

    Nous ne vivons pas toujours cette histoire au présent. De nombreux retours en arrière viennent nous compter les évènements du passé. Ils nous apprennent par quoi sont passé les différents protagonistes, les peines qui ont fait d'eux ce qu'ils sont aujourd'hui. Avec toujours cette foule de détails pour nous aider à bien appréhender l'ensemble.

    J'ai aimé la manière dont l'auteure relate son histoire et l'enchainement des évènements. Beaucoup de sentiments aussi entre les différents protagonistes. Chacun ayant perdu un être cher et ayant transformé cette peine en force pour récupérer leur royaume. Je les ai trouvé très vrais dans leurs réactions et sentiments. Beaucoup d'amitié, de soutient mais également un soupçon d'amour.

    On ressent tout le travail de l'auteure dans les détails fournis pour nous dépeindre au mieux l'univers dans lequel elle nous emmène, mais aussi dans cette langue qu'est le Tystena. Une langue qu'elle a elle-même inventée.

    Un point a cependant compliqué ma lecture. Il s'agit des noms donnés au personnages. Il est compliqué de distinguer le masculin du féminin et certains d'entre eux sont également forts semblables (juste une lettre qui change). Je dois dire que jusqu'au bout, j'ai eu du mal à m'y retrouver entre certains d'entre-eux.

    Je me suis facilement attachée aux protagonistes principaux et j'ai versé ma petite larme sur la fin. Une fin qui m'a fait grogner et m'a fait dire "impossible, le choses ne peuvent finir ainsi". Mais l'auteure a réussie à me surprendre et à me redonner le sourire.

    Un tome qui pourrait se suffire à lui-même mais qui me donne tout de même l'envie de connaître la suite. Surtout sur la relation entre Selna et Kaaz ;-)

    Ma note:   

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

    Pour voter pour ma prochaine lecture

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Jean-Luc Marcastel

    Tellucidar - 1

    Editions Scrineo

    Parution: 28 janvier 2016

    Nombre de pages: 380

    ISBN: 978 2 3674 03717

     

    Un grand merci à Livraddict et

    les éditions Scrineo pour ce partenariat.

    Synopsis:

    Vous croyez connaître ce monde? Lucas, 18 ans, dans sa petite ville tranquille, le croyait aussi... Mais quand une machine extraordinaire, à mi-chemin entre un insecte, une foreuse et une locomotive sort de la terre juste sous ses yeux, ses certitudes commencent à vaciller. Quand s’en échappe une inquiétante silhouette pas tout à fait humaine qui traîne derrière elle une jeune fille inconsciente aux cheveux blancs, aux yeux violets, aux pouvoirs extraordinaires, habillée comme une princesse aztèque, c’est l’impossible qui devient réel. Et quand cette jeune fille nommée Korè lui dit venir d’un monde situé sur la face intérieure de la Terre, que les hommes partagent avec les descendants des dinosaures, et que ce monde en danger a besoin d’un héros, c’est la Grande Aventure qui s’invite à sa porte... Voulez-vous la vivre avec eux? Tellucidar vous attend.

     Mon avis:

    Ce qui m'a d'abord attiré dans ce livre, c'est sa couverture que je trouve magnifique. Elle comporte une foule de détails que l'on comprend pendant notre lecture. L'illustrateur a vraiment fait un excellent travail. Au fil du récit, le lecteur a le plaisir de découvrir d'autres illustrations. De magnifiques dessins qui nous embarquent un peu plus dans l'aventure.

    Après, forcément, l'histoire. J'ai aimé la manière dont l'auteur engage le récit. Un des personnages clé vient à la rencontre d'un journaliste pour lui demander son aide et lui raconter son histoire. Une fabuleuse épopée, un univers fascinant, avec un petit côté Jules Verne que j'ai adoré.

    On fait la rencontre de Lucas alors que ce dernier vient une nouvelle fois de se faire arrêter par les autorités de la Tellcorp. Il a perdu son père lorsqu'il était tout petit et n'a jamais pu accepter cette mort. Son corps n'ayant jamais été retrouvé. Mais que peuvent-ils cacher?

    Un soir, Lucas va recevoir un étrange message sur le vieil ordinateur de son père. A une adresse que seul ce dernier est censé connaitre. Persuadé qu'il va enfin le revoir, Lucas fille au rendez-vous. Là, c'est une autre surprise qui l'attend. Une énorme machine surgit de terre avec à son bord un "dinosaure!?" et une étrange jeune femme. Cette dernière est inconsciente et, pour la protéger, Lucas va l'emmener chez lui et son oncle. Ce sera pour eux, le début d'une grande aventure. Il vont découvrir qu'à l'intérieur de la Terre vit un tout autre monde. Ce dernier, en pleine guerre contre la Tellcorp, a besoin d'aide pour sauver non pas que leur côté, mais la terre entière.

    J'ai adoré la plume de l'auteur. Dès les premières lignes, j'ai voulu en savoir plus, j'ai été intrigué par cet étrange personnage semblant venu d'ailleurs. Les évènements s'enchainent à merveille. J'avoue avoir vu venir certaines révélations mais, ai néanmoins apprécié la manière dont l'auteur amène l'ensemble. Rien n'est facile pour nos protagonistes et j'ai, plusieurs fois, ressentie une forte tension de peur qu'ils n'y arrivent pas.

    De belles touches d'humour aussi avec Kshaan. Une espèce de dinosaure aussi évolué qu'un humain avec un petit côté british absolument irrésistible. Il m'a bien fait rire. Nous avons droit à un beau panel de personnages. Avec un côté un peu cliché pour l'oncle.

    Un aspect un peu plus sérieux aussi parce qu'il parle d'un problème réel. Trouver de nouvelles sources d'énergie. Que cela même peu faire ressortir ce qu'il y a de pire en l'être humain. Ce dernier ne voyant plus que les dollars sans penser aux risques.

    Une fin qui n'en ai pas une. Une très belle mise en bouche pour une suite qui s'annonce encore pleine d'embûches.

    Ma note:   

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

    Pour voter pour ma prochaine lecture

     

     


    votre commentaire
  •  Auteure: Dawm Cook (Kim Harrisson)

    Saga: Vérité

    T1 - Vérité première

    Editions Milady Fantasy

    Parution: 2010

    Nombre de pages: 554

    ISBN: 978 28112 0715 1

    Prix: 5,03€

    Synopsis:

    Alissa ne croyait pas à la magie. Son père lui parlait d’une Forteresse légendaire, où des Gardiens apprenaient la magie auprès de Maîtres énigmatiques… mais ce n’étaient que des histoires, rien de plus. Pourtant, maintenant que son père est mort, sa mère est convaincue qu’Alissa a hérité de ses dons magiques, et qu’elle doit se rendre dans le seul lieu où ses talents se révéleront : la mystérieuse Forteresse ! Mais le voyage ne sera pas solitaire, car Alissa rencontre un musicien ambulant qui détient une carte dont elle a grand besoin pour arriver à destination avant que les neiges l’en empêchent. Elle n’est pas sûre de pouvoir se fier à ce garçon, mais elle n’a pas le choix, si elle veut mettre la main sur le grimoire de pouvoir : la Vérité Première…

    Mon avis:

    Alors qu'elle a encore passé la nuit à la belle étoile, la mère d'Alissa décide qu'il est temps pour sa fille de partir en quête d'une forteresse dont son père lui relatait les histoires lorsqu'elle était petite. Alissa serait détentrice de pouvoirs magiques et doit absolument rejoindre les Maîtres pour apprendre à les canaliser. Mais cette dernière ne croit pas en la magie. Elle a perdu son père alors qu'elle n'était qu'une toute petite fille et pour elle, tout ce qui relève de la Forteresse n'est que comtes et légendes.

    Mais elle n'a pas le choix, elle doit partir et à un mois pour atteindre son but avant d'être prise au piège par la neige. C'est une jeune fille débrouillarde mais pas à l'abri du danger. Et, alors qu'elle se retrouve en fâcheuse posture, elle va être secourue par Strell. Un flutiste ambulant. Il vient d'apprendre une terrible nouvelle et comme il n'a plus personne à rejoindre, il va poursuivre sa route avec Alissa. Ils vont vite se lier d'amitié et il va l'aider dans sa quête. Surtout que Strell détient une carte du père d'Alissa.

    Ce récit se compose de deux parties. D'abord, la traversée de la montagne en quête de la Forteresse. Pendant ce trajet, Alissa va prendre conscience qu'elle a effectivement des pouvoirs. Et grâce à ses songes, elle va découvrir que ce qui l'attend est loin d'être ce qu'elle s'imaginait. Elle marche vers le danger mais, pour elle, une seule chose compte à présent, retrouver son Livre "Vérité Première". C'est un Maître prisonnier qui va lui montrer les éléments de son passé. Inutile se présente également à Strell d'une drôle de manière. Apparitions qui apportent un peu de piment. Au fil du voyage, on va apprendre à connaître Alissa et Strell. A voir qui ils sont et les apprécier. J'avoue avoir trouvé Alissa parfois très puérile dans ses réactions. Heureusement qu'elle sait se remettre en question.

    La seconde partie concerne leur arrivée à la Forteresse et leur rencontre avec Bailic. Ce dernier ne doit en aucun cas apprendre qui est en réalité Alissa. Strell lui sera d'une grande aide même si son côté négociateur pourrait bien la mettre encore plus en danger. Outre le fait de retrouver le livre, ils doivent également trouver le moyen de libérer Inutile s'ils veulent vaincre Bailic. 

    J'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir cette saga. Un premier tome qui place les basses, les prémisses de la suite. Je regrette que les choses ne bougent pas un peu plus, qu'il y est trop de monotonie et pas assez d'actions. Pourtant, à aucun moment, je ne me suis ennuyée. J'ai beaucoup aimé l'histoire en elle-même, la manière dont elle est relatée et comment les choses s'enchainent. Quelques intrigues et une touche de danger pour nous donner envie de poursuivre cette lecture.

    La fin n'en ai pas vraiment une, plutôt un tournant dans l'aventure. Tout est loin d'avoir trouver une solution et de grosses difficultés s'annoncent. J'ai terminé cet ouvrage enchantée et c'est avec beaucoup de plaisir que je poursuivrais cette saga.

    Ma note:    

    J'ai également lu de cet auteur

    (Chronique en cliquant sur l'image)

     

    Me suivre 

     

      Me suivre...

     

    Pour voter pour ma prochaine lecture

     

     


    votre commentaire
  •  

     Auteure: Cindy Mezni

    Saga: Nëphyr

    T1 - Ex Tenebris

    Editions J'ai Lu Darklight

    Parution: 2013

    Nombre de pages: 380

    ISBN: 978 2 290 059425

    Prix: 10,90€

    Synopsis:

    «Mon nom est Némésis, je suis la Reine des Nëphyr. Si vous nous prenez pour de simples vampires, passez votre chemin, vous aurez tôt fait de découvrir notre nature véritable… Je dirige mon clan d’une main de fer, et quand la famine et la rébellion menacent d’éclater, croyez-moi, la tendresse n’est pas une option. Et comme si ça ne suffisait pas, des intrus ont réussi à pénétrer sur notre territoire, et ils semblent un peu trop bien informés à mon goût…»

    Mon avis:

    Dès les premières pages du récit je me suis totalement laissée emporter. J'ai adoré découvrir cette nouvelle race que sont les Nëphyr (Ça change des Vampires). J'ai trouvé qu'ils avaient beaucoup de classe même s'ils sont on ne peut plus cruels. Enfin... avoir choisi de fournir sa réserve avec les humains ayant commis des crimes est un bon compromis. Au moins ces derniers ont une véritable peine!

    Némésis, je l'ai adoré. Beaucoup de personnalité et de prestance. Il en faut pour être la reine d'une telle communauté! Surtout lorsqu'elle est loin d'avoir l'ensemble de ses sujets soumis, beaucoup voudrait la voir destituée, morte. Elle a aussi un bon sens de la répartie. Très puissante, elle ne montre pourtant pas toutes ses capacités. 

    Lors de sa transformation, elle a vécu le pire. Son passé avec celui qui l'a créée, Ezéchiel, la hante et refait de plus en plus surface. Sans qu'elle ne s'en rende compte, son pire cauchemar va revenir et elle va devoir tout faire pour y mettre un terme définitivement.

    Némésis semble avoir la poisse. Les mauvaises nouvelles n'ont de cesse de s'enchaîner. L'intrigue du récit est très bien menée par l'auteure. Beaucoup de choses de passent sans vraiment nous laisser le temps d'envisager la suite. Il y a beaucoup d'actions, beaucoup de rebondissements. J'ai vraiment adoré la plume de l'auteure. Une fois commencé, je ne pouvais plus le lâcher. Il fallait absolument que se sache comment tout cela allait finir et si les choses finiraient enfin par tourner en faveur de Némésis. 

    Même dans le sang, même en enfer, les sentiments sont possibles. Enfin... si seulement Némésis voulait voir les choses telles qu'elles sont et ouvrir les yeux sur sa relation avec Nathanaël. Pour Némésis, il n'y a que la luxure, elle n'est plus capable de ressentir des émotions.

    C'est quoi cette fin!? Elle m'a fait grogner. A un moment du récit j'ai imaginé que les choses pourraient finir ainsi mais je n'aurais pas cru que l'auteure oserait. Je dois pourtant avouer que j'ai adoré la manière dont elle a été écrite. Alors que tout semble bien finir, l'enfer les rattrape. En même temps, en Enfer, les comtes de fées n'existent pas!

    Un dernier mot pour la couverture du livre par laquelle je ne suis pas convaincue. En général, lorsqu'il s'agit, comme ici, de la représentation d'un personnage, j'aime qu'il corresponde à l'image que je me fait du dit personnage. Ici, la femme présente est bien en dessous de la Némésis que je me suis créée dans ma tête. C'est dommage!.

    Ma note:    

    Me suivre 

     

      Me suivre...

     

    Pour voter pour ma prochaine lecture

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique