•  

    Auteur: Kiera Cass

    La Sirène

    Editions Robert Laffont

    Parution: 22 septembre 2016

    Nombre de pages: 342

    ISBN: 978 2 221 19298 6

    Prix: 17,9€

     

    Un grand merci au Comité de lecture

    Cultura pour cette découverte

    Synopsis:

     Kahlen est une Sirène, vouée à servir son maître l'Océan en poussant les humains à la noyade. Pour cela, elle possède une voix fatale à qui a le malheur de l'entendre. Akinli, lui, est un beau et gentil jeune homme, qui incarne tout ce dont Kahlen a toujours rêvé. Tomber amoureux a beau leur faire courir un grave danger à tous les deux, Kahlen ne parvient pas à garder ses distances. Est-elle prête à tout risquer pour écouter son cœur ?

     Mon avis:

    Un récit qui m'a plu parce que j'ai beaucoup aimé la manière dont l'auteur revisite le mythe de la sirène. La manière dont il fait passer son histoire pour vrai en parlant des autres récits, tableaux, fictions qui y font référence. Un récit fantastique qui nous fait voir les sirènes comme des sortes de monstres, victimes eux aussi, qui vivent dans une prison dorée. Totalement maîtresse de leurs mouvements, de leurs voyages, elles ont pour contrainte de rester proche de l'océan pour répondre aux appels de la Mer. Celle qui a fait d'eux ce qu'elles sont pour 100 ans. Elle leur offre une nouvelle vie dans laquelle elles ne pourront plus parler à quiconque sous peine de tuer la personne à laquelle elles s'adressent. Parce que leur voix est l'instrument de mort de la Mer afin qu'elles la nourrissent.

    Une manière de voir le mythe qui, même si elles ont un bon fond, ne me donne pas envie d'aimer les sirènes. Je suis restée en totalement incompréhension face à la facilité avec laquelle elles acceptent cette nouvelle vie. Et surtout qu'elles puissent dire "aimer" cette Mer qu'elles en viennent à même considérer comme une mère de substitution. C'est vrai que leur vie d'avant n'était pas forcément belle, c'est vrai qu'elles risquent la mort en n'accomplissant pas leurs obligations, mais de là à être aussi dociles. Ce n'est pas vraiment crédible à mes yeux. J'aurais voulu plus de rébellion.

    Kahlen est la protagoniste sur laquelle le récit sera principalement concentré. Elle qui avait une belle vie avant, va être la plus docile, la plus proche de la Mer. Jusqu'au jour où elle rencontre Akinli pour qui elle va très vite développer des sentiments forts, un véritable coup de foudre. Une très belle romance, une sorte de contes de fées, qui aurait, à mes yeux, dû prendre plus d'importance par rapport au reste du récit. Le final est totalement prévisible et même si j'ai aimé les obstacles rencontrés, j'ai trouvé qu'à un moment on tournait un peu en rond. J'ai également trouvé que certains passages concernant les autres sirènes n'étaient pas vitales au récit, je n'ai pas compris le pourquoi de leur présence dans le texte si ce n'est montrer que les sirènes se rebellent enfin!

    Une lecture avec du bon et du moins bon mais qui m'a néanmoins fait passé un bon moment.

     

    Ma note:  

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Mary Downing Hahn

    Attends qu'Helen Vienne

    Editions Thierry Magnier

    Parution: 16 octobre 2016

    Nombre de pages: 208

    ISBN: 978 2 3647 49542

    Prix: 14,5€

     

    Un grand merci au Comité de lecture

    Cultura pour cette découverte

    Synopsis:

     Par ses mensonges, ses jérémiades, ses comédies, Heather empoisonne la vie de sa famille recomposée. Mais après le déménagement à la campagne dans une église désaffectée, c'est pire. Heather passe son temps seule au fond du cimetière. Bientôt, elle raconte qu'elle y bavarde avec le fantôme d'une enfant de son âge: Helen. Fantôme maléfique qui manipule Heather et menace la famille. Un jour, Helen arrive...

     Mon avis:

    Une histoire de fantômes qui vient tourmenter la famille recomposée de Molly et prendre possession du corps de sa nouvelle petite soeur Heather. Un récit avec un bon rythme qui entraîne et où la tension, la peur et l'angoisse montent crescendo au fil des pages. Une intrigue palpitante et un décor qui pourront donner des frissons aux jeunes lecteurs. Un être surnaturel profondément tourmenté et très puissant, bien décidé à réaliser son sombre dessein. Une petite fille facilement manipulable qui voit en Helen, cette entité, une nouvelle amie, la seule à même de comprendre ses tourments et l'aimer.

    Un récit également très touchant de par les sentiments évoqués par les différents protagonistes.  On ressent toute la difficulté d'adaptation des enfants mais également des parents. Ces derniers se font manipuler par la plus jeune et les plus grands sont en plein désarroi. Il n'est pas évident de croire un enfant qui n'est pas le sien et également difficile de se retrouver entre ses enfants et son nouveau conjoint. Et cela est encore pire lorsqu'un membre cherche à tout gâcher, à tout détruire.

    Une fin qui redonne le sourire, montre toute la profondeur de Heather et offre une belle morale sur l'amour indéfectible que portent les parents à leurs enfants. On y voit un petit être rongé par la culpabilité. Que même à un jeune âge, il est possible de porter un poids énorme sur ses épaules, de se gâcher la vie et la possibilité d'un bonheur retrouvé. Une fin qui permettra également aux jeunes lecteurs d'éviter les cauchemars parce que tout fini bien.

     

    Ma note:  

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Solène Azelma Sigaux

    Titre: En toute transparence

    Editions Rebelle

    Parution: 5 mai 2017

    Nombre de pages: 134

    ISBN: 978 2 36538 526 8

    Prix: 11€

     

    Un grand merci Rebelle éditions

    pour ce partenariat

    Synopsis:

     Brenda Gobert est une jeune fille incomprise, au lycée comme à la maison. Mais à force de se dire invisible aux yeux des autres, l’adolescente devra faire face au sens propre de cette expression.
    Archibald le clown, Bernardine l’octogénaire, le proviseur mythomane et Fanny la naïve font partie des nombreux personnages atypiques qui croiseront la route de Brenda.
    Entre phénomènes magiques et simples métaphores, chacun choisira sur quel pied danser tout au long d’une histoire pour le moins rocambolesque.

     Mon avis:

    Une histoire qui ne fût pas celle à laquelle je m'attendais au départ. Pas simplement fantastique, elle contient également beaucoup d'humour. Grâce à des situations totalement absurdes et rocambolesques, j'ai bien rigolé. Des personnages qui vont se voir confronter à leurs pires défauts, ils vont en prendre l'apparence. Des transformations qui vont devenir courantes car tout à chacun à un trait de caractère fort dont il n'a pas à être fière même s'il en est toujours parfaitement accoutumé.

    Dès le début, on plonge dans l'aspect fantastique avec la transformation soudaine et douloureuse de Brenda. Elle qui a toujours rêvé d'être transparente va voir son rêve se réaliser. Et elle va vite déchanter. Ça n'est pas très facile de vivre sans pouvoir interagir avec son entourage. Alors oui c'est marrant de pouvoir aller au cinéma ou voir des spectacles sans payer. Ça l'est beaucoup moins lorsqu'on doit rester inerte face à la détresse de quelqu'un où ne pas avoir son mot à dire lorsqu'on parle de soi. Puis la rencontre avec Archi, un personnage haut en couleurs (c'est le cas de le dire ;-) va lui ouvrir les yeux sur la situation, les causes et les solutions, en même temps qu'elle voit voir le monde changer car tous deviennent sujet à cette transformation. Cette dernière n'épargnera personne et les changera tous. On a également droit à de beaux moments d'émotions, des passages qui touchent.

    C'est d'une plume très agréable que l'auteur conduit son récit. Elle réussit à faire passer un message à travers une aventure fantastique et drôle. Une fin qui m'a surprise. Une très belle découverte.

     

    Ma note:  

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

     


    1 commentaire
  •  

    Auteur: H. Roy

    Les Els T1

    Parution:  11 janvier 2017

    Nombre de pages: 443

    Editions J'ai Lu

    ISBN: 978 2 290 12785 8

    Prix: 13€

     

     

    Synopsis:

    « Je cours. Plus vite que jamais. Mes pulsations cardiaques sont des percussions frénétiques qui rythment ma cavalcade. L’air me brûle les narines, m’enflamme la gorge. J’ai froid, j’ai peur, j’ignore où je vais. Fuir, c’est tout ce qui m’importe. »

    Connor a 18 ans, elle vit avec son père à Eden Lake, une petite ville des Adirondacks et, en dehors du fait que son meilleur ami a subitement pris ses distances, elle mène une existence plutôt tranquille.

    Le jour où sa tante débarque, les choses se compliquent. Car les cauchemars qui assaillent Connor depuis quelque temps pourraient bien devenir réalité…

     Mon avis:

    L'auteur nous offre un univers fantastique dans lequel j'ai pris beaucoup de plaisir à me plonger. Je regrette un peu que les grandes lignes soient du déjà vu. Une jeune fille banale qui découvre qu'elle n'est pas humaine et, alors même qu'elle doit apprendre à utiliser ses nouveaux dons, elle est pourchassée car très spéciale parmi les siens.

    J'ai aimé la manière qu'à l'auteur de relater les évènements et les enchainements qu'elle fait. Connor m'a bien plu dans sa manière d'appréhender sa nouvelle existence tout en continuant à vivre normalement aux yeux de ses amis. Un récit qui tient en haleine parce que les choses se compliquent au fil des pages. Le danger se raproche et une fois bien présent, nous avons droit à de beaux moments d'actions, des instants palpitants.

    Un triangle amoureux. Le coeur de Connor qui balance entre son amis d'enfance, M. qui refait surface et dont elle a toujours été amoureuse. Et puis, Evann, celui qu'il lui ait pourtant interdit d'aimer mais avec lequel, étant son gardien, elle va tisser un lien très fort. J'avoue avoir ma préférence pour Evann ;-)

    J'ai adoré la fin. Alors que je croyais très vite avoir compris comment les choses allaient finir, l'auteur m'a totalement bluffer sur le dénouement. Un final qui pourrait bien annoncer un retournement de situation dans le prochain tome qu'il me tarde déjà de découvrir.

    Même si les grandes lignes sont du déjà vu et que le récit comporte certaines incohérences, j'ai été séduite par la plume de l'auteur et ses personnages. J'ai adoré qu'elle me surprenne sur le final.

     

    Ma note:   

     

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

    Pour voter pour ma prochaine lecture

     

     


    votre commentaire
  •  

    Auteur: Rick Yancey

    Le Monstrologue - T1

    Parution:  19 janvier 2017

    Nombre de pages: 458

    Editions Robert Laffont

    ISBN: 978 2221 14459 6

    Prix: 18,90€

     

    Un grand merci France Loisirs

    pour ce partenariat

    Synopsis:

    La peur est parfois notre seule amie.
    « Voici les secrets que j'ai gardés. La confiance que je n'ai jamais trahie. Mais cela fait aujourd'hui plus de quatre-vingt-dix ans qu'est mort celui qui m'a accordé sa confiance, celui dont j'ai conservé les secrets. Celui qui m'a sauvé... et aussi condamné. »
    Ainsi commence le journal de Will Henry, jeune apprenti auprès d'un docteur à la spécialité des plus inhabituelles : la chasse aux monstres. Au fil des années passées à ses côtés, Will s'est accoutumé aux visites nocturnes et aux missions périlleuses. Mais lorsqu'une nuit, un pilleur de tombes leur apporte une trouvaille particulièrement macabre, Will et son maître se retrouvent embarqués dans une vertigineuse descente au coeur de l'horreur...
    L'auteur de la série best-seller La 5e Vague revient avec quatre tomes d'épouvante : âmes sensibles s'abstenir !

     Mon avis:

    Alors que beaucoup l'on connu avec la 5e Vague, c'est grâce à cette nouvelle saga que je découvre la plume de l'auteur.

    Il nous a concocté un univers assez complexe, complet et très bien élaboré. L'histoire commence comme un récit commun puis se transforme en une sorte de journal intime. 3 livres dont on ne sait pas vraiment si les faits relatés sont vrais ou simple fruits d'une imagination débordante. Un récit sombre où le narrateur, Will Henry, se met lui-même en scène. Il nous raconte sa vie aux côtés du docteur Warthrop, un Monstrologue.

    Un homme assez particulier. C'est par l'évocation du passé de Warthrop que l'auteur va nous le rendre attachant. Que l'on va mieux comprendre pourquoi il agit de manière si singulière. Bien qu'il ne le montre pas, on voit qu'il ressent un profond attachement pour l'enfant. Will Henry, qu'il a pris sous son aile lorsque les parents du petit sont morts tragiquement. Un nouveau rôle d'apprenti qui est loin d'être évident. Pourtant, et malgré son jeune âge, Will Henry fera preuve de beaucoup de sang froid et maturité dans les pires instants.

    L'auteur prend son temps pour poser les bases de son récit. Cela n'empêche pas d'entrer dans l'histoire mais il rend le début un peu long. Ce n'est que lorsque la chasse des Anthropophagus commence que le récit prend un tournant bien plus palpitant. Alors qu'ils croyaient n'avoir affaire qu'à un nombre limité de spécimens, ils vont vite se retrouver dépasser. Les Antropophagus ne sont pas là depuis hier et se sont déjà bien adaptés et reproduits. Suite au massacre d'une famille, ils vont prendre conscience qu'ils ne peuvent plus attendre et doivent éradiquer le fléau.

    Ils seront accompagné du Docteur Kearns. Un homme étrange, très dangereux sous ses airs enjoués, manipulateur et sournois.  Un homme dont on ne connaitra jamais le véritable nom. Et pourtant indispensable de par ses connaissances sur la chasse des Anthropophagus.

    C'est de manière très scientifique que les faits sont traités par les différents protagonistes. Ce qui les rend d'autant plus réels. Outre le fait de savoir comment ils vont en venir à bout, on a aussi l'intrigue de découvrir comment et grâce à qui ils ont atterri si loin de leurs contrées natales. L'Anthropophagus est au centre du récit, analysé de manière complète aussi bien sur ce qu'il est en tant qu'être que sur son évolution. Une véritable étude scientifique. Car la Monstrologie est ici une science à part entière!

    S'agissant de monstres, ils commettent des horreurs. L'auteur nous a concocté des scènes sanglantes où il nous fourni bien des détails sur l'horreur qui s'y déroule. A bien nous faire grimacer. Tout au long du récit l'imaginaire est mis de côté. Les faits sont réels pour les protagonistes et donc pour le lecteur. 

    Je pense que ce livre n'est pas à mettre en toutes les mains au risque de provoquer de grosses angoisses et des cauchemars. Il vaut mieux que le lecteur soit bien sorti de la naïveté de l'enfance pour se lancer dans un tel ouvrage. A moins que ce soit moi la naïve en croyant que ces monstres sont fictifs!

    Je suis heureuse d'avoir pu découvrir ce premier volet et j'ai maintenant hâte de voir à quels autres monstres nous auront affaire dans les 3 autres tomes.

     

    Ma note:   

     

     

    Me suivre

     

     

     

    Me suivre... Me suivre... Me suivre...

     

    Pour voter pour ma prochaine lecture

     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique