•  

    Auteur: Sandrine Rodrigues

    Rien n'est acquis

    Auto éditions

    Parution: 2016

    Nombre de pages: 317

    ISBN: 979 10 236 0297 5

    Prix: 19,90€

     

    Un grand merci à l'auteur pour sa confiance

    Synopsis:

     Une romance érotique passionnée. Alors qu’elle monte dans l’avion pour rejoindre son meilleur ami aux États-Unis, Tess rencontre Adam. Entre eux, c’est le coup de foudre immédiat. Ils se retrouvent à Boston et entament une relation passionnelle. Mais leur amour sera-t-il assez fort pour faire oublier à Tess le traumatisme qu’elle a vécu il y a quelques années à peine ? Résistera-t-il aux tentatives répétées de Marissa, l’ex d’Adam, pour le faire cesser ? Le premier tome d'une saga romantique prometteuse à dévorer sans tarder !

     Mon avis:

    Cette histoire nous relate la rencontre, le coup de foudre entre Adam et Tess. Une rencontre insolite dans un avion puis des retrouvailles inopinées. On dirait bien que le destin était bien décidé à les réunir. Une romance teintée d'érotisme. Avec des protagonistes au passé douloureux. Ce qui leur donne de la profondeur. Un récit par lequel on se sent directement emporté. Même si on se doute de comment les choses vont tourner, on a soif de savoir comment l'auteur va nous y amener.

    Durant ma lecture, j'ai ressenti la forte influence d'autres récits du même genre. J'ai néanmoins beaucoup aimé la touche personnelle de l'auteur. L'idée de parler de la violence conjugale et ses conséquences. De la difficulté qu'à la victime de s'en sortir et d'oublier. Un thème lourd qu'elle a bien traité et inclus au reste du récit.

    Bien que la relation entre Tess et Adam évolue très vite, il faut attendre un petit peu avant que cela tourne en érotisme. De très belles scènes entourées d'amour, de sentiments très forts. Très vite une osmose de crée, totalement inattendue, elle va troubler nos deux tourtereaux. Le doute viendra s'immiscer car il n'est pas simple de se laisser aller à une relation aussi forte, surtout lorsqu'elle n'est pas vouée à durer.  

    Outre les 2 protagonistes principaux, d'autres personnages ont également beaucoup d'importance. J'ai adoré la relation entre Tess et Nathan. Le rôle que joue l'assistante de Adam ainsi que son personnel de maison. La mère de Tess, une femme pour laquelle je ressens déjà une grande affection. La nièce d'Adam qui m'a souvent fait penser à ma propre fille et le reste de sa famille. Des personnes riches qui restent simples et ouvertes. Un très bel ensemble.

    La plume de l'auteur est très agréable et permet une lecture fluide. On s'immerge totalement dans l'histoire et ne voit pas les pages défilées. On arrive au bout et on en veut plus. Une fin qui n'en est pas une. J'attends maintenant avec grande impatience la suite de cette belle histoire. Je pense néanmoins que de grosses révélations vont encore avoir lieu car les personnages n'ont pas tout dévoilé. Des moments durs aussi qui risquent de mettre à mal où on contraire renforcer plus encore leur relation. J'aime à spéculer sur la suite que nous réserve l'auteur et j'espère avoir l'occasion de savoir si oui ou non j'ai raison.

    Une belle découverte.

    Ma note:  

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: B.A. Frade et Stacia Deutsch

    Scaremaster - T1 - Pleine Lune

    Editions Auzou

    Parution: 2017

    Nombre de pages: 252

    ISBN: 978 2 7338 4828 9

    Prix: 11,95€

     

    Un grand merci au Comité de lecture

    Cultura pour cette découverte

    Synopsis:

     Alors qu'Emma, douze ans, termine ses devoirs au collège, la bibliothécaire met entre ses mains un étrange carnet, dont la couverture en cuir l'attire irrésistiblement. Mais lorsqu'elle se met à écrire sur les pages jaunies, Emma découvre avec surprise qu'une autre écriture se substitue à la sienne... Ce qu'elle a pris pour un simple journal est en réalité possédé par l'esprit du Scaremaster, qui promet de lui faire passer un weekend inoubliable !
    Pourtant, rien ne se passe comme prévu, et le weekend se transforme bientôt en véritable cauchemar...

     Mon avis:

    A travers une histoire rédigée d'une plume simple et très agréable, l'auteur nous emporte dans une aventure teintée d'une touche d'horreur. Elle comporte tous les ingrédients pour faire trembler les jeunes lecteurs auxquels elle s'adresse. Grâce à des protagonistes attachants et auxquels il est facile de d'identifier. Mais aussi par un décor commun, un environnement semblable à celui dans lequel évoluent les lecteurs au quotidien.

    Emma est une jeune fille attachante, adepte de l'épouvante, elle écrit ses propres histoires. Jusqu'au jour où l'improbable va la rattraper. Un cahier, magnifique, qui va lui répondre, interagir avec elle dans les textes qu'elle y écrit. Un cahier avec une volonté propre, qui paraît très vite capable d'annoncer l'avenir. Une histoire terrible, d'épouvante, dans laquelle Emma joue cette-fois le rôle principal.

    Un récit qui captive le lecteur par une intrigue qui se tient et un rythme entrainant. On ressent la tension, on a le coeur qui palpite pour Emma et ses amis, on craint, on soupçonne. J'ai pour ma part très vite élucidé les intrigues principales, mais je pense qu'un jeune lecteur s'y laisserait facilement prendre. J'ai adoré ce que l'auteur a construit et imaginé autour de son idée principale. J'ai adoré la fin qui m'a fait penser au film de Jumanji (un film que j'ai vu et revu lorsque j'étais petite ;-)

    Une lecture prenante et palpitante même pour la jeune femme de 30 que je suis.

     

    Ma note:  

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Emilie Frèche

    Je vous sauverai tous

    Editions Hachette

    Parution: 2 janvier 2017

    Nombre de pages: 286

    ISBN: 978 2 01 700716 6

    Prix: 15,90€

     

    Un grand merci au Comité de lecture

    Cultura pour cette découverte

    Synopsis:

     Désemparée par le départ de sa fille de 17 ans en Syrie, embrigadée par Daesh et dont elle est sans nouvelles, Laurence commence un journal. Elle y transcrit son incompréhension et sa tristesse. La mère interpelle sa fille et lui raconte son combat contre le radicalisme. Son journal fait écho à celui qu'a tenu Eléa un an auparavant, dans lequel se dévoile son endoctrinement progressif.

     Mon avis:

    3 protagonistes principaux, une jeune fille Eléa, sa mère et son père, qui vont, via leurs journaux intimes, nous raconter une histoire commune, chacun de leur point de vue. Une histoire qui n'est pas drôle mais une histoire très réaliste et forte qui marque ses lecteurs.

    D'abord Eléa où, au fil des jours, on va découvrir comment elle s'est faite endoctrinée. J'ai été surprise par la manière dont les rabatteurs attrapent leurs proies. Elle qui était pourtant pleine de bonnes intentions, ils vont lui faire une sorte de lavage de cerveau. Pour ces gens, ces monstres, il n'y a pas de profil type. Eléa était une jeune fille heureuse, bien dans sa peau,  pleine de vie et de rêves. Rien ne la prédestiné à un tel destin. Une jeune fille à laquelle on s'attache. J'ai été horrifié de voir la facilité avec laquelle les choses se sont faites. Ils jouent avec les faiblesses et effectuent une sorte de reconditionnement progressif. Ça fait peur...

    Sa mère, Laurence, qui va tout faire pour retrouver sa fille mais aussi s'investir dans une association qui tente d'éradiquer ce fléau qui atteint de plus en plus de jeunes. Au départ un groupe de parole où elle va rencontré d'autres personnes ayant vécu le même drame. Des parents dont les enfants sont partis ou décédés là-bas. Une jeune fille, Solenn, qui a été arrêtée alors qu'elle partait. Alors que Laurence va prendre Solenn sous son aile, on va voir toute la difficulté qu'aura cette dernière à s'en sortir. Laurence prendra de l'importance dans l'association et on va la suivre alors qu'elle intervient à la radio et même auprès de François Hollande.

    Et puis son père, Samir, un homme qui sombre dans la folie. Une véritable descente aux enfers. On va l'accompagner dans son quotidien. On va le voir perdre la tête et ressentir sa détresse. Lui qui a vécu des drames lorsqu'il était enfant en Algérie. Les souvenirs vont venir se confondre au présent. Mais avec toujours la volonté de tout faire pour retrouver son enfant.  On ne peut rester insensible face à cet homme que le départ de sa fille a détruit. Il n'est plus lui-même, il a perdu la raison.

    Au fil de l'histoire, l'auteur y intègre les attentats qui ont eu lieu à Paris. Ce qui rend le récit d'autant plus actuel et réaliste. Une plume fluide et entrainante, j'ai beaucoup aimé qu'il y ait 3 points de vue. Ça ne vient pas couper le récit mais bien au contraire l'enrichir. J'ai été happée par l'intrigue et j'ai été choquée par les faits, l'emprise. L'auteur fait preuve de beaucoup de justesse dans les sentiments qu'il transmet et de beaucoup de réalisme dans les faits.  Un récit auquel on ne peut rester insensible. Ou alors.... c'est déjà trop tard.

    Un livre que j'aurais envie de voir aux programmes des écoles. Parce qu'il peut aider les jeunes à prendre conscience que le mal peut venir de n'importe où, qu'il est bien plus facile d'y entrer que de s'en sortir. Un ouvrage qui m'a autant touchée qu'ouvert les yeux. J'adorerais qu'il y ait une suite même si l'impact est déjà bien là et qu'il se suffit à lui-même.

    Un coup de coeur.

     

    Ma note:    

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

     


    votre commentaire
  • Rendez-vous initié par Mallou et repris par Galleane.

     

    Ce que j'ai lu et terminé la semaine passée?

     

                     

    Que de belles lectures cette semaine. Des genres variés j'adore ;-)

     

    Les derniers articles/chroniques en cliquant sur le titre....

     

     "Le Collège des Eplucheurs de Citrouilles" Laure Deslandes (3/5)

    "Le grand saut" Florence Hinckel (4/5)

    "Mon futur en replay" Louise Revoyre (2/5)

    "Des petits biscuits pour la timidité" Errol Sabatini (5/5)

     

    Mes chroniques à venir....

     

    "(Presque) jeune, (presque) jolie, (à nouveau) célibataire" Stéphanie Pélerin

     "Blacklistée" Cole Gibsen

    "Je vous sauverai tous" Emilie Frèche

    "Scaremaster - T1 - Pleine lune" Stacia Deutsh et BA Frade

    "Encore faut-il rester vivant" Anne Ferrier

    "Rien n'est acquis - T1" Sandrine Rodrigues

     

     Ma lecture en cours? 

     

    THE CURSE T1

    (Marie Rutkoski)

    Fille du plus célèbre général d'un empire conquérant, Kestrel n'a que deux choix devant elle : s'enrôler dans l'armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n'est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la " malédiction du vainqueur " : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l'objet de sa convoitise.

    Elle ignore encore qu'elle est loin, bien loin, d'avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l'esclave, Arin, et comprend qu'il n'est pas qui il paraît... Mais ce qu'elle soupçonne n'est qu'une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage.

    Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l'imagination d'une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple.

     

    Ma(es) lecture(s) en attente (PAL prioritaire)?

     

    J'ai eu la chance d'être choisie par Cultura pour faire partie du comité de lecture pour les lectures jeunesses à partir de 12 ans. Ma PAL prioritaire se compose principalement des livres reçus dans ce cadre. Mais aussi ceux d'autres partenariats.

     

              

     

     

     Si vous voulez me suivre, c'est par ici ;-) 

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...


    7 commentaires
  •  

    Auteur: Florence Hinckel

    Le grand saut

    Editions Nathan

    Parution: 5 janvier 2017

    Nombre de pages: 369

    ISBN: 978 2 09 256639 8

    Prix: 16,95€

     

    Un grand merci au Comité de lecture

    Cultura pour cette découverte

    Synopsis:

     A la Ciotat, Iris, Paul, Rébecca, Marion, Alex et Sam rentrent en Terminale. Ils se connaissent depuis la sixième. Une grande soirée organisée par Madeleine va tout faire basculer. Les différents problèmes amoureux ou familiaux des uns et des autres vont ressortir.

     Mon avis:

    Dans cette histoire, on fait la rencontre d'une bande d'amis, des inséparables, 3 garçons et 3 filles. Ils viennent de faire leur entrée en terminale. Une année qui sera synonyme pour eux de changements, de difficultés à affronter, de combats à mener. C'est à travers ses 6 jeunes, que l'on va vivre une foule de choses. Rien n'est trop car tout est bien réparti et s'enchaine de manière logique.

    Parce que je ne veux pas spoiler le récit, je ne vais pas vous dire qui va subir quoi. Certains points sont plus softs que d'autres mais tous ont une conséquence sur la vie de celui qui le subit. On va voir le danger de trop s'exposer aux yeux du monde, d'être adulé puis de subir de la diffamation, des injures. Le racisme envers les personnes noires et également les arabes. Beaucoup de préjugés contre lesquels ils vont devoir se battre. Vivre dans une famille recomposée où le dialogue n'est pas optimum. Vivre au sein d'un foyer qui se déchire, vouloir protéger son petit frère. Se faire larguer après une longue relation sans comprendre le pourquoi. Collectionner les filles et fuir celle avec laquelle la relation pourrait devenir sérieuse. Voir son quotidien voler en éclat par les agissements d'un proche. Se sentir plus bas que terre, comme une personne qui n'est bonne qu'à faire du mal autour d'elle, mais surtout se détruire soi-même. Se sentir transparente et s'amouracher de la mauvaise personne. Se retrouver confronté à un énorme secret de famille et ne pas savoir comment en parler. Faire oublier ses défauts physiques grâce à l'humour et l'autodérision. Se lancer à corps perdu dans les études. Apprendre à s'aimer soi-même. Subir un accident qui changera tout, à jamais.

    Vous le voyez, une foule de sujets très variés mais aussi très actuels. Je trouve que l'auteur à très bien traité l'ensemble, qu'elle a assemblé et relaté le tout avec beaucoup de justesse. On s'attache aux différents protagonistes, on s'identifie facilement dans les manies, la façon de penser de l'un ou de l'autre. Un récit dans lequel on entre et qui nous touche. On ressent les émotions et les vit en même temps qu'eux. Même si on suit les réflexions de chacun, l'auteur parvient à maintenir une touche de mystère. J'ai adoré que tout ne se dévoile pas d'emblée. Que chacun, tout en se livrant, garde une part d'ombre.

    Une fin qui me fait grincer des dents, me frustre, parce qu'elle n'en ait pas une. Je n'ai qu'une envie, avoir la suite entre les mains pour m'y plonger.

     

    Ma note:  

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

     


    votre commentaire